Comment se former à moindre coût ?

17 mars 2022

Accueil » Autres » Comment se former à moindre coût ?
Sommaire de l'article

Salariés comme demandeurs d’emploi cherchent aujourd’hui à diversifier leur aptitude professionnelle, les uns pour gravir les échelons au sein de leur entreprise et les autres pour accroître leurs chances d’employabilité. Cependant, le prix souvent élevé de certaines formations peut devenir un obstacle à ce désir d’évolution. Dans cet article, vous découvrirez les différents dispositifs de formation à moindre coût, quel que soit le statut.

Le compte professionnel de formation

Le CPF est un dispositif qui permet à toute personne active de posséder des droits de formation dès son entrée sur le marché de l’emploi jusqu’à la date de sa retraite. Il contribue ainsi au maintien de l’emploi et la sécurisation du parcours professionnel.

Que ce soit les travailleurs indépendants, les agents publics ou les personnes en recherche d’emploi, le CPF concerne toutes les couches du marché du travail. Êtes-vous à la recherche d’une formation parallèle à moindre coût ? Préférez un organisme de formation comme Proformation pour bénéficier d’un accompagnement intégral. Cet organisme est éligible au CPF et répond à tous les critères référencés par le gouvernement pour mobiliser et faire valoir vos droits à ce dernier.

Le congé individuel de formation

Le congé individuel de formation ou le CIF est un dispositif consacré essentiellement aux salariés qui sont à la quête d’une reconversion professionnelle. Grâce à ce dispositif, ils ont l’opportunité de transformer leur rêve en réalité en se formant durant plusieurs mois voire une année.

Ainsi, après avoir éclairci ses objectifs et ses besoins de formations, le salarié peut se tourner vers le CIF pour bénéficier des subventions intéressantes qui accompagnent ce dispositif. Toutefois, il faut jouir d’une certaine ancienneté avant de pouvoir bénéficier du CIF.

Le droit individuel à la formation

Le DIF concerne plus spécifiquement les salariés ayant déjà une ancienneté au sein de leur boîte et qui souhaite avoir de nouvelles qualifications à moindre coût. À la différence du CIF, celui-ci est de très courte durée et concerne les formations en lien avec la carrière du salarié. Cela peut être des formations de remise à niveau en langue, en informatique, etc. En optant pour le DIF, le financement de la formation sera à la charge de votre employeur.

La période de professionnalisation

Ce dispositif a pour objectif de garantir l’évolution professionnelle des salariés grâce à une formation en alternance. Le plus grand avantage avec ce dispositif est que le salarié maintient son emploi et conserve toujours son salaire même en se formant. Il peut même bénéficier d’une allocation de formation s’il arrivait que cette dernière se déroule en externe.

Outre ce dispositif, il y a également le plan de formation de l’entreprise qui permet au salarié de bénéficier d’une formation jugée utile par l’employeur pour optimiser ses activités. Il s’agit notamment des actions d’adaptation et de développement de compétences desquelles l’employé peut profiter pour se professionnaliser davantage. Comme vous pouvez le constater, la formation, même en tant que salarié, est un droit accessible à tous les profils. Si vous souhaitez l’acquérir à moindre coût, nous venons de citer les différentes possibilités à explorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 11 =