Quels sont les matériaux à utiliser pour optimiser l’isolation de sa maison ?

13 mai 2020

Accueil » Autres » Quels sont les matériaux à utiliser pour optimiser l’isolation de sa maison ?
Sommaire de l'article

30% de déperdition thermique. C’est ce que donne une toiture mal isolée. Nous ne parlons même pas des murs ou du sol. Une habitation qui ne bénéficie pas d’une isolation de bonne qualité est un panier percé au niveau des factures énergétiques.

Habitation mal isolée : quelles sont les conséquences ?

De nombreux signes permettent de savoir si une maison ou un appartement sont mal isolés.

Sensation permanente de courant d’air, murs froids, touffeur en été et pièces glaciales en hiver. Une bonne isolation permet de gagner en confort thermique toute l’année.

Sans changer cela, vos factures seront exorbitantes, car vous avez beau avoir mis un très bon système de chauffage, vous aurez toujours des déperditions de chaleur. Il est important de réaliser une économie d’énergie, autant pour votre portefeuille que pour le confort de vos proches.

Si une maison doit être bien isolée, il est pourtant indispensable qu’elle respire. C’est pour cela, qu’il ne faut pas faire n’importe quoi. Vous risqueriez, si l’air ne circule pas bien, de voir apparaitre de l’humidité et de la moisissure !

Pour cela, faites réaliser un diagnostic énergétique. Ce service est soit, payant, mais vous saurez sur quel poste vous devez agir. Vous devrez ensuite, faire les travaux ou les faire réaliser par un professionnel du bâtiment. De nombreuses aides peuvent vous être allouées, en fonction de vos ressources notamment.

Matériaux isolants : vers quoi se tourner ?

Pour avoir une idée du pouvoir isolant de certains matériaux, vous devez regarder leur composition. La résistance thermique se caractérise par la lettre « R », suivie d’un nombre. Plus ce dernier est élevé, plus vous avez un matériau qualitatif. On estime donc qu’un matériau présentant un indice supérieur à 7 va très bien isoler.

Au niveau de la matière, vous pouvez trouver des isolants minéraux. La laine de verre est la plus connue, mais vous pouvez trouver de la laine de roche ou encore du verre cellulaire.

Performants, ils sont désormais détrônés par des matières plus naturelles. La laine de mouton, de bois, le chanvre n’en sont que quelques exemples. Tout aussi faciles à poser, ils sont moins irritants.

Construction ou rénovation, vous pouvez vous tourner vers les isolants intégrés. Ils se trouvent dans des plaques de plâtre par exemple. Vous avez alors un produits deux en un, quand vous devez faire des cloisons ou un plafond.

Les polystyrènes extrudé et expansé mais aussi le polyuréthanne font partie de la famille des isolants synthétiques.

Enfin, vous avez des isolants minces ; relativement onéreux et dont les performances thermiques ne sont pas encore prouvées.

Votre choix se portera vers l’un ou l’autre produit, en fonction de plusieurs facteurs :

  • Si votre habitation est neuve ou s’il s’agit d’une rénovation,
  • Si l’isolation se fait par l’intérieur ou l’extérieur (certains matériaux peuvent se prêter aux deux possibilités, mais pas tous),
  • Votre volonté d’opter ou non pour des matériaux naturels,
  • La facilité de découpe et de pose,
  • Le prix au mètre carré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 22 =