Les moto-cross sont-elles concernées par le nouveau contrôle technique deux-roues ?

4 mars 2024

Accueil » Autres » Les moto-cross sont-elles concernées par le nouveau contrôle technique deux-roues ?
Sommaire de l'article

Au premier avril, le contrôle technique des véhicules deux roues, trikes, quads soumis à l’immatriculation, toutes cylindrées confondues, deviendra obligatoire. Cela fait suite à la décision de mise en place d’un contrôle technique après un accident ou en vue d’une revente de l’engin qui a été annoncé et discuté depuis 2016.

 

Tavaux illustre l’enjeu du contrôle technique pour les deux roues en mauvais état

Face aux détracteurs considérant ce nouveau contrôle inutile puisque les motards étaient censés bien bichonner leur engin pour éviter les risques mortels s’y rattachant, le Centre de contrôle technique de Tavaux témoigne de nombreux cas où des deux-roues sont en mauvais état. Ainsi, au vu du bilan dressé par Autosécurité après un an de contrôle technique, on peut affirmer que tous les motards ne prennent pas nécessairement soin de leur véhicule au point de garantir leurs propres sécurités.

 

La position de la Fédération Française de Motocyclisme sur le contrôle technique

Lors de la traditionnelle conférence de presse de la Fédération Française de Motocyclisme (FFM), le sujet du contrôle technique n’a pas manqué d’être abordé. La FFM a indiqué que de nombreux acteurs du monde moto étaient présents pour discuter des évolutions de la législation et de ce qu’elles impliquent pour le secteur. Cependant, la FFM n’a pas encore pris de position claire concernant le contrôle technique pour les moto-cross, et il faudra attendre les prochaines déclarations pour y voir plus clair sur ce sujet.

Quoi qu’il en soit, nombreux sont les motards à trouver cette nouvelle loi illégitime, à la limite de la liberté de circuler. L’argument principal mis en avant est le très faible taux d’accident de deux-roues issu d’un problème mécanique. Selon certains, si la législation envers les motards continue de s’endurcir, il ne sera bientôt même plus possible de customiser sa moto avec de la déco pour moto-cross, hobby dominical pour beaucoup d’amateurs.

 

Influence de la prime à la conversion sur le marché des deux-roues électriques

Dans le même temps, le gouvernement français a annoncé une initiative ambitieuse pour 2024 : l’introduction d’une prime à l’achat d’une moto électrique. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la transition vers des modes de transport plus durables et souhaite encourager la mobilité verte. D’un montant pouvant aller jusqu’à €, cette aide permet de substituer un deux-roues thermique par un véhicule électrique neuf. Des conditions spécifiques sont bien sûr à respecter pour pouvoir bénéficier de cette prime.

 

Les moto-cross et le virage électrique

La question se pose alors de savoir si les motos de type « cross » feront partie du spectre de ces nouvelles mesures incitatives à la conversion électrique, et donc si elles seront également concernées par le nouveau contrôle technique deux-roues en vigueur. Pour le moment, il est difficile de répondre à cette interrogation avec certitude, car il faudra attendre les précisions apportées par les autorités compétentes sur ce point particulier. En conclusion, les moto-cross demeurent pour l’instant dans une zone floue en ce qui concerne leur inclusion dans les dispositifs de contrôle technique deux-roues et les primes à la conversion électrique. Il convient d’attendre les prochains développements législatifs pour connaître avec précision le cadre réglementaire s’appliquant à ces véhicules particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 1 =