Création d’entreprise : quel statut juridique choisir

La création d’entreprise requiert souvent de respecter un certain nombre d’étapes. En effet, le choix du statut juridique en est un élément primordial. Vous aurez à prendre en considération plusieurs choses importantes : le secteur dans lequel vous souhaitez évoluer, la nature de votre activité… Il convient de rappeler que le choix du statut juridique reste un point déterminant au moment de créer une entreprise, car pouvant provoquer des conséquences fiscales et sociales. Quel statut juridique est fait pour votre entreprise ?

Entreprise individuelle : un choix très fréquent

En optant pour l’entreprise individuelle, vous allez créer votre entreprise vous seul sans aucun associé. Ce qui veut dire que vous serez libre pour toutes les décisions à prendre tant sur le plan financier que stratégique. La notion d’abus de biens sociaux n’aura pas sa place pour ce type de statut juridique. Toutefois, vous serez responsable de toutes les dépenses ainsi que les dettes de votre entreprise. L’entreprise individuelle présente ainsi l’avantage d’être simple à mettre en place.

En effet, le patrimoine que pourra saisir le créancier est assez limité, ce qui n’est pas le cas pour les autres options. Pour en savoir un peu plus sur ce large choix, découvrez ce blog dédié à la création d’entreprise. Cependant, il y a d’autres avantages qu’offre l’entreprise individuelle. En effet, l’entrepreneur aura la possibilité de choisir le régime fiscal des sociétés de capitaux. En outre, il pourra constituer des réserves importantes.

Les autres options possibles en matière de statut juridique

Lors de la création d’entreprise, de nombreuses options peuvent s’offrir à vous en ce qui concerne le choix du statut. Chacun possède ses particularités spécifiques qu’il faut déterminer afin de faire un choix judicieux. En effet, il vous sera possible d’opter pour la SAS (Société par Actions Simplifiées) qui présente l’avantage d’être souple au fonctionnement. Pour ce statut, non seulement le montant du capital social est libre, mais les actionnaires jouiront aussi d’une grande crédibilité auprès des organismes prêteurs, des investisseurs…

Attention, les frais et formalisme de constitution sont souvent salés par rapport à l’entreprise individuelle. De surcroît, l’Entreprise Unipersonnelles à Responsabilité Limitée (EURL) est aussi un choix en matière de statut juridique pour une entreprise. Pour cette option, il sera toujours possible de transformer le statut en SARL. Il existe d’autres possibilités en fonction de votre souhait : Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL), Auto-Entrepreneur, Société en Nom Collectif (SNC), etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =