Menuisier un métier sans langue de bois

Le menuisier d'aujourd'hui travaille le bois et d'autres matériaux pour fabriquer des meubles et ouvrages divers pour agencer ou pour de la décoration intérieure. Il est l'un des acteurs du bâtiment, par la fabrication et mise en œuvre des huisseries (portes, fenêtres), escaliers, parquets et boiseries. Il peut aussi être appelé en cas de restauration de patrimoine. Il détient un savoir sur le bois qui reste le cœur de son métier, des connaissances qu'il peut étendre à d'autres matériaux comme les métaux, verres, résines, etc. Ce qui lui offre des possibilité structurelles et décoratives plus étendues.

Son rôle

Le menuisier réalise la structure intérieure par le biais de cloisons, assure toutes les fermetures sur le bâti de la construction, il peut également participer à l'aménagement (placards, parquets) ou encore à la conception de cuisine. Il est l'un des seuls corps de métier à pouvoir participer à un projet de bâtiment du début à la fin. En général, il conçoit des ouvrages sur-mesure, qu'il réalisera sur place ou dans son atelier. Il peut être appelé comme dit précédemment pour des constructions neuves ou en rénovation, pour des particuliers, des commerces, établissements publics ou bâtiments industriels, s'il possède une spécialisation plus poussée dans la restauration de monuments historiques. C'est un métier qui est en constante évolution, il ne tient qu'au menuisier de toujours diversifier et enrichir ses connaissances selon son envie, ses besoins ou pour répondre à une demande sur le marché.

Formation

Il n'y a pas une seule formation possible, mais de nombreuses qui spécialisera dans telle ou telle branche la personne qui souhaite devenir menuisier/ère.

  • Le CAP, c'est le premier échelon (menuisier, menuisier installateur, charpentier bois, menuisier aluminium-verre…)
  • Le bac pro, il pousse encore les connaissances de l'apprenti (technicien menuisier-agenceur, technicien constructeur-bois, menuiserie aluminium-verre…)
  • Le BTS, dernière étape, ce diplôme permet de devenir chef d'équipe ou contremaître, mais également de s'installer à son compte (système constructif bois et habitat, développement et réalisation du bois)

Ce métier offre beaucoup de possibilités, il est possible de se tourner vers le montage de décor par exemple ou encore de pousser vers une formation d'ébéniste pour travailler le bois plus finement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 3 =