Le chanvre : une production d’avenir

7 octobre 2021

Accueil » Entreprise » Le chanvre : une production d’avenir
Sommaire de l'article

Le chanvre a toujours fait partir de la vie de l’homme depuis de nombreuses années. Si l’être humain s’y est intéressé, c’est à cause des nombreuses propriétés que revêt la plante. Mais étant mal connue de la société contemporaine, elle fut très vite mis aux oubliettes.

Heureusement, la curiosité scientifique a permis la redécouverte de cette plante, et de nombreux États ont donc décidé de la revaloriser. Alors si vous voulez en savoir davantage sur le chanvre, lisez cet article.

Les divers usages du chanvre

L’utilisation du chanvre est présente dans la société humaine depuis le temps du Néolithique. Mais au 20e siècle, les autorités compétentes ont dû réglementer son usage à cause des propriétés psychotropes.

Désormais, le chanvre s’utilise de façon légale dans divers secteurs d’activité, et se commercialise même sous diverses formes. Pour vous en procurer, consultez le https://kanaleg.com/.

En industrie, la plante est utilisée dans la fabrication des tissus, la synthétisation des médicaments, et en construction. Pour ses nombreuses propriétés, elle est aussi présente dans l’industrie alimentaire (humaine et animale), dans la cosmétique, etc.

L’utilisation du chanvre en construction

L’utilisation du chanvre en construction n’est pas un fait nouveau, car elle remonte à une trentaine d’années déjà. Si le maçon Charles Rasetti s’est intéressé à ce matériau, c’est bien parce qu’il a vite découvert ses propriétés isolantes.

Avec le temps, de nombreuses techniques d’utilisation ont été développées dans le domaine de la construction. Ainsi, la chènevotte (partie interne à la tige) est incorporée dans le béton, ou utilisée comme agrégat pour la réalisation de briques.

Dans le souci d’optimiser l’isolation du bâtiment, certaines industries proposent aussi de la laine de chanvre. Livrée en rouleau, cette laine est utilisée pour l’isolation thermique des murs, du toit, et du sol. La ouate de chanvre quant à elle, permet non seulement une isolation thermique, mais aussi phonique des planchers, des combles, etc.

L’usage du chanvre en prêt-à-porter

C’est au cours des premières années du 20e siècle que le chanvre a disparu, laissant la place au coton. Mais depuis peu, il refait surface et s’utilise déjà dans la fabrication des vêtements. Il serait alors judicieux de notifier ici les raisons qui sous-tendent cette renaissance.

En effet, à l’instar du lin, le textile produit à base du chanvre est thermorégulateur, ce qui produit un confort thermique en toute saison. De plus, les vêtements en chanvre ne se froissent pas comme ceux qui sont en lin ou en coton.

Au-delà de ses propriétés, il faut préciser que la production de la plante est très économique. Contrairement au coton, le chanvre résiste naturellement aux parasites et aux divers climats. Pour qu’elle atteigne jusqu’à 5 m de hauteur en trois mois, la plante n’aura pas besoin de grands soins.

Sa demande en eau est 20 fois inférieure à celle du coton, et elle se contente bien d’engrais naturels. Aussi la culture est annuelle et les récoltes peuvent se faire par trimestre.

Le chanvre et la médecine

Même si les clauses du contrat ne sont pas appréciées de tous, les producteurs sont quand même contents de pouvoir enfin cultiver le chanvre. Après un long moment d’hésitation, les autorités françaises ont finalement accepté la production de cette plante, à compter de janvier 2022.

Cependant, la culture se fera sous le regard intransigeant des autorités françaises, et la plante sera soumise à des contrôles stricts. En effet, l’objectif du gouvernement français est de faire usage de la plante à des fins thérapeutiques en santé.

En réalité, les vertus thérapeutiques que renferme le chanvre sont dues à son taux réduit en THC (moins 0,2 %). Il faut alors préciser que c’est grâce au cannabidiol contenu dans la plante, que celle-ci retrouve sa lettre de noblesse dans la société.

La place du chanvre en Europe

Les domaines d’activité faisant usage du chanvre sont si variés que le secteur de production de la plante ne cesse de se développer. Aussi, la croissance du coût du pétrole et la volonté des États à protéger l’environnement contribuent à une revalorisation de cette culture.

De fait, de nombreux États européens œuvrent désormais pour le développement de la production du chanvre. Ainsi, la France, l’Italie, les Pays-Bas, l’Estonie, la Roumanie, l’Allemagne, la Suisse, etc. font partir des pays producteurs du chanvre en Europe. De façon particulière en Suisse, la plante est produite sous différentes variétés.

Ce sont les articles 20 et 27 de l’Ordonnance DEFR qui permettent cette production diversifiée. Le secteur connait alors une explosion et les producteurs sont passés de 5 à plus de 600 en deux années seulement. Désormais, la Suisse se dit en surproduction et est donc obligée de couler ses produits hors du territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =