Comment protéger un travailleur isolé ?

22 septembre 2021

Accueil » Entreprise » Comment protéger un travailleur isolé ?
Sommaire de l'article

La protection du travailleur est une obligation pour chaque employeur, surtout s’il s’agit d’un travailleur isolé. En qualité d’employeur, vous devez faire de la sécurité de vos collaborateurs isolés une priorité. Cela sort du cadre de simples recommandations et représente une obligation légale définie à l’article L 230-2 du Code du travail. Mais comment savoir quand qualifier un employé de « travailleur isolé » ? Quels sont les métiers concernés ?

La notion de travailleur isolé et les secteurs concernés

Aucune définition juridique du travail isolé n’a été retenue par la législation française, bien que ce dernier présente un large panel des risques, pouvant occasionner des accidents et ainsi priver de nombreuses familles d’êtres chers. Aujourd’hui, ces risques peuvent être limités au maximum et c’est dans cette optique que des structures telles que Neovigie œuvrent pour optimiser la protection des travailleurs isolés. Elles élaborent des dispositifs d’alerte et d’application PTI (Protection du Travailleur Isolé).

La notion de travailleur isolé reste inconnue du grand public. Il s’agit d’une personne qui travaille dans un environnement où elle ne peut être vue ou entendue directement, sans possibilité de recours extérieur, alors même que le travail en question présente un risque dangereux. Trois secteurs d’activités sont particulièrement reconnus comme étant des secteurs à haut risque pour les travailleurs isolés. Il s’agit de la maintenance, du bâtiment et de l’industrie. Ils amènent les employés à effectuer leurs missions seuls et donc à être en situation de travailleur isolé.

Travailleur isolé dispositifs d'alerte

Les dispositifs d’alerte et d’organisation à mettre en place

Tout doit être finement pensé pour éviter au maximum que le travailleur isolé soit vraiment coupé du reste du monde. Comme mentionné plus haut, il existe des structures spécialisées qui vous accompagnent dans la prévention des risques auxquels le travailleur isolé fait face.

À travers leur expertise, elles vous aident à mettre en place une procédure d’alerte et d’organisation des secours. La solution idéale est apportée par une large gamme de systèmes PTI-DATI (Dispositif d’Alerte du Travailleur Isolé).

L’application PTI pour smartphone

Elle fonctionne sous iOS et Android. Une fois l’application installée sur le téléphone, l’utilisateur peut déclencher une alarme manuelle en appuyant sur un bouton simple d’accès. Outre cette fonctionnalité, elle met à disposition un algorithme performant qui détecte la perte de verticalité en cas de chute. Si le travailleur reste trop longtemps sans bouger, un compte à rebours est automatiquement déclenché : à la fin de ce dernier, une alarme retentit. Les données sont ensuite transmises à la plateforme afin que les secours soient envoyés sur place dans les plus brefs délais.

Le boîtier DATI

Le dispositif d’alarme pour travailleur isolé offre une utilisation très simple. À l’aide d’une pression sur un bouton d’alarme, le travailleur qui se retrouve en difficulté peut émettre un appel d’urgence. Ce dispositif peut se déclencher automatiquement si le travailleur est victime d’une chute ou qu’il perd la liaison avec la plateforme. Une fois que l’appel est identifié, un opérateur géolocalise la personne en danger et lui apporte assistance.

De même, un système de détection anti-arrachement déclenche automatiquement une alarme si le dispositif est arraché à l’utilisateur. Lorsque vous couplez ces deux fonctionnalités, vous réduisez le temps d’intervention des secours pour une prise en charge plus rapide et plus efficace du travailleur isolé en situation de danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 18 =