Qu’est-ce qu’un syndic bénévole et comment le choisir 

22 décembre 2021

Accueil » Autres » Qu’est-ce qu’un syndic bénévole et comment le choisir 
Sommaire de l'article

Organiser la vie au sein d’une copropriété est une tâche qui implique un investissement financier conséquent. En général, les copropriétaires choisissent de déléguer cette gestion et ses formalités à un syndic professionnel. D’autres par contre optent pour un syndic bénévole. Que faut-il savoir sur ce dernier et comment procéder pour en choisir un ?

Que comprendre par syndic bénévole ?


Le syndic est le représentant légal des membres d’une copropriété. Le syndic est dit bénévole lorsque cette tâche est confiée à l’un des copropriétaires plutôt qu’un professionnel. Les missions qui incombent à un syndic bénévole sont les mêmes que celles d’un expert. Ainsi, le syndic bénévole se doit d’organiser les assemblées générales et de veiller à l’entretien de l’immeuble.

Son statut l’oblige également à s’assurer de la réalisation des travaux tout en respectant une logique d’appels d’offres. Il doit aussi établir la comptabilité du bâtiment. Cela, en veillant à distinguer les charges non locatives de celles locatives. La gestion administrative des locaux.

Quels sont les avantages de faire appel à un syndic bénévole ?

Avoir recours aux services d’un syndic bénévole peut être avantageux sur plusieurs points. Le plus important reste celui financier. En effet, faire appel à un syndic professionnel peut valoir un coût assez important. Ce dernier est bien entendu réduit lorsque le syndic est bénévole. Étant donné qu’il s’agit de l’un des copropriétaires, cela présente un avantage économique.

Le fait de confier la gestion de l’immeuble à un syndic bénévole garantit également que celle-ci sera plus assidue. Il faut rappeler qu’étant copropriétaire, le syndic est considéré comme partie prenante. En ce sens, il est directement concerné par tout ce qui touche de près ou de loin à l’immeuble. Il fait donc preuve de beaucoup plus de vigilance quant aux différents paramètres de gestion de son bien.

De plus, en cas de problèmes, le syndic bénévole se fait plus réactif dans la recherche de solutions. Quel que soit leur ordre, il veille à ce qu’ils soient résolus dans les meilleurs délais.

Comment trouver le bon syndic bénévole ?

Bien que le syndic bénévole ne soit pas un professionnel, il doit être choisi avec soin. Il sera ainsi en mesure de remplir à la perfection, le rôle qui est le sien. Le choix doit être mesuré. Le syndic choisi doit pouvoir s’investir totalement dans sa tâche et doit disposer d’une bonne connaissance de cette dernière.

En outre, un bon syndic bénévole doit pouvoir donner de son temps à son travail. II devra en effet se tenir informé des différentes législations puisqu’elles sont en perpétuelle évolution. Cela lui permettra de se former de façon continue. Le syndic bénévole doit aussi posséder les capacités intellectuelles pour les différentes tâches qui seront les siennes. Il est possible qu’il soit par exemple amené à expliquer le budget.

De même, les particularités ainsi que les problématiques qui concernent la propriété ne doivent en aucun cas être un secret pour lui. Par ailleurs, il faut préciser que le syndic bénévole doit nécessairement passer certaines étapes pour avoir un tel titre. Il doit être présent à toutes les assemblées de la copropriété et participer au conseil syndical. II doit aussi posséder une part de la copropriété. Afin d’être plus compétent, le syndic peut suivre une formation dans ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 1 =