Comment choisir son avocat en droit des affaires lorsque l’on monte son entreprise ?

14 septembre 2021

Accueil » Entreprise » Comment choisir son avocat en droit des affaires lorsque l’on monte son entreprise ?
Sommaire de l'article

Immobilier, propriété intellectuelle ou encore droit social et commercial : la polyvalence des avocats en droit des affaires en font des alliés précieux pour les sociétés. Il faut pourtant trouver le bon professionnel.

Avocat en droit des affaires : comment choisir le bon pro ?

Non seulement il s’avère un interlocuteur parfait pour obtenir des conseils stratégiques, mais il peut rédiger des contrats commerciaux ou encore régler des litiges. C’est dire si un avocat droit des affaires peut devenir un incontournable dans la création d’une entreprise. Pourtant, il faut savoir ce que l’on peut attendre de lui, pour faire le meilleur choix.

Son travail étant très varié, il peut avoir des spécialisations qui, en tant que chef d’entreprise, sont intéressantes pour le développement de l’activité, surtout si celle-ci s’envisage non seulement au niveau national mais aussi international, ce qui demande des compétences différentes.

Même s’il peut être joint par différents biais, il vaut mieux pouvoir échanger en face à face avec un tel partenaire, auquel cas la situation géographique de son cabinet peut avoir son importance. Avoir une structure fixe à Paris suppose de prendre un avocat dans la Capitale et non pas à Toulouse pour des raisons pratiques et pour optimiser la qualité des échanges.

A quoi reconnait-on un bon avocat ?

Un avocat se doit de proposer un accompagnement entièrement personnalisé à ses clients. Les besoins des uns en la matière ne seront pas ceux des autres, en fonction de la maturité de l’activité ou encore de son secteur.

Une entreprise innovante n’a sans doute pas, au moment de la demande, les mêmes besoins qu’une industrie qui souhaite s’ouvrir à l’international. Là où la première cherchera sans doute des levées de fonds pour mettre en œuvre son activité dans les meilleures conditions, l’autre aura besoin de connaitre la législation dans le pays qui l’intéresse, pour concrétiser son projet. Pourtant, chacun peut trouver en le même cabinet, le plus souvent, des interlocuteurs prêts à l’aider à trouver résolution à ses problèmes.

Le cabinet doit donc être à l’écoute des attentes des entrepreneurs qui le missionnent que ce soit pour du capital développement ou de la restructuration interne.

Acquérir d’autres entreprises est sans aucun doute un gage de réussite. Mais il s’agit d’opérer avec prudence, en ayant toutes les cartes en main pour que l’opération soit financièrement rentable et bonne pour l’image de l’entité. Recourir aux conseils d’un avocat en droit des affaires est le meilleur moyen de s’en assurer, car il travaille toujours dans l’intérêt de son client.

Réactif, l’avocat doit, pour les tâches qu’il effectue pour ses clients, appliquer des tarifs clairs, sans mauvaise surprise. La transparence et la confiance doivent s’installer pour une coopération et une compréhension mutuelle.

Quelle que soit la mission confiée, il doit être en mesure d’apporter une réponse de qualité, quitte à remettre sa pratique en question pour proposer des solutions innovantes et en adéquation avec ce qu’en attend son client.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 7 =