Nicolas Bouygues : son parcours, ses expériences réussies à l’international, le rachat de la société GYS

7 août 2023

Accueil » Autres » Nicolas Bouygues : son parcours, ses expériences réussies à l’international, le rachat de la société GYS
Sommaire de l'article

Personnalité incontournable du secteur des affaires français, Nicolas Bouygues est l’un des membres d’une célèbre famille dénommée Bouygues en France. Il a notamment hérité du groupe Bouygues qui opère dans les domaines des médias, du BTP et des télécommunications. Grâce à son savoir-faire, ce descendant de la famille Bouygues a pu étendre l’influence et le rayonnement de cette enseigne. Découvrez dans ce guide, le parcours professionnel de Nicolas Bouygues, ses succès à l’international et les impacts du rachat de GYS sur l’entreprise Bouygues.

 

Le parcours de Nicolas Bouygues

Née en France et plus précisément à Suresnes, cette figure de l’univers des affaires français est issue d’une famille d’entrepreneurs. En effet, Nicolas Bouygues est le fils du fondateur du groupe éponyme connu sous le nom de Francis Bouygues. Ce dernier est celui qui a établi les principes et les fondements solides sur lesquels l’entreprise a pu prospérer dans le domaine du bâtiment et des travaux publics.

Le fils a fait ses études à l’école centrale de Paris afin de bénéficier des compétences nécessaires pour travailler avec son père. Pour faire suite à ses études supérieures en gestion et en économie, il a rejoint la société familiale en 1974. Au fil du temps, celui-ci monte en grade au sein de l’établissement de son père où il travaille à des postes de responsabilités diverses.

À ce titre, il succède à son père au sein de l’entreprise en 1989 et est élu président directeur général. Sous son règne, la structure connaît une croissance significative sur le marché national et international et devient l’un des grands conglomérats français.

 

Les expériences réussies à l’international

Durant la période où Nicolas Bouygues remplissait la fonction de président directeur général de l’entreprise « éponyme », cette dernière a élargi ses activités à l’échelle internationale. À cet effet, le groupe proposait ses services dans le secteur du BTP, des télécommunications et des médias. Pour se développer à l’international, l’établissement a particulièrement entrepris de grands projets de construction dans de nombreux pays.

On note par exemple la construction d’environ 5000 nouveaux logements en Iran et du tunnel sous la Manche qui relie la France à l’Angleterre. Il faut aussi souligner que certaines infrastructures ont été édifiées en Afrique et au Moyen-Orient. En outre, l’entreprise Bouygues a investi dans les médias à travers l’acquisition de TF1. Il s’agit d’une chaîne de télévision privée ayant une grande renommée en France.

Cela permet d’améliorer leur présence dans le domaine de la communication. Par ailleurs, la filiale du groupe connu sous le nom de « Bouygues Telecom » s’est imposée dans le domaine des télécommunications. Il s’agit d’un acteur essentiel du marché français et européen. En clair, le groupe a su innover et se familiariser aux évolutions technologiques afin de favoriser sa réussite à l’international.

 

Le rachat de la société GYS

L’enseigne Bouygues procède à l’acquisition de l’entreprise GYS en 2015. Ce dernier est une marque française spécialisée dans la fabrication de chargeurs de batteries et d’équipements de soudage.

Grâce à ce rachat, le groupe Bouygues a pu améliorer sa présence dans l’industrie et étendre son portefeuille d’activité dans le secteur de l’outillage. De même, l’obtention de GYS a permis au groupe Bouygues d’exploiter le savoir-faire et l’expertise technologique de cette entreprise.

Cela permet de développer de nouveaux articles et d’optimiser la capacité de production de l’enseigne. Ce faisant, cette dernière peut mieux répondre aux besoins du marché et être plus compétitive dans le secteur mondial de l’outillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 2 =