Dégradation des comportements de paiement des entreprises chinoises

1 juillet 2020

Accueil » Entreprise » Dégradation des comportements de paiement des entreprises chinoises
Sommaire de l'article

Toute entreprise, quel que soit son secteur d’activité, peut courir un risque d’impayé lorsqu’un client présente un retard ou une impossibilité à payer ses créances. Dans la même optique, les entreprises qui opèrent avec les sociétés chinoises font de plus en plus face à diverses difficultés financières, notamment à cause des retards et des défauts de paiement de la part des entreprises chinoises.

L’assurance-crédit pour entreprises : un atout crucial pour se protéger

La première chose à faire en cas de retard de paiement est d’entamer des négociations, pour établir de nouveaux délais à l’amiable, car malgré la protection mise en place par la loi, le recours au tribunal peut coûter de l’argent et du temps. L’assurance-crédit COFACE est une solution préventive pour se protéger des retards de paiement. Le rôle d’une assurance-crédit pour entreprise est de fournir une protection en cas d’impayés et limiter leur impact sur la trésorerie de l’entreprise. À cet égard, l’assurance-crédit pour entreprise peut proposer une indemnisation allant jusqu’à 90 %.

Afin d’assurer la protection d’une entreprise, certaines compagnies d’assurances disposent de données détaillées sur les compagnies chinoises, donc le risque posé par le manque de transparence est aussi couvert. À part la possibilité d’indemnisation, ils peuvent aussi négocier directement avec les entreprises chinoises pour maintenir une relation professionnelle entre les deux entreprises. Ces compagnies proposent aussi des solutions en cas d’insolvabilité de l’entreprise.

Les entreprises chinoises : comprendre les risques

L’économie chinoise fait face à plusieurs difficultés depuis quelques années. Une devise en baisse, endettement, croissance fluctuante, conflit commercial avec les États-Unis, les raisons derrière cette chute sont multiples. Avec le manque d’information et de transparence des entreprises chinoises, il est difficile de connaître exactement leur situation financière et surtout, lorsqu’il s’agit d’insolvabilité (soudaine et inattendue).
Aussi, en fonction de sa structure ou de sa forme juridique, une entreprise chinoise peut être créée rapidement et cesser ses activités subitement sans régler ses dettes. Une autre difficulté qui se présente aux entreprises ayant des relations de travail avec la Chine, on peut citer la complexité du système judiciaire qui est très différent des pays européens. Dans ce genre de situation, l’assurance-crédit pour entreprises couvre les risques commerciaux et politiques qui empêchent le paiement des sommes dues à une entreprise.

Les retards de paiement : chiffres clés

Selon une étude publiée en 2019 par la Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur (COFACE), 62 % des entreprises ont subi des retards de paiement et 80 % de ses cas de retard qui dépassent largement le délai des 180 jours, demeureront toujours en situation d’impayés. En général, la raison la plus fréquente aux retards des paiements est due au surendettement des entreprises chinoises et aux coûts de financement très élevés. Vous pouvez consulter ces chiffres plus en détail sur le Magazine Assurance.

Pour des entreprises qui opèrent dans les secteurs de la construction, la sidérurgie ou la technologie, les profits restent faibles à cause de la maturité et la surcapacité de ces secteurs, ce qui oblige les entreprises chinoises à recourir à des crédits avec des taux élevés afin de compenser. Le secteur de construction reste celui qui représente le plus de risque de retard et de non-paiement selon la Coface, avec un pourcentage de 28 % contrairement au secteur pharmaceutique, dont le taux de risque est le plus faible avec un pourcentage de 7 %.

La chine et le phénomène des impayés !

Les délais de paiement en Chine sont en général de 180 jours avec un délai moyen de 60 jours. Aujourd’hui et avec le ralentissement économique, les entreprises chinoises ont tendance à prolonger les délais moyens de paiement jusqu’à 86 jours en 2018. Ceci souligne l’importance de l’assurance-crédit pour entreprise permet de réduire les efforts de gestions des dettes et de se concentrer sur le développement de son entreprise.

En cas de non-paiement, deux possibilités sont ouvertes : une négociation qui permet un règlement à l’amiable sinon, le recours à la justice est inévitable. La procédure en justice prend six mois pour déclarer la sentence, mais peut s’étaler sur deux années dans le cas d’une fraude ou en cas d’implication de plusieurs parties.

L’avantage de l’assurance-crédit pour entreprises est de limiter les risques qui seront répartis entre l’entreprise et la compagnie, sécuriser le portefeuille client et donc garder une certaine confiance entre les établissements financiers et l’entreprise qui risque l’impayé et grâce aux données collectées l’entreprise évitera les fraudes en travaillant avec des entreprises transparentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =