Professionnels de santé : comment fonctionne la retraite ?

29 septembre 2021

Accueil » Assurance » Professionnels de santé : comment fonctionne la retraite ?
Sommaire de l'article

Pour tout travailleur, la retraite est un passage obligatoire qu’il convient de préparer. Elle se caractérise par une baisse drastique de vos revenus, laquelle va certainement baisser votre pouvoir d’achat si vous ne prenez aucune mesure préventive. Dans cette optique, si vous êtes un professionnel de santé, commencez à préparer votre retraite dès maintenant. Comment faire ?

Faire appel à un courtier en assurance pour préparer sa retraite

Si vous êtes un professionnel de santé, c’est dès maintenant que vous devez commencer à préparer votre retraite. Comme tous les autres travailleurs, dès la retraite, vous êtes particulièrement exposé aux risques du quotidien, compte tenu de la baisse de vos revenus. Autant donc anticiper cette situation, en faisant appel à un courtier. À cet effet, cliquez ici pour recourir aux services d’un courtier en assurance qui vous aidera à préparer sereinement votre retraite.

Que vous soyez médecin, pharmacien, infirmière, vétérinaire, kiné ou appartenez à un autre corps des métiers de la santé, vous pouvez solliciter l’accompagnement d’un tel professionnel. Il saura vous conseiller quant aux solutions disponibles et adaptées à votre profil pour que vous ayez des revenus conséquents pendant votre retraite ou pour financer vos projets futurs. Il peut s’agir d’un Plan d’Épargne Retraite Individuel (PER-in), de l’assurance vie ou de toute autre solution de prévoyance.

En vous accompagnant, l’objectif de votre courtier est de vous garantir une retraite paisible, en toute quiétude. Dans cette optique, votre professionnel prend le soin d’étudier votre profil de professionnel de santé. En procédant avec autant de méthode, l’objectif est de vous aider à négocier et signer un contrat personnalisé et sur mesure qui tient compte de vos revenus.

retraite professionnel de santé

Préparer sa retraite : considérer certains paramètres

Outre le fait de recourir à un courtier, la meilleure manière de préparer votre retraite de professionnel de santé est de comprendre le fonctionnement des cotisations retraite, les organismes impliqués, l’âge de départ à la retraite et d’autres modalités.

Cotisations et caisses habilitées

Vous pouvez cotiser suivant le régime de base des professions libérales, selon le régime complémentaire dont le corps auquel vous appartenez assure la gestion ou suivant le régime avantage social vieillesse (ASV) si vous êtes conventionné. Chaque trimestre cotisé équivaut à un nombre de points.

S’agissant des organismes habilités à recevoir ces cotisations, ils sont fonction des corps de métier de la santé :

  • CARMF pour les médecins ;
  • CAVP pour les pharmaciens ;
  • Carpimko pour les auxiliaires médicaux ;
  • CARCDSF pour les chirurgiens-dentistes et les sages-femmes ;
  • Cipav pour les professions libérales non réglementées ;
  • CARPV pour les vétérinaires.

Âge de départ à la retraite et calcul de la pension

Suivant le régime de base, les professionnels de santé libéraux peuvent aller à la retraite dès l’âge légal de 62 ans. Toutefois, pour vous assurer d’un taux plein, il faudra attendre entre 65 et 67 ans, à moins que vous ayez cotisé un nombre de trimestres conséquent. Selon le régime complémentaire et l’ASV, l’âge légal de départ à la retraite est de 65 ans sans condition aucune.

Pour calculer le montant de votre pension de retraite de professionnel de santé libéral, trois modalités seront déterminantes :

  • le nombre de points cumulés selon les trimestres cotisés ;
  • la valeur du point à la date de liquidation de la retraite ;
  • le taux de liquidation de la retraite.

La formule utilisée pour calculer le montant de la pension est donc : montant de la pension = (nombre de points générés X valeur du point) X taux de liquidation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 27 =