Faut-il des compétences particulières pour être performant en télétravail ?

10 avril 2020

Accueil » Entreprise » Faut-il des compétences particulières pour être performant en télétravail ?
Sommaire de l'article

Avec le confinement occasionné par l’épidémie de Coronavirus, le nombre de salariés en télétravail « full remote » en France est passé de 2 % à près de 25 %. Cette transformation brutale des conditions de travail des équipes a naturellement des répercussions fortes sur les performances des entreprises.

Une étude publiée par la chaire Compétences, Employabilité et Décision RH de l’EM Normandie (à découvrir en vous rendant sur em-normandie.com) met en avant les compétences spécifiques qui expliquent les différences de performances de télétravailleurs. En voici une brève synthèse. 

Les différences de succès en télétravail 

Pour comprendre les facteurs de succès des télétravailleurs, l’étude a testé 17 compétences comportementales qui couvrent l’ensemble des comportements identifiés comme des facteurs de réussite dans un grand nombre de métiers. Ce focus a permet de faire porter l’analyse sur les ressources individuelles transversales qui n’ont pas de lien direct avec un métier. 

Sur les différentes compétences comportementales testées, l’étude a permis d’en mettre en avant 5 qui influent sur l’efficacité des salariés en télétravail. Il s’agit de la connaissance de soi, de la capacité à résoudre des problèmes complexes, de l’identification des personnes-ressources, de la compréhension de l’organisation et de l’aptitude à réussir la promotion de ses actions. 

Constatées dans un contexte pré-confinement, ces capacités particulières illustrent l’aptitude des télétravailleurs à faire porter leur voix dans un contexte où les canaux de communication informels ont disparu. 

Comment améliorer les performances de vos salariés ? 

Pour optimiser la productivité de vos équipes durant le confinement, la simple mise à disposition d’outils technologiques performants est insuffisante. Vous devez également mettre en place des mesures pour favoriser la coordination narrative.

Afin de permettre à chaque membre de l’équipe de partager ses réalisations, il est souhaitable d’adapter le mode de management des réunions virtuelles afin de permettre à chacun de faire le récit de ses journées passées et de ses objectifs des prochains jours. Cette technique s’inspire du “story telling” et d’éléments de la thérapie de groupe afin de permettre à chaque personne de partager son quotidien personnel et professionnel. En écoutant les expériences vécues par ses collègues, une empathie et la construction d’une expérience commune va naître qui sera propice au succès des réalisations de l’équipe. “

Une coordination narrative réussie passe par la vigilance du manager. Il doit s’attacher à donner à chaque membre de l’équipe le temps pour s’exprimer,” analyse Véronique Palmieri du site industriel.net. “Son rôle est notamment de veiller à donner les moyens aux personnes les moins à l’aise dans la promotion de leurs actions de le faire,” ajoute-t-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 13 =