Comment faire pour devenir expert-comptable

Impossible pour une entreprise sérieuse de se passer d’expert-comptable. Cette profession se mérite. Il faut en moyenne huit années d’études pour (pleinement) l’exercer. Explications.

Accès direct, indirect ?

Il est possible de commencer sa vie et ses études avec une idée fixe : “je veux devenir expert-comptable”. C’est la voie directe ! 

Cependant, il est aussi possible de faire carrière dans d’autres domaines. Puis, après avoir acquis une expérience conséquente dans ces domaines différents, décider de donner une nouvelle orientation à sa carrière en devenant expert-comptable.

Une troisième voie peut être qualifiée d’intermédiaire. Elle consiste à apprendre ce métier en alternance. Vous allez au travail le matin et dans l’après-midi ou la soirée, vous suivez les cours qui vous permettront de devenir expert-comptable.

Difficultés communément rencontrées pendant la formation

La perte de motivation et le découragement sont les deux principales difficultés pour les futurs experts-comptables.

Vu que ces études ont une durée conséquente et nécessitent des phases pratiques et des moyens financiers pour payer la formation, ce n’est pas toujours simple.

Toute personne allant s’inscrire dans une école d’expertise comptable doit avoir une bonne dose de courage. Ce dernier s’obtient en restant concentré sur l’objectif final : le “DCG” ce diplôme qui ouvre la porte à ce métier !

Faut-il terminer la formation avant de travailler ?

La finance est complexe, mais tout étudiant ayant un diplôme de niveau Bac + 3 peut commencer à travailler. Ce seront ses premières immersions professionnelles.

C’est une bonne idée parce que cela permet de mettre en pratique la première série de connaissances reçues pendant les trois premières années. Ensuite, le candidat va entamer deux autres années pour avoir un niveau Bac + 5.

Ses compétences prouvées entre temps pourront lui valoir de nouvelles offres d’emploi bien avant d’entamer la dernière partie de la formation lui permettant d’acquérir le niveau Bac + 8. De plus, toutes ces expériences professionnelles seront inscrites sur le CV et constitueront des bases pour déterminer le niveau d’expérience de l’expert-comptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 8 =