Le ravalement de façade en copropriété : ce que vous devez savoir

Le ravalement de façade est problématique pour un propriétaire qui habite dans une maison ou un immeuble en copropriété. À travers cet article, vous découvrirez toutes les informations relatives à la mise en œuvre des travaux de rénovation de la façade dans le cas d’une copropriété.

ravalement

Le ravalement de façade, c’est quoi ?

Le mur extérieur qui est également appelé façade est une barrière contre les aléas climatiques. Grâce à la présence de ce mur, votre maison est à l’abri des eaux de pluie, du gel ou encore du vent. Il garantit également votre protection contre les ultraviolets connus pour leurs effets nocifs sur la santé. Au fil des années, ces éléments que nous venons de citer arrivent à entraîner la dégradation de la façade. Cette dégradation peut alors prendre des formes différentes. Les plus courantes sont la salissure du mur. Cette salissure se formant sur la façade trouve son origine dans la pollution, les poussières qui s’y fixent, les graffitis, et bien d’autres.

La dégradation peut aussi se traduire par la présence de fissures plus ou moins béantes dans le mur. Ces dernières sont à l’origine de l’infiltration des eaux de pluie, d’une part, mais également de la déperdition de la chaleur, d’autre part.

Outre les manifestations précitées, il est également utile de préciser que le décollement de la peinture, sa décoloration ainsi que l’apparition de mousses et de lichens sont également des signes qui prouvent qu’il est temps pour le propriétaire d’entretenir sa façade.

Les travaux de ravalement de façade doivent être confiés à des professionnels tels que cette entreprise de ravalement dans le 93. C’est la seule manière qui permet d’assurer la qualité de la prestation et d’éviter tout problème ultérieurement. À cet effet, vous pouvez aller sur le web pour dénicher un prestataire à la fois sérieux et expérimenté. Vous pouvez aussi demander une recommandation à votre famille ou à vos amis.

Que dit la loi à propos du ravalement de façade en copropriété ?

C’est le Code de la construction et de l’habitation qui régit les travaux de ravalement en matière de copropriété. Selon les dispositions de cette loi, il est indispensable de procéder à une rénovation de la façade au moins une fois tous les 15 à 20 ans. Cette obligation s’accompagne d’une sanction en cas de non-respect du délai fixé après que les copropriétaires concernés aient été notifié d’une mise en demeure de procéder à des travaux.

Qu’en est-il du coût de ce chantier ?

Il est nécessaire de préciser qu’il est impossible de prévoir avec exactitude le coût d’un ravalement de façade dans le cadre d’un immeuble en copropriété. En effet, plusieurs paramètres doivent être pris en compte notamment les dimensions de celui-ci. Plus il y a d’étages à entretenir, plus le coût est élevé puisqu’il est nécessaire d’installer des échafaudages. Le tarif prend en compte également des types de supports. Les produits à utiliser ne sont pas les mêmes selon que le matériau de construction soit en brique, en pierre ou en béton. Enfin, l’étendue des travaux influe sur le prix final. Il est logique que les dépenses engagées dans le cadre d’un simple nettoyage ne soient pas les mêmes que s’il est nécessaire de repeindre le mur.

Qui doit payer les prestations fournies par le professionnel ?

Dans le cadre d’un immeuble en copropriété, le montant de la prestation doit avoir fait l’objet d’un vote par le syndic des propriétaires. Il vous est donc indispensable de vous rendre à la réunion des copropriétaires pour éviter les mésententes plus tard. Une fois votés, les copropriétaires regèleront la facture. Ce paiement peut toutefois s’échelonner dans le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 14 =