Que faut il savoir sur le métier de conseiller en gestion de patrimoine ?

26 décembre 2022

Accueil » Défiscalisation » Que faut il savoir sur le métier de conseiller en gestion de patrimoine ?
Sommaire de l'article

Chaque personne a un patrimoine particulier, quel que soit son statut dans la société. Il lui revient de mieux protéger et gérer ce patrimoine, qui représente en même temps son passif et son actif. Cependant, nombreuses sont les personnes qui ont du mal à gérer convenablement leur patrimoine. Si vous vous trouvez dans un cas pareil, l’idéal serait d’avoir recours à un professionnel spécialisé dans la gestion de patrimoine pour vous accompagner. Le conseiller en gestion de patrimoine est en effet la personne appropriée pour préserver et exploiter de façon optimale une somme d’argent donnée ou vos biens. Cet expert s’inspire de vos attentes pour vous proposer les meilleurs placements possible. Abordons davantage le sujet dans le corps de cet article.

Qu’entend-on par un conseiller en gestion de patrimoine ?

Le conseiller en gestion de patrimoine constitue un expert de haut niveau qui a des compétences ou des expériences dans plusieurs domaines. Ainsi, c’est une personne qui maîtrise le droit (aspects juridiques nécessaires), la fiscalité, le commerce, l’immobilier, … Il se charge de déterminer, en fonction des attentes de son client (particulier ou professionnel), les leviers d’action à privilégier. De même, il mène ses actions en considérant la teneur et l’importance du patrimoine de son client.

Le niveau de revenus ainsi que les profils personnels sont également des facteurs qui permettent à cet expert d’identifier et d’apporter les solutions les plus appropriées à son client. La gestion de patrimoine est un métier qui se différencie nettement de la profession de conseiller financier. Si les compétences sont semblables, pour ce qui est de la clientèle ce n’est pas le cas. La mission d’un conseiller financier ne consiste pas à s’occuper de l’encadrement de gros patrimoines ou de grosses fortunes, alors que c’est le rôle d’un conseiller en gestion de patrimoine.

Le métier du conseiller en gestion de patrimoine : la mission

Le travail d’un expert en gestion de patrimoine consiste à assumer plusieurs missions. Ces dernières s’harmonisent avec les requêtes de ses interlocuteurs :

  • Il établit et exécute une stratégie d’investissement ;
  • Il déniche et propose les opportunités à ses clients : assurance-vie, achat d’actions, immobilier locatif, épargne retraite, etc. ;
  • Il se renseigne et conseille son client sur les questions fiscales et juridiques;
  • Il aide ses clients à identifier des niches de défiscalisation.

Pour exercer le métier d’assistant en gestion de patrimoine, vous pouvez le faire auprès d’un grand compte, à votre compte ou dans un cabinet spécialisé. C’est un métier libéral qui vous demande d’être en contact permanent avec les praticiens du droit (huissiers, avocats, notaires) les agents immobiliers, les chefs d’entreprise ainsi que des traders.

Combien gagne un conseiller en gestion de patrimoine ?

La gestion de patrimoine est un métier d’avenir qui aide déjà aujourd’hui son homme à bénéficier d’une vie épanouie. Vous vous demandez certainement le salaire mensuel que ce métier peut générer. En vrai, un assistant en gestion de patrimoine peut gagner une cagnotte comprise entre 2 500 et 6 000 euros nets par mois. Les revenus d’un jeune [junior] gestionnaire de patrimoine peuvent être estimés entre 30 000 et 45 000 euros par an. Dans le même temps, le salaire d’un gestionnaire de patrimoine sénior peut aller jusqu’à 70 000 euros nets de revenus par an.

Devenir conseiller en gestion de patrimoine : comment y arriver ?

Devenir conseiller professionnel en gestion de patrimoine requiert la détention d’un nombre de compétences et un bagage intellectuel. Un vrai expert en gestion de patrimoine est avant tout un excellent négociateur et une personne très dynamique et populaire. Celui-ci doit être capable d’écouter attentivement ses interlocuteurs et apporter des solutions adéquates sur mesure aux situations de ceux-ci. Un gestionnaire de patrimoine est tenu par l’obligation du secret professionnel et de la discrétion dans ses actions. En outre, il a besoin d’avoir certaines compétences :

  • Une bonne maîtrise du marketing ;
  • Une expertise conséquente en fiscalité, en droit, en immobilier et les actualités relatives à ses différents domaines ;
  • Une bonne connaissance de la comptabilité.

L’accomplissement de ce métier de gestion de patrimoine nécessite le suivi d’une formation diplômante digne de ce nom. Vous ne pouvez pas prétendre être expert sans avoir un bagage intellectuel donné, surtout dans les domaines liés à l’expertise que vous souhaitez apporter à votre public cible. Un gestionnaire de patrimoine a besoin de se former en droit, en fiscalité, en économie, en comptabilité, en finance… pour un niveau minimum de bac + 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =