Les éléments importants d’une assurance emprunteur efficace

12 janvier 2024

Accueil » Assurance » Les éléments importants d’une assurance emprunteur efficace
Sommaire de l'article

Acquérir un bien immobilier est une étape essentielle dans la vie de nombreuses personnes. Pour avancer l’argent nécessaire à ce projet, il faut passer par la case banque, qui va évaluer votre dossier et déterminer si vous êtes solvables pour rembourser les mensualités tout au long du crédit.

La vie apporte aussi son lot de problèmes. Même chez une personne en bonne santé, les accidents ou les pertes d’emploi sont une éventualité. Les banques prêteuses ont donc besoin d’une garantie sur le fait que les mensualités seront tout de même remboursées en cas d’incident majeur. C’est ici qu’une assurance emprunteur entre en jeu.

Le concept est d’une grande simplicité, puisqu’il s’agit de payer une mensualité à un assureur qui garantira tout ou partie du remboursement de votre prêt en cas d’aléas de la vie. Ce type de contrat contient un grand nombre de garanties, mais aussi des exceptions. Explorons ensemble les éléments clés pour assurer vos mensualités tout au long du prêt.

 

À quoi sert-elle ?

Comme nous l’avons indiqué, les accidents de la vie se mettent parfois en travers du chemin, et les rentrées d’argent peuvent se faire incertaines en cas de perte d’emploi soudaine, d’incapacité à travailler ou, voire pire, en cas de décès de l’emprunteur.

 

Ce type de contrat est souvent accordé par la banque prêteuse elle-même. Toutefois, leurs termes et conditions ne conviennent pas à tout le monde. Dans ce cas, il faut se tourner vers un courtier en assurance agréé qui va examiner votre dossier en profondeur et utiliser la délégation d’assurance emprunteur.

 

Assurer ses mensualités est-il obligatoire ?

Bien que cette démarche ne soit pas obligatoire, la plupart des banques l’exigent avant de vous accorder le crédit. Il serait d’ailleurs très hasardeux de contracter un prêt sans avoir de garantie, car personne ne peut prédire le futur et les accidents de la vie peuvent survenir à tout moment.

 

Le bon sens veut donc que l’on souscrive à un tel contrat, ne serait-ce que pour les banques qui ont besoin de garanties dans un marché immobilier compétitif.

 

Les accidents de la vie couverts par ce type de contrat

Comme l’indique en détails cette notice du service public, on dénombre au moins trois situations décisives qui entraînent une perte de revenus brutale. 

 

Le décès du souscripteur est couvert dans la totalité des cas. Cela veut dire que l’ensemble du capital dû est versé à la banque dès l’annonce de son décès.

 

Une perte totale et irréversible d’autonomie est également prévue. Cette invalidité s’accompagne de nombreuses vérifications, dont l’état de santé global de la personne. En d’autres termes, l’organisme de crédit rembourse tout ou partie des mensualités du prêt.

 

L’invalidité permanente ou totale est une autre garantie du contrat. La proportion de cette invalidité est évaluée par l’assureur lui-même et elle ne s’applique que jusqu’à un âge limite.

 

une main qui protège une famille

 

Combien coûte la démarche ?

Le coût de l’assurance emprunteur est un élément essentiel pour les emprunteurs car cela peut représenter jusqu’à un tiers des mensualités du crédit.

Le tarif dépend de plusieurs facteurs comme l’âge, l’état de santé de l’emprunteur ou encore le projet en lui-même.

 

En cas de co-emprunteur, le coût de l’assurance est réparti entre les deux personnes dans le sens où la quotité peut être différente. Par exemple, l’emprunteur qui a un salaire élevé ou qui exerce un métier à risque aura une quotité d’assurance plus importante que l’autre co-emprunteur. Le crédit doit être assuré au minimum à 100%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 2 =