Les formations face à la pénurie de développeurs web à Lyon

9 novembre 2022

Accueil » Autres » Les formations face à la pénurie de développeurs web à Lyon
Sommaire de l'article

La région Auvergne-Rhône-Alpes, qui se classe à la deuxième position des régions numériques de l’Hexagone après l’Île-de-France, regroupe plus de 117 000 salariés tous secteurs confondus travaillant dans les quelque 27 000 établissements du secteur de l’économie numérique. Cette performance est notamment due à la forte concentration d’activités de fabrication de technologies de l’information et de la communication (TIC) en Isère et au développement exponentiel de services des TIC dans la métropole de Lyon. Celle-ci a été labellisée Métropole French Tech en 2014 et beaucoup la surnomment déjà la Silicon Valley européenne.

Lyon, ville du numérique

La ville des Lumières regroupe à elle seule 3 700 entreprises du numérique, qui emploient plus de 50 000 salariés. Selon les chiffres de l’Insee, la métropole de Lyon abrite 43 % des employés salariés du numérique de la région, dont 72 % travaillent dans le secteur des services des TIC. Bien que le taux des entreprises lyonnaises ayant le numérique comme activité principale s’élève à seulement 10 % tous secteurs confondus, la métropole et ses communes limitrophes regroupent plus de la moitié des 85 établissements régionaux bénéficiant des aides French Tech.

L’économie régionale se fond beaucoup plus sur le secteur de la fabrication de composantes électroniques, avec de gros établissements comme STMicroelectronics, Hewlett-Packard ou encore Soitec. Les établissements et les professionnels lyonnais œuvrant dans les services des TIC, qui regroupent 38 % des professions numériques de la région, contribuent toutefois majoritairement à l’essor des activités :

  • de développement et de programmation web,
  • de conseils,
  • d’édition de logiciels,
  • de télécommunication.

Outre les développeurs web affiliés à des agences de communication digitale, à des sociétés de services et d’ingénierie informatique (SSII) ou encore à des entreprises, le Lyonnais affiche environ une centaine de développeurs freelance particulièrement sollicités. Pour répondre à la forte demande, de nombreux établissements d’enseignement et de formation aux métiers du codage et du développement web fleurissent un peu partout dans la capitale des Gaules. Face à la pénurie de profils, les centres de formation offrent des approches de plus en plus novatrices et différentes pour apprendre à devenir développeur web rapidement. Pour cela, ils dépoussièrent la formation initiale et traditionelle post-bac.

Les développeurs web du Lyonnais ont la perspective de gagner entre 37 500 à 45 500 € par an. Ils peuvent également compter sur les nombreux postes offerts par les quelque 900 start-ups numériques de la ville, dont des emplois de cadre comme ceux de chefs de projet digital, d’ingénieur informatique ou encore d’intégrateur.

formation développeur web

Le coding bootcamp de la Capsule : un tremplin pour les apprentis développeurs du Lyonnais

Lancé en 2016, le coding bootcamp de la Capsule Lyon est une école de développement web installée en plein cœur du 3e arrondissement. Avec plus de quinze campus répartis dans de nombreuses villes de France et à l’international, la Capsule organise régulièrement des meet-ups, des journées portes ouvertes et des tables rondes sur l’évolution du secteur de la tech dans la métropole lyonnaise. Disposant d’une équipe de formateurs et d’enseignants spécialisés dans la tech et le digital, dont des entrepreneurs, des data analysts ou encore des product owners, la Capsule délivre notamment un titre professionnel RNCP de développeur web et web mobile Niveau 6, qui peut être éligible au CPF ou au financement des OPCO.

Grâce à la méthode innovante du Project-Based Learning, les étudiants de la Capsule apprennent à coder par immersion en réalisant une dizaine de projets de développement web jusqu’à la fin de leur programme de formation. La Capsule Lyon propose principalement quatre programmes de formation, dont une formation DevOps de 9 semaines, une formation de développeur web et mobile de 10 semaines, une formation Code for Business à temps plein de 12 jours ou encore une formation Code for Business à temps partiel de 10 semaines.

EDEN School : la première école de codage et de développement web française dédiée aux moins de 18 ans

Ouverte en 2017, EDEN School est une école digitale et numérique pour les moins de 18 ans installée dans la commune de Villeurbanne. Outre la possibilité de se former au métier de développeur web avant l’obtention du bac, EDEN School propose également à ses étudiants des enseignements académiques, techniques et humains. Grâce à une méthode active, les étudiants d’Eden School participent à des projets de développement web professionnels qui seront par la suite proposés à des entreprises clientes.

Fondée par Pierre Maillet, EDEN School propose notamment un programme d’enseignement numérique fondé sur l’apprentissage des codes CSS, HTML, JavaScript, PHP, MySQL, Laravel, WordPress ou encore des algorithmes. Accessible aux étudiants ayant fini la classe de troisième ou de seconde, l’école EDEN School de Villeurbanne dispose de nouveaux locaux de 420 m² équipés d’un matériel dernier cri et de nombreux open spaces.

La Toile : une nouvelle formation gratuite aux métiers IT lancée par l’école de management EM Lyon Business School

Accessible aux jeunes en situation de décrochage scolaire et aux demandeurs d’emploi de longue durée, la Toile est une école de qualification aux métiers du numérique, qui offre une formation gratuite ne requérant ni prérequis ni expérience professionnelle. Entièrement financée par l’école de commerce lyonnaise du campus d’Écully, la Toile propose quatre parcours pédagogiques axés respectivement sur :

  • le développement web,
  • l’intelligence artificielle,
  • les objets connectés,
  • la fabrication numérique.

Les candidats éligibles aux processus d’inscriptions à la Toile peuvent ainsi suivre un cursus intensif de 9 semaines. Il permet de se reconvertir vers de nombreux métiers de l’IT tels que prototypiste, fab manager, opérateur en fabrication additive ou encore architecte internet. À l’issue de la formation, les étudiants se voient attribuer un certificat d’établissement spécifique au parcours suivi. Les étudiants de la Toile peuvent également bénéficier de 1 à 2 mois d’immersion professionnelle accompagnés d’un coach ou d’une préincubation de start-up de 5 jours pour ceux ayant un projet de création d’entreprise.

House of Code : une initiative du CNAM et de la CCI Lyon Métropole pour promouvoir le métier de développeur web

Malgré le fait que plus de 36 800 actifs de la région Auvergne-Rhône-Alpes exercent le métier de développeur web, le Conservatoire National des Arts et Métiers et la CCI Lyon Métropole ont décidé à la demande de nombreuses entreprises de lancer une formation en commun. Celle-ci est baptisée House of Code et est destinée à former les demandeurs d’emploi et les personnes en situation de reconversion professionnelle au développement web.

Cette formation gratuite, qui s’étale notamment sur une période de 18 mois, est dispensée par l’école EKLYA en plein cœur même du centre de formation que la CCI Lyon Métropole. Axés en grande partie sur les méthodes de la pratique et de la découverte, les modules de formation de House of Code s’articulent également autour de l’apprentissage des codes PHP, SQL, HTML, CSS ou encore JavaScript. Les groupes d’étude, qui sont constitués d’une dizaine d’étudiants, bénéficient d’un suivi personnalisé et de nombreuses séances d’immersion pratique.

devenir développeur web Lyon

Divers organismes lyonnais engagés dans la promotion de l’éducation et la formation aux métiers du numérique

D’autres organismes régionaux et lyonnais d’envergure, à l’image de Pôle emploi, de l’OL Fondation ou encore de la commune de Décines-Charpieu, se sont par ailleurs engagés dans la promotion de l’accès aux métiers du web. Pour cela, ils ont récemment organisé un retentissant job dating au Groupama Stadium. Initié dans le cadre de la semaine des métiers du numérique, ce forum de l’emploi a notamment pour but de permettre aux entreprises de rencontrer les demandeurs d’emploi et de leur présenter des offres ou encore de promouvoir des métiers tels que ceux de data scientist, de codeur ou encore de community manager.

L’académie du métavers : une école numérique innovante lancée par Meta et Simplon

Meta, la maison mère de Facebook, et l’école numérique Simplon ont récemment annoncé vouloir implanter une académie du métavers dans plusieurs grandes villes françaises, à l’image de Paris, de Lyon, de Nice ou encore de Marseille. À travers une pédagogie de projet, les étudiants de l’académie seront initiés au prolongement du web, de la réalité 2D à la 3D et de la réalité physique à la réalité augmentée. Visant à former des étudiants aux métiers de développeur spécialisé en technologies immersives et de technicien support/assistance, l’académie du métavers est un établissement axé sur l’employabilité et propose des formations gratuites, territoriales et innovantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 25 =