5 raisons de suivre une formation avant de créer son entreprise

12 octobre 2023

Accueil » Entreprise » 5 raisons de suivre une formation avant de créer son entreprise
Sommaire de l'article

Chaque année, les chiffres de la création d’entreprise augmentent et cela est d’autant plus vrai depuis la crise de la Covid-19.

Les français ne souhaitent plus forcément répondre à une hiérarchie et surtout veulent être maitres de leur emploi du temps, ce qui est bien entendu possible quand on est son propre patron.

Pourtant, même si les arguments sont là et que l’idée peut être excellente, on conseille toujours aux porteurs de projets de suivre une formation au préalable. Pourquoi ?

 

Faire le plein d’informations complémentaires

Pour celles et ceux qui souhaitent se lancer le plus tôt possible, la question de la formation à la création d’entreprise peut se poser en termes de sens : est-ce bien nécessaire ?

 Les professionnels l’affirment, avec comme premier argument, le fait que personne n’a jamais assez de conseils et d’informations avant de s’immatriculer, notamment pour élaborer des documents essentiels comme le business plan ou encore un prévisionnel.

 

Améliorer ses chances de pérennité

Gagner en autonomie dans son travail est formidable, mais qui parle du nombre d’heures qu’il faut consacrer à son entreprise pour réussir ?

Etre mieux armé et surtout mieux formé aux différents aspects d’une entreprise permet de mettre toutes les chances de son côté pour ne pas mettre la clé sous la porte au bout de quelques années.

Les chiffres sont pourtant éloquents en la matière puisque la moitié des structures ne passe pas le cap des 5 ans.

 

En savoir plus sur la gestion d’entreprise :

N’est pas gestionnaire qui veut et pourtant, cela fait partie des éléments clés de la réussite. Comment gérer sa trésorerie, est-ce que l’entreprise va être assujettie à la TVA, comment payer ses cotisations et auprès de qui, comment embaucher et combien cela coûte : cela ne fait que quelques questions parmi les dizaines que va (ou doit) se poser un futur chef d’entreprise.

Ne pas être à l’aise avec l’aspect gestion de sa future structure peut poser problème. Pouvoir suivre une formation en ce sens permet d’y voir plus clair, mais aussi, là encore, de rencontrer différents acteurs qui pourront être sollicités par la suite si l’entreprise se développe (expert-comptable, par exemple).

 

Se faire accompagner par des professionnels

Comment savoir si un projet est porteur ? Si l’on a assez de connaissance dans son métier, comment faire une étude de marché pour pouvoir se lancer sereinement ?

L’avis des proches est, soit, important, mais un porteur de projet peut se sentir plus rassuré s’il a l’aval de personnes spécialisées dans la création d’entreprises qui peuvent au besoin lui prodiguer des conseils en cas de lacunes.

 

Faire financer son projet

Beaucoup de projets de création supposent de devoir passer par l’obtention d’un crédit. Même si l’on a foi en ce que l’on veut mettre en place, il faut convaincre un banquier et cela, c’est une autre affaire. En passant par un organisme de formation ou des professionnels de la création d’entreprise, on bénéficie de facto de leur réseau pour mettre par écrit son projet, ses besoins et arriver à défendre sa demande devant un conseiller bancaire ou d’autres financeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 9 =