Comment réussir l’onboarding lors de l’arrivée d’un collaborateur ?

24 février 2023

Accueil » Entreprise » Comment réussir l’onboarding lors de l’arrivée d’un collaborateur ?
Sommaire de l'article

Afin de dénicher les talents dont elles ont besoin pour se développer, les entreprises accordent une grande importance au recrutement de leurs employés. En revanche, l’intégration des nouveaux collaborateurs est souvent négligée, ce qui contribue au turnover et aux départs précipités. L’onboarding est donc un processus très important pour permettre à la recrue de s’intégrer plus facilement. De quoi s’agit-il ? Comment l’organiser ? Obtenez vos réponses dans cet article.

Qu’est-ce que l’onboarding ?

Selon une étude de Cadremploi, environ 35% des nouveaux collaborateurs ont démissionné environ six mois après leur embauche et 45% des départs se font durant la première année. L’une des principales causes de cette situation est le défaut d’intégration des nouveaux travailleurs.

L’onboarding est un processus que le département des ressources humaines met en œuvre afin d’améliorer l’intégration des nouvelles recrues dans l’entreprise. C’est pour cette raison que ce processus est également connu sous le nom de socialisation organisationnelle.

L’objectif de ce processus est d’intégrer les nouveaux embauchés du mieux possible pour qu’ils se sentent bien dans leur nouvel environnement de travail. Mais aussi, de retenir et fidéliser les travailleurs.

Mener des actions telles que la distribution de carnets de notes personnalisés permet donc à l’entreprise de maintenir les talents nécessaires à son évolution.

Pourquoi l’onboarding est-il aussi important ?

D’après Cadremploi, 58% des salariés qui ont bénéficié d’un programme d’onboarding sont toujours dans l’entreprise 3 ans plus tard. Préparer l’arrivée d’un collaborateur dans la société offre donc de nombreux avantages, aussi bien pour l’employé que pour l’entreprise.

Avantages pour l’organisation

Le premier bénéfice de ce processus est une meilleure rétention des salariés. En effet, les efforts pour conserver les compétences et les acquis des nouveaux employés dans la société doivent commencer dès leur premier jour de travail.

Un mauvais onboarding est l’un des plus gros facteurs qui incitent les employés à partir. Si vous vous entretenez avec vos nouvelles recrues afin de leur dire ce que vous attendez vraiment d’eux et que vous mettez à leur disposition tous les outils nécessaires, ils seront plus fidèles à votre structure.

D’ailleurs, Glassdoor a découvert que les entreprises qui élaborent un bon programme d’onboarding ont un meilleur taux de rétention de leur nouveau personnel (de 82% environ).

Aussi, un bon programme de socialisation organisationnelle permet d’avoir des équipes plus motivées. En investissant dans l’encadrement et l’intégration des collaborateurs dès le départ, vous leur montrez qu’ils sont importants pour vous. En contrepartie, ils seront plus motivés à travailler pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Pour finir, un onboarding efficace et bien élaboré a une incidence positive sur la productivité. Mieux la nouvelle recrue sera intégrée dans l’entreprise, plus vite elle commencera à produire de bons résultats.

Bénéfices pour l’employé

La socialisation organisationnelle permet aux employés d’avoir plus de satisfaction au travail. Vu qu’il se sent accueilli à bras ouverts dans l’entreprise, il sera plus satisfait. Ce qui permettra de diminuer le stress qu’il peut ressentir lors de sa prise de fonction.

Grâce au programme d’onboarding, l’employé obtiendra toutes les informations essentielles ainsi que les outils adéquats pour bien faire son travail. En apprenant plus sur la culture, les règles et les politiques de l’entreprise, la nouvelle recrue s’adaptera plus facilement à son poste.

Enfin, ce processus permet de rapprocher les nouveaux employés et les anciens afin de développer l’esprit d’équipe et le sens de l’entraide.

Les étapes à suivre pour réussir l’onboarding

La première étape de ce processus consiste à préparer un programme d’intégration avec les gestionnaires RH à partir de la formalisation du besoin en embauche. À partir du moment où un poste est à pourvoir au sein de l’entreprise, il faut également prévoir l’accueil qui sera réservé au nouveau salarié.

L’accueil d’une nouvelle recrue peut s’organiser de plusieurs façons :

  • journée d’intégration dans l’équipe ;
  • rencontre avec les supérieurs hiérarchiques ou les collèges ;
  • organisation d’un pot de bienvenue ;
  • formations, etc.

En exposant les spécificités du poste à occuper, le collaborateur saura exactement ce que vous attendez de lui et pourra mieux s’adapter à son environnement de travail.

Par ailleurs, il est capital de maintenir la communication avec le candidat entre le moment où vous le recrutez et son arrivée dans l’entreprise. Prenez donc des nouvelles du postulant pour écarter le risque qu’il se désiste et décide d’aller ailleurs, parce qu’il s’est senti délaissé.

Enfin, accueillez le nouveau collaborateur dans de bonnes conditions le premier jour. Tout doit être mis en place pour que le salarié sente que son arrivée est importante aux yeux des autres collaborateurs.

Le manager ou le chef d’entreprise doit donc présenter l’entreprise à la recrue et effectuer les démarches administratives relatives à son embauche. Un entretien d’intégration, la visite des locaux ainsi que l’installation du collaborateur doivent également être assurés par le manager à son arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 26 =