Les defis de la traduction des chiffres selon la langue

10 juin 2022

Accueil » Entreprise » Les defis de la traduction des chiffres selon la langue
Sommaire de l'article

La traduction et l’interprétation peuvent être particulièrement difficiles lorsqu’il s’agit de chiffres. La notation pour écrire les nombres et la signification des symboles mathématiques peuvent varier considérablement selon la langue et la culture. La façon dont les nombres sont exprimés verbalement n’est pas non plus universelle. Par exemple, les différentes cultures ont leurs propres règles pour parler des nombres à plusieurs chiffres. De même, deux langues peuvent avoir des mots qui se ressemblent à l’écrit et à l’oral, mais qui représentent des nombres complètement différents. Lorsqu’ils interprètent ou traduisent des chiffres, les professionnels de la langue doivent avoir des compétences numériques dans les deux langues. Les exemples suivants illustrent certains des défis que les traducteurs et les interprètes peuvent rencontrer :

Les différentes façons de rédiger les chiffres

Traduire des nombres avec des séparateurs de groupes de chiffres et des décimales n’est pas une mince affaire. Lorsque vous écrivez une grande valeur, quelles sont les règles à suivre pour séparer les groupes de chiffres afin de rendre le nombre plus lisible ? Aux États-Unis, les virgules sont utilisées pour séparer les chiffres en groupes de trois, comme dans :  25,176 ou 1,235,839. Qu’en est-il de l’écriture des valeurs décimales ? Les Américains utilisent un point pour indiquer que les chiffres qui le suivent sont des décimales, comme 0.25 ou 2.14.  Ces règles ne sont cependant pas les mêmes partout. De nombreux pays utilisent différents systèmes. Si vous souhaitez apprendre à bien traduire les chiffres, il vous faudra du temps et beaucoup de travail.

Inde vs États-Unis

En Inde, les virgules sont utilisées pour séparer les groupes de chiffres dans les grands nombres, mais leur système ne suit pas les mêmes règles que celui des États-Unis. En Inde, les trois premiers chiffres à droite d’un nombre seront regroupés après une virgule. Par exemple, « mille » s’écrit 1,000 tant en Inde qu’aux États-Unis. Pour les nombres plus importants, cependant, le système indien regroupera les chiffres par paires. Par exemple, le nombre « cent mille » s’écrit 100,000 aux États-Unis, mais en Inde, il s’écrit 1,00,000.  Il est facile d’imaginer comment un traducteur inexpérimenté, habitué à la notation américaine, pourrait confondre ce dernier chiffre avec « un million ».  En outre, la traduction de nombres comme 12,67,53,948 peut être encore plus déroutante, car il y a plusieurs groupes de chiffres. Il faut parfois un certain temps pour reconnaitre le nombre « cent vingt-six millions, sept cent cinquante-trois mille, neuf cent quarante-huit ».

Russie vs États-Unis

Le système de numérotation russe diffère également des conventions américaines. En Russie comme aux États-Unis, les chiffres des grands nombres sont toujours séparés en groupes de trois. En Russie, cependant, on utilise des espaces plutôt que des virgules. Ainsi, « Un million » s’écrirait 1,000,000 aux États-Unis, alors qu’en Russie, ce serait : 1 000 000. Une disparité plus difficile à garder à l’esprit pour les traducteurs est que les Américains représentent un point décimal par un point, alors que les Russes utilisent une virgule. Pour illustrer le risque de confusion, imaginez comment le nombre 1,205 pourrait être interprété. Aux États-Unis, ce nombre correspond à « mille deux cent cinq », mais en Russie, il signifie « un virgule deux zéro cinq ».

Ce ne sont là que quelques exemples de méthodes contradictoires de traitement des décimales et des séparateurs de groupes de chiffres, mais il en existe beaucoup d’autres. Par exemple, les États-Unis et la Grande-Bretagne utilisent un point pour la virgule et une virgule pour séparer les chiffres en groupes de trois, mais la majorité des nations européennes font exactement le contraire. Lorsque l’on traduit des chiffres d’une langue à l’autre, il est essentiel d’éviter les erreurs subtiles telles que l’utilisation d’une virgule à la place d’un point.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =