3 critères pour bien choisir son gestionnaire de patrimoine

4 janvier 2023

Accueil » Finance » 3 critères pour bien choisir son gestionnaire de patrimoine
Sommaire de l'article

Epargner, avoir du patrimoine : des mots qui parlent de plus en plus aux français. Mais avec un agenda toujours plus surchargé, difficile parfois de faire fructifier l’existant, d’obtenir des réponses probantes concernant la fiscalité : c’est évident, il faut se faire aider par un gestionnaire de patrimoine. Mais comment le choisir ? C’est ce que nous voyons ici.

Des professionnels ayant le bon statut :

Impossible de se targuer d’être un gestionnaire de patrimoine sans avoir le bagage nécessaire. Que l’on veuille faire de la gestion de patrimoine à Paris ou partout ailleurs en France, il faut justifier notamment d’une certaine formation (généralement un Master 2 en gestion du patrimoine), avoir le statut de CIF (Conseiller en Investissement Financier) et être immatriculé auprès de l’Orias (l’Organisme pour le Registre Unique des Intermédiaires en Assurance banque et finance).

Tout cela peut être vérifié lors du premier rendez-vous quand le professionnel remet à ses clients potentiels le DER (Document d’Entrée en Relation).

Un bilan et un accompagnement personnalisés

Il est impératif que le gestionnaire en patrimoine soit à l’écoute des besoins et des envies de ses clients. En fonction de leurs objectifs de vie, les solutions proposées ne seront pas les mêmes.

On peut souhaiter une solution pour alléger la pression fiscale, des conseils pour optimiser sa rémunération quand on est un entrepreneur ou encore investir dans l’immobilier. Mais par quels biais : la loi Sellier, le statut de LMNP, le dispositif défiscalisant Pinel ou encore Denormandie ?

D’autres personnes peuvent être concernées par le fait de pouvoir renégocier leur crédit immobilier ou encore celui de préparer plus sereinement leur retraire.

Avec une période inflationniste comme celle que nous traversons et certaines réformes, notamment celle des retraites, justement, les français sont inquiets quant à leur avenir et celui de leurs proches. Il est important de trouver une personne qui les rassure et leur donne la possibilité, grâce à des conseils judicieux, de tirer parti au mieux de leur patrimoine existant, voire de trouver des solutions pour tenter d’agrandir ce dernier (investissement locatif, par exemple).

L’objectif, en se faisant aider par un conseiller en gestion du patrimoine est d’obtenir des conseils de qualité, entièrement personnalisés et qui peuvent évoluer dans le temps en même temps que la vie des clients (et de leur patrimoine).

Réactivité et disponibilité :

Si les chefs d’entreprise ont souvent un emploi du temps bien rempli, que dire de la charge mentale des français en général ?

Il n’est pourtant pas question de négliger son patrimoine, de le laisser dormir parce que l’on ne trouve pas rapidement d’interlocuteur, pour trouver des solutions, ni que le professionnel ne trouve jamais de moment pour faire un point, de manière ponctuelle.

Un conseiller doit prendre le temps de répondre, par différents biais, aux questions de ses clients et doit faire preuve de disponibilité. Dématérialisation oblige, cela peut être par mail, mais il est également possible d’échanger par téléphone ou encore de se rendre dans un bureau, pour parler des les possibilités et des projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 9 =