Le portage salarial : est-ce si avantageux ?

13 février 2023

Accueil » Entreprise » Le portage salarial : est-ce si avantageux ?
Sommaire de l'article

Le portage salarial ne doit pas être confondu avec l’auto-entreprise, même si tous deux offrent une plus grande simplicité de gestion et un travail d’indépendant. Comme vous souhaitez vous lancer dans une activité, vous hésitez encore. Voici quelques informations sur le portage qui vous aideront à faire votre choix. 

Le principe du portage salarial

Le portage salarial donne l’occasion de jouir d’un statut d’indépendant, mais aussi de salarié. En effet, ce principe qui emporte un succès fou depuis quelques années, fait intervenir 3 parties ; le salarié, l’entreprise de portage salarial et les clients. En devenant porté salarié, vous disposerez d’un contrat de travail. Vous devrez rechercher vous-même vos clients. La société de portage s’occupera de vos tâches administratives, ce qui libérera du temps pour vos missions. Les clients, quant à eux, seront facturés par l’entreprise de portage. Grâce à ce système intéressant, vous exercerez votre activité professionnelle en toute autonomie, tout en profitant des avantages du statut de salarié. Effectivement, vous bénéficierez de congés payés. 

Les avantages

En étant porté salarié, vous jouirez d’avantages vraiment attrayants. Voyons lesquels : 

  • Pas de formalités administratives ; contrairement à l’auto-entrepreneur qui exige la création d’une micro-entreprise, vous n’aurez aucune gestion administrative à prendre en main puisque l’entreprise de portage salarial s’en occupera.
  • Le statut salarial : en plus de pouvoir profiter de congés payés, vous cotiserez à l’assurance chômage et à la retraite, profiterez de la mutuelle de votre entreprise, d’une assurance responsabilité civile.
  • L’autonomie : vous gérerez votre temps de travail comme bon vous semble, choisirez vos clients, négocierez les tarifs et vous occuperez vous-même de la prospection d’une nouvelle clientèle.
  • La déduction des frais ; vous aurez l’occasion de déduire vos frais de mission qui comprennent les frais de restauration et de déplacement. Les frais de fonctionnement qui représentent les fournitures, le téléphone pourront également être déduits.

Les inconvénients

Même si le portage salarial permet de profiter de bien des avantages, il faut savoir qu’il a aussi des inconvénients, et non des moindres. En effet, malgré un statut bénéfique et l’autonomie qu’il apporte, ce principe ne suscite pas l’intérêt de certains freelances à cause de ses désagréments cités ci-dessous : 

  • Une rémunération limitée : une fois vos charges payées, la rémunération est nettement revue à la baisse puisque l’entreprise de portage paye vos charges, bien entendu, mais prend aussi un pourcentage. Par conséquent, une fois tout cela déduit, il ne vous restera que 50 % de votre salaire à peu près. Certaines sociétés mettent à votre disposition un simulateur de revenus pour estimer le coût des frais et des charges liés à votre statut.
  • Des contraintes financières : certaines sociétés de portage salarial n’acceptent que les missions facturées d’un montant supérieur à 1000 €. C’est pourquoi, avant de choisir votre entreprise, il vaut mieux vous renseigner.
  • L’expérience : même si le portage s’adresse à tous, il faut tout de même justifier d’une expérience significative. Vous ne pouvez profiter de ce statut que si vous exercez des activités de prestations de service.

Quoi qu’il en soit, si vous désirez vous lancer en freelance sans avoir à créer une entreprise et si vous ne voulez pas supporter le côté administratif, le portage salarial reste une excellente initiative. Vous pouvez rester sous ce statut pendant quelque temps afin de voir si votre activité fonctionne bien, et si c’est le cas, là, vous pourrez ouvrir votre propre business. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 2 =