Comment mettre fin à son mariage ?

Lorsque la vie commune n'est plus possible, il est nécessaire d'y mettre fin rapidement pour éviter que la vie familiale soit trop compliquée à vivre. Les enfants souffrent beaucoup plus d'une situation conflictuelle plutôt que d'un divorce assumé. Outre le choix d'un divorce, certains époux préfèrent se séparer sans autre formalité. Cette solution ne semble pas idéale pour tourner la page et commencer une vie indépendante de son ex-conjoint. Même s'il est nécessaire de solliciter l'assistance d'un avocat spécialisé en divorce, il est fortement recommandé par cette étape pour mettre fin au régime matrimonial.

Pourquoi le divorce est-il préférable à une séparation de fait ?

Le divorce permet de mettre fin aux devoirs du mariage entre époux. Aussi, chacun peut reprendre sa vie sans avoir à contribuer aux charges du mariage ni devoir assistance à son époux ou encore lui devoir fidélité. Chacun des époux retrouve sa liberté, y compris patrimoniale. La majorité des époux sont mariés sous le régime légal c'est-à-dire la communauté réduite aux acquêts. Si vous êtes séparés de fait sans passer par une procédure de divorce, les banques seront réticentes à vous octroyer un financement sans l'accord de votre conjoint en application de l'article 1415 du Code civil. Il est donc préférable de solliciter un divorce pour que chaque époux puisse contracter des financements sans faire intervenir son conjoint.

Comment divorcer rapidement ?

Pour divorcer rapidement et à moindre coût, il est préférable d'opter pour un divorce par consentement mutuel sans intervention du juge. Cette nouvelle procédure permet aux époux de se mettre d'accord sur les effets du divorce. Les avocats de chacun des époux contresigneront la convention de divorce après un délai de 15 jours laissé aux époux pour leur permettre de se rétracter. Une fois la convention signée par l'ensemble des parties, un notaire donnera force exécutoire à la convention de divorce. Des formalités en marge de l'état civil permettront de rendre le divorce opposable aux tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 26 =