Faire un don IFI : tout ce qu’il faut retenir pour 2021 !

4 mai 2021

Accueil » Défiscalisation » Faire un don IFI : tout ce qu’il faut retenir pour 2021 !
Sommaire de l'article

Faire un don IFI, plusieurs redevables se voient intéressés par le dispositif en raison de ses attraits non négligeables ! En effet, en plus de pouvoir soutenir les fondations et associations, une telle action permettra aux propriétaires d’un portefeuille large de patrimoine immobilier de réduire ses impôts. Toutefois, pour être garantis de réaliser la procédure de manière effective, il sera important de s’informer au maximum. Retour sur le fonctionnement et les conditions rattachées au don IFI.

Impôt sur la fortune immobilière, qu’est-ce que c’est ?

Mis en place exclusivement pour les individus détenant d’un patrimoine immobilier de plus 1,3 million d’euros, l’IFI a été instauré en 2018. Le système est simple : en fonction de la valeur financière de leurs avoirs (non affecté à l’activité professionnelle), ces propriétaires devront ainsi payer l’IFI.

Pour l’année 2021, cette contribution est calculée selon un barème progressif dont le taux applicable augmente en fonction de la hausse des tranches. À titre d’exemple, les individus ayant un patrimoine estimé entre 800 000 à 1 300 000 euros devront payer 0,50 % de leurs avoirs, contre 1 % pour ceux jouissant d’un portefeuille immobilier de 2 570 000 à 5 000 000 d’euros. Le taux augmente jusqu’à 1,50 pour tous détenteurs de patrimoine immobilier de plus de 150 000 000 euros.

Comment profiter au mieux du don IFI

Au vu des montants des impôts à payer, un dispositif spécifique a été instauré dans le cadre de la solidarité. Ayant pour objet de verser des aides à des associations reconnues d’utilités publiques, 75 % du montant des donations effectuées par les contribuables seront déductibles d’impôts (limitées à 50 000 euros). Il s’agira donc de faire un don IFI afin d’apporter sa part de brique dans des luttes pour des causes humanitaires, tout en réduisant le montant de ses charges fiscales !

Sachez qu’il est tout à fait possible de faire en sorte que le don IFI réduise votre impôt à nul. En effet, en faisant le bon compte, vous pourriez verser la somme adéquate vous permettant par la suite de profiter d’une charge à 0 pour votre patrimoine immobilier. Pour ce faire, prenez en compte le montant de base de votre IFI et divisez-le par 0,75 (pour les 75 déductibles). La somme donnée sera celui du don à verser auprès d’une association pour être sûr de tirer profit à 100 % du don IFI !

Procédure à suivre pour bénéficier de l’exonération

À la suite d’un don, il sera utile de mentionner le montant du don versé pour être en mesure de bénéficier de son exonération à hauteur de 75 %. À apposer au sein de sa déclaration IFI, cette dernière devra être soumise entre la date de déclaration de l’IFI 2020 et la date limite de déclaration de l’IFI 2021. Pour être sûr de ne pas dépasser les délais prévus à cet effet, il sera important de se référer au calendrier de l’IFI 2021.

Par ailleurs, pour être recevable, le versement du don à la fondation ou association choisie devra être effectué avant la date limite de la réalisation de la déclaration IFI. En outre, il sera nécessaire de considérer tous les délais postaux pour se garantir de sa réduction fiscale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 4 =