Cigarette électronique : A quoi sert un calculateur DIY ?

Si l’on voit de plus en plus de personnes utiliser une cigarette électronique, le procédé n’est pas nouveau, puisque l’on doit son invention à un certain Hon Lik, en 2003. Il faut attendre encore 3 ans pour qu’elle soit commercialisée en Europe. Depuis, les vapoteuses ; autre nom des e-cigarettes, fleurissent, ainsi que leas arômes à vapoter.

cigarette electronique calculateur

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Après avoir rencontré ses détracteurs, des études prouvent désormais que les cigarettes électroniques sont de bonnes alternatives, pour réduire ou stopper l’absorption de nicotine. La cigarette électronique, de par sa forme allongée, permet au fumeur de continuer à adopter la gestuelle, propre à la prise de tabac.

Elle est constituée de trois parties dont l’embout buccal, la batterie et le clearomiseur. Dans ce dernier se trouve l’e-liquide. En appuyant sur un petit bouton situé sur le dessus de la cigarette, le fumeur actionne le dispositif qui transforme le liquide aromatisé en vapeur. Vapeur que le fumeur va inhaler, comme il le ferait avec une cigarette traditionnelle.

L’e-liquide est composé de propylène glycol, d’arômes variés et d’un taux variable de nicotine, ainsi que de glycérine végétale. Si des centaines d’arômes existent, les adeptes du Do It Yourself, souhaitent pouvoir maitriser la composition de leur vaporette. Pour ce faire, il existe un calculateur idoine.

Qu’est-ce qu’un calculateur DIY ?

Les e-liquides répondent à des normes précises en termes de quantités. Ces normes sont réglementées au niveau de l’Europe. Elles interdisent par exemple la vente de flacons de nicotine excédant 10 ml. Il est alors possible d’ajouter des boosters de nicotine. Le calculateur permet de faire les bons dosages en fonction du nombre de millimètres et du taux de nicotine souhaité.

Les personnes soucieuses de changer leur façon de fumer ou désireuses d’arrêter de fumer, veulent pouvoir fabriquer elles-mêmes leur mélange et ce, afin de maîtriser l’apport en nicotine, la teneur en arômes etc… Cela est tout à fait possible. Encore faut-il suivre les indications d’un calculateur DIY e liquide. Ce service, totalement gratuit offre la possibilité aux fumeurs d’obtenir les calculs précis pour la fabrication de leur e-liquide personnalisé, en fonction de leurs besoins en nicotine, notamment. Les arômes ; pour variés qu’ils sont ; peuvent ne pas séduire les acheteurs, tels qu’ils sont commercialisés. Il est alors possible de les mélanger, pour avoir un goût de cigarette électronique tout à fait unique.

Pour arrêter de fumer, tout en conservant les gestes, qui contribuent au plaisir de fumer, vous pouvez mixer des arômes de fruits. Là encore, même si ce ne sont que des arômes de plantes ou de fruits, il n’est pas possible de faire ce que l’on veut, en fonction du contenant de la cigarette électronique. Mieux vaut alors entrer les données dans ce simulateur qui vous donnera des indications précises.

Les puristes veulent également maîtriser les proportions de glycérine végétale et de Propylène Glycol ; totalement inhérents au fonctionnement de base de la cigarette électronique. Le Propylène Glycol, très souvent utilisé dans l’industrie agroalimentaire, sert d’émulsifiant. En entrant dans la gorge, il remplace la sensation éprouvée en fumant des cigarettes classiques. Ce savant mélange, peut alors être revu pour correspondre à vos attentes de consommateur. On le sait, à forte dose, le PG peut être nocif. Il est donc normal de vouloir en minimiser l’impact sur la santé en en diminuant la présence dans les e-cigarettes que vous vapotez.

 

Si cela est impossible dans les produits achetés tout faits, vous pouvez les fabriquer vous-mêmes, pour qu’ils soient des e-liquides faits maison ! Pour ce faire, il n’est pas possible d’improviser, d’autant qu’il existe un calculateur pour le faire sans danger.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =