Revenus en portage salarial : les erreurs à ne pas commettre

22 septembre 2023

Accueil » Entreprise » Revenus en portage salarial : les erreurs à ne pas commettre
Sommaire de l'article

Vous souhaitez devenir indépendant en limitant votre prise de risque ? Le portage salarial est peut-être la solution qu’il vous faut ! Ce dispositif cumule les avantages du salariat, en vous garantissant la liberté de l’entrepreneuriat. Et côté finances, qu’en est-il ? Découvrez comment sont gérés les revenus en portage salarial et les erreurs à éviter dans le calcul de votre rémunération.

 

Se focaliser seulement sur le salaire

Attention à ne pas se laisser éblouir par le chiffre d’affaires en le comparant au salaire net. En effet, comme dans une entreprise classique, votre salaire en portage salarial comprend un certain nombre d’éléments à ne pas négliger et notamment une protection sociale complète : assurance maladie, cotisation chômage, cotisation retraite, mutuelle d’entreprise, prévoyance, etc.

Pour bien gérer ses revenus en portage salarial, il est important de tenir compte d’un ensemble d’éléments. Voici plusieurs leviers que vous pouvez activer afin d’optimiser votre salaire :

  • la déclaration des frais professionnels
  • la récupération de la TVA
  • les avantages en nature exonérés de charges et d’impôts tels que les chèques CESU, chèque-vacances ou chèques-cadeaux, par exemple.
  • L’épargne salariale comme le PEE (plan d’épargne entreprise) ou le PERCO (plan d’épargne pour la retraite collectif).

 

Oublier les frais professionnels

L’un des nombreux avantages du portage salarial par rapport au régime de la micro-entreprise concerne les frais professionnels. En effet, les micro-entrepreneurs sont imposés sur leur chiffre d’affaires ou les recettes brutes, et non sur le résultat. Ils ne peuvent pas déduire de frais professionnels. À l’inverse, les indépendants en portage salarial peuvent déclarer les frais professionnels non pris en charge par le client dès lors qu’ils sont liés à l’exercice de leur activité. Il peut s’agir de frais de déplacement, d’achat de matériel, d’abonnement téléphonique, etc. Ces frais seront déductibles du chiffre d’affaires ce qui permet d’augmenter la rémunération nette.

 

Choisir sa société de portage qu’avec le taux de gestion

Comparer le montant des frais de gestion de plusieurs sociétés de portage salarial est tout à fait légitime. Par contre, faire reposer son choix sur ce seul critère serait une erreur. Faites attention aux frais cachés ! Les sociétés de portage ne sont pas toutes transparentes… Il est vivement recommandé de choisir une société de portage salarial dotée d’une réelle expertise et qui a pignon sur rue. Renseignez-vous également sur les services qu’elle vous propose. Certaines sociétés de portage appliquent des frais de gestion un peu plus élevés que d’autres, mais vous offrent un accompagnement personnalisé, un panel de formations, un service d’offres de missions, un accès à leur réseau… Bref, un ensemble de services qui vous aidera à développer votre activité. Un investissement qui s’avère généralement très rentable.

 

Ne pas anticiper ses périodes creuses

En portage salarial, votre rémunération dépend de votre chiffre d’affaires. Il pourrait être tentant de se verser un salaire plus important les mois où votre chiffre d’affaires est plus élevé. Pourtant, il est parfois plus intéressant d’avoir des revenus réguliers. C’est notamment un atout lorsque vous avez besoin de constituer un dossier au moment de faire une demande d’emprunt bancaire ou bien lorsque vous recherchez à louer un bien immobilier. Le portage salarial vous permet de lisser vos revenus afin de toucher une rémunération fixe et de provisionner en cas de période creuse ou en vue de vos futurs congés, par exemple.

 

 

N’hésitez pas à faire une simulation de vos revenus en portage salarial. Vous obtiendrez une estimation fiable de votre futur salaire et vous saurez si ce dispositif est adapté à votre situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 12 =