Comment faire des économies dans les bâtiments logistiques ?

1 octobre 2020

Accueil » Entreprise » Comment faire des économies dans les bâtiments logistiques ?
Sommaire de l'article

Beaucoup d’entreprises, du fait de leur activité ; souvent commerciale ; possèdent un bâtiment logistique. Peu de gestes sont accordés à cet entrepôt, alors qu’il peut être très énergivore. Comment faire des économies sur ce type de poste ?

Qu’est-ce qui est énergivore dans les bâtiments logistiques ?

Dans ce genre d’entrepôt, il n’est pas rare de stocker de la marchandise, de procéder à l’emballage des différents produits, pour les envoyer aux clients.

Ce sont des bâtiments comme des hangars, qui ne bénéficient d’aucune isolation, en général. Or, en fonction de votre marchandise, cela peut avoir des répercussions sur sa qualité.

De plus, l’emballage suppose l’utilisation de cartons. Une mauvaise isolation peut contribuer à les rendre humides et donc à s’abîmer prématurément. Un carton qui cède pendant le transport et c’est votre produit qui arrive, endommagé, chez le client.

Cela a donc une incidence non seulement sur la satisfaction client, mais génère aussi des frais dits indirects (répercussion de l’incident au service client, dédommagement par le biais d’un remboursement ou renvoi gratuit etc…).

Il faut également quelquefois revoir l’éclairage de ces grands entrepôts. Avoir une lumière chiche ne peut que vous induire en erreur si vous cherchez un produit spécifique dans ces grandes allées d’étagères. Mieux vaut choisir des tubes fluorescents de type RS Components qui éclairent bien, tout en étant peu énergivores.

Comment réduire ses factures pro avec ses bâtiments logistiques ?

Il est courant de prendre un entrepôt de belle taille, pour pouvoir stocker tout son matériel. Il se compose souvent de murs en parpaings et d’un toit de tôle ; si ce n’est de fibrociment. Cette matière est nocive. Il est possible de passer par une entreprise spécialisée pour l’éliminer de façon légale. Mettre une vraie toiture isolée représente, soit un coût pour l’entreprise, mais vous  évite d’avoir par la suite des fuites (et donc un dégât des eaux qui peut endommager la marchandise).

N’oubliez pas que si vous emballez et pesez vos paquets avant expédition, vous utilisez sans doute du matériel informatique, afin de gérer vos stocks sur place. Les variations de température : extrêmement chaudes en été et glaciales en hiver vont, à moyen terme, endommager de façon irréparable vos ordinateurs et imprimantes à étiquettes.

Or, le fait que la température change aussi brutalement est forcément le fait d’une mauvaise, voire de l’absence totale d’isolation. Vous pouvez procéder par l’intérieur. Mais si cela représente trop de travail de bouger toutes vos étagères de stockage, l’ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) est tout à fait envisageable. Des professionnels mettent de l’isolant avant de poser un bardage.

Si votre bâtiment est équipé de fenêtres, interrogez-vous sur le fait de pouvoir les changer. Non seulement cela participera à l’isolation du bâtiment logistique, mais cela peut retarder également une effraction. La valeur de votre stock et la perte de temps et de productivité à envisager en cas de vol peut vous inciter à revoir votre installation, pour l’améliorer. Une fois cela fait, vous pourrez mettre un système de chauffage qui sera adapté à ce type de bâtiment en fonction de la surface à chauffer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 22 =