Tout savoir sur les vins du Beaujolais

25 août 2022

Accueil » Autres » Tout savoir sur les vins du Beaujolais
Sommaire de l'article

En France, le vin occupe une place si importante qu’aucun vignoble n’est identique à l’autre. Le vignoble du Beaujolais qui se situe à l’extrême sud de la Bourgogne a donc des particularités qui en font l’un des plus uniques.

Découvrez-en plus à propos des vins si spéciaux produits dans le vignoble du Beaujolais.

L’histoire de la région du Beaujolais

Avec son étendue de plus de quarante kilomètres de long, le vignoble du Beaujolais est situé entre Lyon et Mâçon. Les 22 000 hectares que couvre ce vignoble exceptionnel sont répartis sur 85 communes du Rhône et 11 communes de Saône-et-Loire.

Les vins sont produits dans 3500 exploitations portant chacune la mention « village » qui sont uniquement dédiées à cette tâche. Le début de l’histoire des vins du Beaujolais remonte au 3e siècle après Jésus-Christ, période à laquelle les Gaulois sont autorisés à développer la viticulture dans la région.

Cette histoire prend un tournant majeur à partir du 19e siècle au cours duquel la cadence de commercialisation des vins du Beaujolais augmente. C’est notamment pendant cette période que le beaujolais rosé et le beaujolais blanc connaissent un regain d’intérêt. Un siècle plus tard, la qualité du vin s’améliore encore grâce à l’essor des caves coopératives.

Dès 1936, la qualité des productions viticoles de la région est reconnue à travers la création d’appellations contrôlées.

Les principales appellations du Beaujolais

Les meilleurs crus des vins du Beaujolais sont titulaires d’appellation d’origine contrôlée (AOC) en fonction de leur région et de leur commune. Les AOC Beaujolais Nouveau et Beaujolais Villages concernent plus de ¾ des vins produits dans cette région viticole.

Hormis ces AOC clairement dominantes, les vins du Beaujolais peuvent acquérir l’une des dix appellations consacrées pour le Beaujolais Grand Cru. Il s’agit des AOC : Brouilly (1300 hectares), Chénas (270 hectares), Chiroubles (360 hectares), Côte de Brouilly (310 hectares), Fleurie (870 hectares), Juliénas (580 hectares), Morgon (1100 hectares), Moulin-à-Vent (6600 hectares), Régnié (400 hectares), Saint-Amour (320 hectares).

Avec les arômes fruités et frais qui caractérisent ses jeunes vins, le Moulin-à-Vent est non seulement le plus célèbre, mais aussi le vin Beaujolais le plus apprécié.

Les cépages de la région

La qualité des vins du Beaujolais est principalement due aux cépages spéciaux qui sont cultivés dans cette région viticole. Pour le vin blanc, le cépage de prédilection pour les vins du Beaujolais est le Chardonay.

Ce cépage est cultivé dans le nord de la région Beaujolais sur environ 200 hectares de vignes. Selon les lieux de production, les résultats finaux sont différents, mais le Chardonay offre certaines notes qui restent inchangées. Le Beaujolais blanc se caractérise par des notes aromatiques de fruits secs, de fleurs blanches, d’agrumes et parfois, d’un soupçon de vanille.

Le Gamay est le seul cépage cultivé dans la région du Beaujolais pour la production des vins rouges et rosés. Le Gamay noir en particulier se cultive dans des conditions spéciales sur les sols argilocalcaires de la région. Ce cépage précoce permet de mettre au point des vins rouges avec peu de tanins et une arôme signature de fruits rouges frais. Les rosés faits à base de Gamay sont également très fruités et ronds en bouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 × 4 =