Le portage salarial : que faut-il savoir ?

29 avril 2021

Accueil » Entreprise » Le portage salarial : que faut-il savoir ?
Sommaire de l'article

Pour les consultants ou les travailleurs indépendants, il existe une alternative intéressante qui est connue sous le nom de portage salarial. C’est un dispositif qui attire de nombreux travailleurs. En quoi consiste-t-il réellement ? Dans les lignes qui vont suivre, nous allons répondre à cette interrogation. La lumière sera également faite sur les raisons essentielles qui font qu’il est prisé.

 

Le concept du portage salarial

Le portage salarial est la nouvelle forme de travail qui confère un statut hybride aux consultants ou aux prestataires de service. Il est le mi-chemin entre l’entrepreneuriat et le salariat. Par son biais, le consultant pourra mener son activité professionnelle en toute indépendance tout en ne perdant pas la couverture sociale liée au statut de salarié. Le but, c’est de changer les honoraires perçus par le prestataire de service en salaire tout en permettant à ce dernier d’accomplir ses missions professionnelles en toute autonomie. Ceci fait donc que le prestataire de service n’est plus obligé de s’inscrire comme travailleur indépendant ou de créer une entreprise avant d’effectuer des missions en entreprise. Comment fonctionne-t-il ?

 

Le principe de fonctionnement du portage salarial

Il y a trois parties engagées dans le portage salarial. Il s’agit du client, du consultant porté et de la société de portage. Le client peut-être une entreprise, une collectivité locale, une association ou une administration qui a besoin des prestations d’un expert pour ses compétences. Quant au consultant, c’est-à-dire le porté, il est spécialisé dans une ou plusieurs activités. Il effectue des missions en entreprise. Pour ce qui est de la société de portage, elle est l’intermédiaire entre le client et le consultant.

 

Le fonctionnement du portage salarial est simple. Le consultant qui est à la recherche de missions s’inscrit auprès d’une société de portage de son choix. Cette dernière va ensuite rédiger un contrat de prestation avec l’entreprise cliente. En clair, le rôle de la société de portage consiste à valider la mission et à s’occuper de la facturation. Dans le même temps, elle établit un contrat de travail avec le porté. Ainsi, le porté va recevoir un salaire de la société de portage et n’aura qu’à s’occuper de la mission trouvée. Vu son principe de fonctionnement, vous vous demandez sans aucun doute s’il y a des avantages liés au portage salarial.

 

Zoom sur les avantages du portage salarial

Le portage salarial est une alternative avantageuse pour le prestataire de service. Tout consultant qui fait le choix d’être porté bénéficie d’une bonne protection sociale et d’une assurance chômage. En vérité, le porté garde à la fois un statut de salarié tout en conservant les libertés d’un travailleur indépendant. En d’autres termes, il a la protection complète sociale d’un salarié et bénéficie de l’indépendance de la gestion de clientèle, mais aussi de l’autonomie de son emploi du temps. Il pourra notamment choisir les missions qui lui conviennent. Par ailleurs, cette solution débarrasse le porté de toutes les tâches ou formalités administratives puisqu’il n’y aura pas d’entreprise à gérer.

 

Connaitre son revenu en portage salarial

C’est une grande interrogation que vous vous posez sans aucun doute. Sur le sujet, vous devez savoir qu’il n’existe pas une grille tarifaire. Ceci vient du fait que les paramètres pris en compte sont nombreux. Et ils varient selon le secteur d’activité. Cependant, trois éléments sont généralement considérés. Les charges sociales, les frais de gestion, les frais de fonctionnement et ceux refacturés. Pour avoir une idée précise du salaire que vous pouvez obtenir, n’hésitez pas à faire une simulation de votre revenu en portage salarial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 4 =