Célibataires : comment réduire vos impôts ?

10 décembre 2021

Accueil » Défiscalisation » Célibataires : comment réduire vos impôts ?
Sommaire de l'article

L’impôt est un versement que vous faites à l’administration pour financer les dépenses publiques et assurer la redistribution des revenus par l’État. Le paiement des impôts est une obligation à laquelle vous ne pouvez pas vous soustraire. Il est calculé en se basant sur vos revenus, mais également sur le nombre de personnes que comporte votre foyer. En règle générale, plus il y a de personnes, moins importante est la part des impôts pour chacune d’elles. De fait, lorsque vous êtes célibataire, vous pouvez vous retrouver avec des impôts surélevés. Dans cet article, nous vous disons comment les réduire.

Célibataires, investissez dans l’immobilier

L’immobilier a toujours été un domaine d’investissement très prisé. Cela s’explique par son fort taux de rentabilité et sa sécurité. En plus de ces avantages, de nombreuses possibilités de défiscalisations sont désormais associées à l’investissement immobilier. Ces dernières sont induites par les dispositifs mis en place par l’État afin d’inciter l’investissement dans le secteur et favoriser la multiplication de biens immobiliers : de fait, lorsque l’on cherche à savoir comment payer moins d’impôts quand on est célibataire, l’investissement immobilier peut apporter une réponse de choix.

Loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif fiscal qui vous permet d’obtenir des réductions d’impôts en investissant dans l’immobilier locatif. Très appréciée, elle s’applique désormais à la réhabilitation d’anciens biens immobiliers en plus des biens neufs. Pour profiter de la loi Pinel, vous devez vous procurer un bien que vous réserverez à la location pour une durée d’au moins 6 ans.

Elle peut s’étendre à 12 ans selon vos envies. Une autre possibilité est de devenir propriétaire d’un ancien bien immobilier. Dans ce cas de figure, les travaux nécessaires pour le remettre en état doivent atteindre 25 % du capital investi. De plus, seuls les biens se trouvant dans des quartiers fixés par décret sont concernés.

Qu’il s’agisse d’un bien neuf ou ancien, vous devez faire en sorte de le mettre en location dans l’année qui suivra son achèvement. Cela veut dire qu’au plus tard un an après la construction ou la réhabilitation, vous devez être en mesure de trouver un occupant. Par ailleurs, le logement que vous proposez doit respecter certaines normes. Il s’agit en l’occurrence de celles en rapport avec les performances énergétiques.

En remplissant ces conditions simples, vous pourrez bénéficier de réduction d’impôt à hauteur de 12 %, 18 % ou 21 %. Quel que soit le pourcentage appliqué, la réduction d’impôt ne peut pas dépasser 63 000 €, ce qui est déjà très conséquent. Les autres avantages offerts par le dispositif Pinel sont également non négligeables. En plus de vous créer un revenu sûr, il vous permet d’assurer votre retraite en toute sérénité.

investissement Pinel

Le dispositif Denormandie

Dans le cas où seul l’immobilier ancien vous intéresse, alors le dispositif Denormandie est une solution qui peut vous aider à atteindre vos objectifs de réduction d’impôts. En effet, il concerne la réhabilitation de biens immobiliers anciens et vise le même but que la loi Pinel : répondre à la demande grandissante de logements.

Comme avec la loi Pinel, le logement acheté doit être mis en location pour une période allant de 6 à 12 ans. Le locataire doit être trouvé au plus un an après la fin des travaux de rénovation. Une condition liée à la situation géographique est également imposée quant à l’achat de votre logement ancien. Le dispositif de défiscalisation n’est applicable que dans certaines communes.

Avec le dispositif Denormandie, le pourcentage de réduction d’impôts dont vous bénéficiez dépend également de la durée de la location. Il est de 12 % pour une mise en location de 6 ans et de 18 % pour une mise en location de 9 ans. Si vous vous procurez un logement meublé alors vous allez à l’encontre d’une des conditions du dispositif.

Optez pour l’épargne retraite pour diminuer le montant de vos impôts

Si vous ne comptez pas investir pour réduire vos impôts, alors il existe d’autres alternatives. L’épargne retraite en fait partie. Il vous suffit de vous tourner vers un PERIN (Plan d’Épargne Retraite individuelle).

Payez les cotisations

Ouvrir un PERIN implique de payer des cotisations. L’avantage majeur de cette option est que vos cotisations sont déductibles de votre revenu imposable.

Réduction impôts célibataire

À titre illustratif, si vous avez 20 000 euros de revenu imposable et versez 5 000 euros sur le plan d’épargne, alors votre revenu imposable diminue. Il ne sera plus de 20 000 euros, mais bien de 15 000 euros. De fait, les impôts qui sont déduits de votre revenu baisseront également. Afin d’éviter un usage abusif de cette solution, elle est soumise à un plafonnement. Vous ne pouvez pas verser plus de 10 % de votre revenu imposable sur votre PERIN dans la limite de 32 419 euros.

Tenez compte du TMI

Afin d’optimiser vos réductions d’impôts avec cette méthode, nous vous recommandons de connaître votre taux marginal d’imposition (TMI). Il est variable et représente le taux qui est appliqué à la part supérieure de votre revenu imposable. Si vous faites un versement de 6000 euros sur votre PERIN et avez un TMI de 41 %, alors vous économisez en réalité 2460 euros sur vos impôts.

Passer par l’intermédiaire d’un PERIN suppose que vous remplissez certaines conditions. C’est uniquement ainsi que cette alternative vous est véritablement bénéfique. L’avantage fiscal octroyé par le plan d’épargne retraite individuel est proportionnel à votre taux marginal d’imposition. Cela veut dire que si vous êtes peu ou pas imposé, le PERIN devient tout de suite moins alléchant. Vous devrez donc faire attention à ces quelques subtilités.

Quelle que soit la solution vers laquelle vous vous tournez, nous vous recommandons de faire appel à un cabinet de conseil. Grâce à son expertise en investissement et optimisation fiscale, il pourra vous orienter vers la meilleure solution. Même si vous êtes célibataire, votre profil est unique. Toutes les solutions de défiscalisation ne correspondront pas forcément. Avec les orientations d’un cabinet de conseil, vous serez en mesure de trouver la bonne manière de réduire vos impôts.

Par ailleurs, l’intervention d’un cabinet de conseil peut s’avérer utile dans la mesure où il ne vous aidera pas uniquement à optimiser votre fiscalité. Pour aller plus loin, le cabinet peut vous accompagner dans votre gestion patrimoniale. Il s’agit donc d’un allié de taille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 27 =