Comment réduire ses impôts grâce à la défiscalisation ?

22 janvier 2021

Accueil » Défiscalisation » Comment réduire ses impôts grâce à la défiscalisation ?
Sommaire de l'article

La question de la défiscalisation suscite aujourd’hui de nombreuses réflexions pour beaucoup d’entrepreneurs, en raison du fort taux d‘impôts payés. Il y a cependant plusieurs astuces pour remédier à cet état de choses. On vous en dit plus dans cet article.

La défiscalisation grâce à l’immobilier

La défiscalisation immobilière est rendue possible grâce à certaines lois telles que : la loi Pinel, la loi Denormandie qui permet d’investir dans les biens aussi anciens que nouveaux. Des lois sur lesquelles vous éclaire la plateforme Impôt revenu.

La loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif fiscal simple et avantageux permettant d’investir dans l’immobilier locatif afin de réduire ses impôts. Elle permet de défiscaliser jusqu’à 21 % des impôts liés à l’acquisition d’un bien immobilier locatif neuf et ancien. En effet, l’avantage primordial de l’investissement dans le neuf est la mise en location imminente.

Vous pouvez en effet louer le bien tout en obtenant une réduction d’impôts sur les loyers reçus. L’investissement dans l’ancien nécessite quant à lui une certaine rénovation avant de bénéficier des avantages de la loi Pinel. Vous pouvez obtenir une réduction de :

  • 12 % pour les locations de 6 ans ;
  • 18 % pour les locations de 9 ans ;
  • 21 % pour les locations de 12 ans.

Cependant, le bien doit être loué aux occupants en qualité de résidence principale.

La loi De Normandie

Ce dispositif de défiscalisation consiste à investir dans l’immobilier locatif vétuste à réhabiliter. Il offre une réduction d’impôts considérable selon le plafond d’investissement. Elle est cependant conditionnée par certaines conditions d’éligibilité.

Faire des travaux de transition énergétique

Si vous êtes adeptes de l’écologie, vous bénéficierez d’une réduction sur vos impôts. Les travaux de transition énergétique sont en effet également éligible au crédit d’impôt appelé CITE (Crédit d’impôt à la transition énergétique). Trois taux de crédit d’impôt à la transition énergétique peuvent ainsi s’offrir à vous :

  • Un taux de 15 %, pour les dépenses de remplacement des fenêtres ;
  • Un taux de 30 %, applicable à la plupart des travaux de transition énergétique ;
  • Un taux de 50 %, pour les dépenses de dépôt d’une cuve de fioul.

Ces crédits ont un plafond qui diffère selon votre situation.

En définitive, réduire ses impôts en optant pour la défiscalisation n’est pas un subterfuge. C’est plutôt une situation opportune donnée par le gouvernement pour prioriser l’investissement dans certains domaines tels que l’immobilier. En fin de compte tout le monde y gagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 7 =