Qu’est-ce que la GPEC ?

12 septembre 2022

Accueil » Entreprise » Qu’est-ce que la GPEC ?
Sommaire de l'article

Pour les français, deviner ce qui peut se cacher derrière un acronyme s’apparente presque à un jeu. Mais quand il révèle une grande utilité pour les entreprises, c’est une excellente surprise. C’est le cas de la GPEC (La Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences). A quoi sert cette stratégie ?

GPEC : de quoi parle-t-on ?

Obligatoire dans certaines entreprises, on ne peut que recommander la stratégie de la GPEC, dès lors que l’on a des salariés. Elle peut donc être utile à toutes les structures. Pourtant, alors que son succès ne devrait être qu’évident, peu de personnes seraient en capacité d’expliquer son rôle mais surtout ses nombreux avantages.

La Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC) est particulièrement importante en 2022 alors que certaines entreprises ont du mal à recruter. Il est primordial de pouvoir recenser déjà les talents dont elles disposent, mais aussi de déterminer les qualités attendues chez les futurs candidats pour une parfaite adéquation personne/métier.

La crise du Covid-19 et la vague impressionnante de démissions au sein des entreprises met en lumière l’existence de lacunes. Qu’est-ce qui incite les salariés, y compris en CDI, à aller voir chez la concurrence : le salaire, des meilleures conditions de travail, une relation plus simple avec la hiérarchie ?

Pour pouvoir avancer et ne pas perdre en productivité et donc en chiffre d’affaires, une entreprise doit être en capacité de revoir sa pratique et de remédier à ses défaillances. La mise en place de la GPEC permet d’y aider.

Quels avantages à mettre en place la GPEC dans son entreprise ?

Vous avez plus de 150 salariés français ? Alors, vous êtes de fait concernés par la GPEC de façon obligatoire, mais, même avec moins de collaborateurs, au vu des avantages, sans nul doute que vous souhaiterez en savoir plus sur cette méthode RH.

Avoir des problèmes réguliers de recrutement doit vous inciter à vous poser des questions. Si le salaire fait partie des raisons qui peuvent expliquer ce fait, ce n’est pas le seul critère qui incite un candidat à ne pas postuler, et cela est d’autant plus vrai maintenant.

Ne plus avoir de turn-over signifie une productivité accrue, car cela prend du temps de recruter de nouvelles personnes, mais aussi de les former. Voir ses salariés partir à la concurrence peut donner une mauvaise image de marque aux fournisseurs, aux partenaires et aux clients. Il est donc obligatoire de trouver des solutions pour rester compétitifs.

La mise en place de cette méthode suppose de l’argent, car l’entreprise reçoit des conseils de la part de personnes spécialisées dans ce domaine. Il est pourtant possible de se faire aider financièrement par l’Etat, ce qui est très appréciable, quand on veut s’améliorer sans avoir pourtant les moyens de faire face à cette dépense.

Faire un état des lieux du personnel, des besoins dans le domaine du recrutement permet de faire des actions cohérentes et utiles pour le développement de la structure tout en proposant un cadre de meilleure qualité pour ses salariés. Une entreprise est donc toujours gagnante en l’adoptant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 3 =