Comment réduire ses impôts grâce à un don IFI ?

22 décembre 2022

Accueil » Défiscalisation » Comment réduire ses impôts grâce à un don IFI ?
Sommaire de l'article

L’ISF n’existe plus et a été remplacée sous le premier quinquennat d’Emmanuel Macron par l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière). Si le nom change, les personnes qui en sont redevables savent qu’au final, cela ne change pas beaucoup leur niveau d’imposition. Il existe cependant des astuces à connaitre, lorsque l’on décide d’être généreux.

Un don IFI, c’est quoi ?

Quand on possède plusieurs biens immobiliers, il est possible que l’on soit redevable de l’IFI. La proportion de français qui l’ont payé en 2020 a augmenté. Il est vrai que les taux bas, alors pratiqués par les établissements bancaires ont été l’occasion de saisir des opportunités.

Cela a bien entendu un revers de médaille : payer parfois beaucoup d’impôt. Il est pourtant possible de faire un don IFI et réduire son impôt de façon assez simple, en soutenant financièrement une cause qui vous est chère. Généralement, les français, sachant que la santé les concerne tous, ont plus tendance à soutenir la recherche médicale.

Ce choix peut arriver quand on a traversé un épisode de maladie, quand on a perdu un proche parce qu’il n’y avait pas de traitement assez novateur ou simplement, après avoir vu un reportage montrant à quel point la recherche médicale est tributaire de la générosité des français.

Certains organismes, à l’instar de l’Institut Pasteur ne fonctionnent quasiment que grâce à cela et si cette belle qualité disparaissait, les efforts stopperaient nets, laissant les personnes malades, face à leur destin.

La santé est sans doute le patrimoine le plus important à entretenir et le plus difficile. Etre malade peut nous toucher tous et même sans comportement particulièrement à risque.

Il y a plusieurs avantages à se montrer généreux, quand on paie l’IFI, à cause d’un patrimoine immobilier important.

Les avantages de faire un don quand on paie l’Impôt sur la Fortune Immobilière

Bien sûr, on peut faire un don d’argent parce que l’on souhaite faire avancer les progrès dans le secteur médical. Chaque jour, médecins et chercheurs tentent d’éradiquer des maladies mortelles, incapacitantes ou invalidantes et ont besoin, pour cela, de soutien financier.

Au-delà de l’acte généreux, il ne faut pas oublier que cette action est récompensée au niveau fiscal. Chaque don est déductible de l’IFI à hauteur de 75%, dans la limite de 50 000 euros. Il est ainsi possible en fonction des situations et de son niveau d’imposition d’être partiellement ou totalement exonéré de son IFI.

Une façon très simple donc de payer moins d’impôt tout en pensant à autrui et en faisant avancer la médecine, d’autant que cela peut être ponctuel, régulier, se faire tout aussi bien en ligne (pour les personnes qui maitrisent le fonctionnement d’Internet) ou par courrier, voire même un prélèvement SEPA pour celles qui seraient plus à l’aise par ce biais.

Il ne reste plus ensuite, pour le contribuable concerné, qu’à inscrire le montant du don sur l’annexe dédiée de la déclaration d’impôt sur le revenu pour que l’administration fiscale en tienne compte et procède à la baisse du montant de cette taxe sur la fortune immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 22 =