Micro-entrepreneur : 6 conseils de gestion bancaire au quotidien

1 août 2022

Accueil » Entreprise » Micro-entrepreneur : 6 conseils de gestion bancaire au quotidien
Sommaire de l'article

Que vous soyez jeune micro-entrepreneur ou que vous dirigiez votre propre entreprise depuis un certain temps, ces méthodes peuvent vous aider à faciliter le processus et à garder vos livres de comptes en ordre. Les opérations bancaires quotidiennes ne devraient pas être une corvée. Avec un peu d’organisation et de régularité, elles pourraient être simples et directes. Nous vous donnons ainsi 6 conseils de gestion bancaire au quotidien pour micro-entrepreneurs.

1. Micro-entrepreneur : ouvrez un compte-chèques professionnel

C’est sur ce compte que vous effectuerez vos transactions quotidiennes, y compris les dépôts et les retraits liés à vos activités professionnelles. Cela vous aidera à avoir une meilleure vue d’ensemble de vos dépenses et de vos recettes.

Choisissez une banque en ligne pour les pros

Lorsque vous recherchez une banque pour votre micro-entreprise, il est important de comparer les différentes offres et de trouver celle qui répond le mieux à vos besoins. Vous pouvez utiliser un outil de comparaison en ligne ou demander des recommandations à d’autres micro-entrepreneurs. Le plus important est de trouver un établissement bancaire qui propose des frais peu élevés, de bonnes conditions de crédit et un service aux professionnels de qualité.

compte bancaire pour micro-entrepreneurs

Créez un budget pour votre micro-entreprise et respectez-le

Un budget est un outil essentiel pour les micro-entreprises, car il vous permet de suivre vos revenus et vos dépenses, et de prendre des décisions éclairées sur l’affectation de vos ressources. Lorsque vous créez un budget, commencez par lister toutes vos sources de revenus, puis toutes vos dépenses professionnelles. Une fois que vous avez une idée claire de vos finances, vous pouvez commencer à mettre de l’argent de côté à des fins spécifiques, comme l’épargne ou les investissements. Suivez vos progrès et revoyez votre budget régulièrement pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.

Séparez vos finances personnelles et professionnelles

Ce conseil peut sembler évident, mais il est important de séparer vos finances personnelles et professionnelles. Il sera plus facile de suivre vos dépenses et vos revenus, et cela vous aidera également à éviter toute responsabilité personnelle si votre entreprise est poursuivie. La meilleure façon d’y parvenir est d’ouvrir un compte bancaire distinct pour votre entreprise. Vous pouvez aussi utiliser une carte de débit spécifique pour les dépenses de l’entreprise.

2. Choisissez des solutions d’encaissement adaptées

Pour trouver la bonne solution pour votre micro-entreprise, tenez compte des besoins et des préférences de vos clients. Par exemple, si vous avez des clients qui commandent à distance ou sur mobile, une méthode de paiement en ligne peut être plus pratique pour eux.

Les solutions d’encaissement

Vous pouvez par ailleurs proposer des solutions d’encaissement différentes pour donner à vos clients un plus grand nombre d’options, comme la location d’un TPE, les paiements mobiles Apple Pay par exemple, les virements bancaires et la facturation électronique. Le plus important est de trouver une solution de paiement facile à utiliser, qui offre des frais peu élevés et qui vous donne la possibilité d’avoir accès à des services de qualité. Il existe de nombreuses solutions d’encaissement, il est donc important de comparer les coûts, les conditions et les modalités avant d’en choisir une ou plusieurs pour votre micro-entreprise.

Les conditions de paiement

Vos conditions de paiement doivent être claires et concises, afin qu’il n’y ait aucune confusion quant à la date d’échéance des paiements. Vous pouvez proposer diverses options de paiement, comme des remises pour les paiements anticipés ou facturer des frais de retard pour les paiements reçus après la date d’échéance. Il est important de trouver un équilibre qui convienne aux deux parties, et de garder la trace de toutes les transactions effectuées pour éviter tout malentendu.

banque en ligne

3. Utilisez une carte de débit pour effectuer vos achats quotidiens

Elle peut être très utile pour suivre vos dépenses quotidiennes liées à l’entreprise, y compris les frais de bouche ou de transport. De cette façon, vous pourrez mieux contrôler votre trésorerie.

Gardez un œil sur votre compte pro

Assurez-vous de toujours savoir combien d’argent se trouve sur votre compte professionnel, afin d’éviter les frais de découvert. Une manière de le faire est de vous inscrire à une banque en ligne ou mobile et de configurer des alertes qui vous préviennent lorsque le solde de votre compte passe sous un certain montant. Le suivi de vos dépenses vous aidera à comprendre où va votre argent et à identifier les domaines dans lesquels vous pouvez économiser. Cela vous sera également utile si vous devez faire une demande pour un prêt commercial, car vous serez en mesure de montrer aux banques comment vous gérez vos finances.

Le débit différé

Attention au débit différé. Il s’agit de l’offre par votre banque d’une ligne de crédit liée à votre carte de débit. Cela peut être une option intéressante si vous avez des problèmes de trésorerie, mais attention aux taux d’intérêt élevés qui sont souvent associés à ce type de crédit.

4. Payez en ligne pour vos factures et autres dépenses mensuelles

Il peut être intéressant de mettre en place un système de paiement automatique pour vos dépenses mensuelles d’entreprise, comme le loyer, les services publics ou les abonnements. Cela vous permettra d’éviter les frais de retard et de mieux suivre vos finances.

Gardez une trace de vos factures

Il est important de garder une trace de vos factures payées en ligne afin de pouvoir établir votre budget en conséquence et de ne manquer aucun paiement. Vous pouvez pour cela utiliser un logiciel de comptabilité ou mettre en place un système d’alerte par SMS. Une autre façon de suivre vos paiements est de mettre en place un système de notification mobile. Vous recevrez ainsi un SMS chaque fois qu’un paiement sera effectué à partir de votre compte.

Utilisez un logiciel de comptabilité

Les logiciels de comptabilité peuvent vous faire gagner du temps et vous aider à suivre vos finances. Ils peuvent également être utilisés pour générer des rapports, tels que des comptes de résultat et des bilans. Il existe de nombreux logiciels de comptabilité différents. Pour éviter de vous perdre avec un outil trop compliqué, il est important de choisir celui qui répond à vos besoins spécifiques.

5. Ouvrez un compte d’épargne professionnel

Pour une micro-entreprise, le compte épargne est celui que vous devez utiliser pour stocker votre épargne professionnelle à court terme, par exemple en cas de dépenses ou d’opportunités imprévues. Ce compte doit être facilement accessible afin que vous puissiez transférer rapidement de l’argent en cas de besoin.

Une épargne à long terme

Vous pouvez aussi utiliser un compte épargne pour mettre de côté de l’argent pour vos objectifs à long terme, comme la retraite ou l’achat d’une nouvelle voiture pour l’entreprise. Le meilleur moyen d’y parvenir est de mettre en place un virement régulier de votre compte professionnel vers votre compte d’épargne. De cette façon, vous épargnerez automatiquement chaque mois et n’aurez pas à y penser.

Investissez en vous-même

Enfin, n’oubliez pas d’investir en vous-même. Un bon moyen d’y parvenir est de mettre de côté un pourcentage de votre salaire par mois pour couvrir votre développement professionnel. Il peut s’agir de suivre une formation, d’assister à des conférences ou d’acheter de nouveaux équipements. En investissant en vous-même, vous serez mieux armé pour développer votre entreprise et atteindre vos objectifs.

6. Un prêt bancaire si vous avez besoin de faire un investissement

Si vous devez réaliser un investissement commercial important, tel que l’achat de nouveaux équipements ou l’agrandissement de vos locaux, vous devrez peut-être contracter un prêt bancaire.

Calculer le prix de son prêt professionnel

Un prêt bancaire à un certain coût. Le taux d’intérêt est le coût principal, mais il peut aussi y avoir des frais pour la mise en place du crédit, les remboursements ou la souscription d’une assurance. Il est important de comparer le coût total de différents prêts avant de décider lequel choisir. Avant de contracter un emprunt, veillez à faire le tour du marché et à comparer les offres des différentes banques. Vous devez également tenir compte du taux d’intérêt, des conditions de remboursement et de tous les autres frais associés au crédit.

Comment obtenir un prêt pour son entreprise ?

Le plus compliqué pour un micro-entrepreneur est souvent de convaincre sa banque de le suivre dans ses projets. Vous pouvez pour cela utiliser votre business plan, une argumentation solide et parfois l’aide d’un expert. Voici quelques conseils :

  • assurez-vous de disposer d’un business plan bien pensé qui décrit vos objectifs et la manière dont vous comptez les atteindre,
  • expliquez clairement pourquoi vous avez besoin du prêt et comment vous utiliserez l’argent,
  • montrez à la banque que vous avez réfléchi à votre plan de remboursement et que vous avez la capacité de rembourser le prêt,
  • si vous demandez un prêt important, soyez prêt à fournir une garantie, comme votre maison (prêt hypothécaire) ou un autre bien,
  • demandez l’aide d’un expert-comptable si vous en avez besoin, pour préparer vos états financiers.

En tant que micro-entrepreneur, il est important de gérer judicieusement vos finances au quotidien. En suivant ces conseils, vous pourrez mieux contrôler vos flux de trésorerie, éviter les frais et épargner pour des objectifs à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 8 =