Comment fonctionne un prêt professionnel B2B ?

19 février 2021

Accueil » Entreprise » Comment fonctionne un prêt professionnel B2B ?
Sommaire de l'article

Dans le but, le plus souvent de développer une activité, un chef d’entreprise peut avoir besoin de souscrire un crédit. Comment faire et quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

Où demander un prêt pro B2B ?

Un entrepreneur peut se tourner vers son conseiller bancaire, dans l’optique de demander un tel prêt. Mais il est tout aussi possible d’envisager un prêt professionnel avec credit.fr, une société de crédits qui fonctionne avec un large bouquet de prêteurs. Quand un projet séduit et que les preuves de solvabilité et de remboursement sont avérées ; l’argent est versé sur le compte en une dizaine de jours, en moyenne.

Les établissements bancaires proposent différents services ; ce qui explique parfois la lenteur avec laquelle ils peuvent donner suite à une demande de prêt professionnel.

Au contraire, pour les sociétés de crédit, cela représente leur cœur de métier. Il leur suffit en général de deux jours ouvrés pour pouvoir donner une réponse de principe, quand l’utilisateur utilise un simulateur en ligne.

L’avantage de la demande dématérialisée est qu’elle fait gagner un temps considérable. Or, les entrepreneurs en ont généralement peu à consacrer à toutes les démarches administratives. Pouvoir avancer sur un projet rapidement n’est pas une option et les sociétés de crédits en ont pleinement conscience pour leurs offres professionnelles B2B.

Attention, cependant, une réponse de principe n’a rien d’officiel et il est donc déconseillé à un chef d’entreprise de commander tout de suite la nouvelle machine dont il a besoin pour augmenter sa production ou autre projet auquel se destine l’argent. Ce n’est pourtant pas le cas de tous les établissements qui peuvent garantir une réponse ferme et définitive en 48 heures.

Il est impératif, pour avoir cette réponse définitive, de déposer un dossier et d’y joindre différents documents pour que l’étude de la faisabilité par des analystes puisse commencer. Quand cela fait, l’argent pourra rapidement être débloqué pour que le professionnel pour continuer son activité et profiter de l’argent qu’il recevra sur son compte professionnel.

Quelles conditions réunir pour obtenir son crédit professionnel sur une plateforme de financement ?

Divers justificatifs sont demandés pour concrétiser une demande de prêt. Bien sûr, après avoir donné des indications sur son identité et celle de l’entreprise, vient le moment de parler chiffres.

Une banque comme une société de crédit est un organisme financier. A ce titre, elle veut avoir l’assurance que l’argent qu’elle va prêter va lui être rendu, en plus des intérêts.

Il est donc important, quand il s’agit d’un prêt professionnel de prouver que l’activité est rentable. Pour cela, produire les trois derniers exercices est indispensable et le fait qu’ils soient positifs l’est encore plus, c’est évident. Le montant minimal attendu dépend des organismes, pour avoir la chance d’avoir un accord.

Certaines entités servent d’intermédiaires entre des prêteurs qui, au regard du profil de l’entreprise et de la raison qui motive la demande de prêt, s’engagent à avancer des fonds, en fonction de leurs possibilités. Les risques étant ainsi mutualisés, la société de crédit prend moins de risques et est plus encline à prêter l’argent, si les conditions sont réunies. L’avantage ; dans cette situation ; c’est qu’aucun apport personnel ni aucune caution ne sont demandés ; ce qui ne serait pas le cas dans une banque traditionnelle par exemple.

Une fois que les analystes ont validé le dossier, il est présenté via une plateforme, aux différents prêteurs qui estiment si le projet est intéressant et viable. Il est évident donc que plus le chef d’entreprise argumente et avance des preuves tangibles de l’intérêt de cet argent pour sa structure, plus il a de chance de convaincre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 3 =