Suivez une formation pour devenir fleuriste

24 juin 2022

Accueil » Entreprise » Suivez une formation pour devenir fleuriste
Sommaire de l'article

Un fleuriste est un professionnel spécialisé dans l’art floral et dans la commercialisation de fleurs. Quelles sont donc les qualifications nécessaires pour devenir fleuriste ? Quel parcours professionnel un fleuriste doit-il suivre ? Quelles sont les qualités qui lui sont demandées ? Quelles sont ses fonctions ? Combien gagne-t-il ? Voici autant de questions que vous devez vous poser si vous envisagez de suivre une formation pour devenir fleuriste. Voici tout ce que vous devez savoir sur la profession de fleuriste.

Quelles sont les qualifications nécessaires pour devenir fleuriste ?

Plusieurs diplômes ouvrent les portes du métier de fleuriste. Les principaux sont notamment le :

  • baccalauréat professionnel technicien-conseil-vente univers jardinerie,
  • baccalauréat professionnel métiers du commerce et de la vente,
  • brevet professionnel fleuriste,
  • certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) fleuriste,
  • brevet de Maîtrise (BM) fleuriste,
  • brevet de Technicien Supérieur (BTSA)-Technico-commercial champ professionnel jardin et végétaux d’ornement.

De tous ces diplômes, le CAP fleuriste est le diplôme de référence pour devenir fleuriste, il vous rend en effet automatiquement opérationnel. C’est donc la meilleure alternative si vous envisagez de vous former au métier de fleuriste pour créer votre entreprise et rentabiliser celle-ci rapidement. Pour obtenir le diplôme de CAP fleuriste, il faut suivre une formation en présentiel ou à distance. La formation s’étend généralement sur une durée de deux à trois ans et est accessible aux adultes sans restriction d’âge. Elle vise essentiellement à approfondir vos connaissances pratiques et théoriques sur le secteur floral. À l’issue de cette formation, vous deviendrez un spécialiste de la composition de bouquets de fleurs notamment.

Lorsqu’elle se fait à distance, la formation au CAP fleuriste est très flexible, car chaque étudiant évolue à son rythme. Pour ce faire, une plateforme d’e-learning accessible 24 h/24 et 7 j/7 permet d’avoir accès aux modules de cours. Des professionnels vous offrent leur accompagnement personnalisé pour atteindre vos objectifs en matière de formation. La formation au CAP fleuriste s’articule essentiellement autour des techniques de la fleuristerie, la vente et l’accompagnement, la botanique, l’environnement économique, juridique et social puis le dessin d’art appliqué. En choisissant de suivre une formation à distance pour devenir fleuriste, vous passez l’examen national comme un candidat libre pour obtenir le diplôme.

qualifications métier fleuriste

Combien un fleuriste gagne-t-il en moyenne et quels sont les parcours professionnels possibles ?

Le salaire brut mensuel d’un fleuriste débutant titulaire avec un CAP est de l’ordre du salaire minimum de croissance (SMIC) en net, soit 1267,10 euros par mois. Cependant, lorsque vous êtes fleuriste à votre compte, vous pouvez toucher des revenus plus importants. Le salaire du fleuriste dépend principalement du niveau d’études de ce dernier et du chiffre d’affaires de l’entreprise.

A noter qu’il s’agit d’un métier de passion. Pour augmenter son revenu mensuel, le professionnel peut par exemple cumuler plusieurs postes. Il peut être à la fois fleuriste, responsable spécialisé en pépinière, conseiller technique de vente à l’horticulture et même responsable d’un rayon floral. Ces différents postes lui permettent également d’être en contact avec une large clientèle et de mieux se positionner sur le marché.

Quelles sont les qualités d’un futur fleuriste ?

Pour devenir fleuriste, vous devez détenir certaines qualités importantes.

La passion

Le métier de fleuriste est avant tout un métier de passion. Ce spécialiste doit en effet prendre plaisir à manipuler les fleurs. Pour ce faire, il doit avoir une bonne maîtrise de l’entretien adapté à chacune d’entre elles. Connaître la symbolique des fleurs selon leurs espèces et leurs couleurs est également un véritable atout. Cela lui permettra de donner des conseils avisés à sa clientèle.

D’autre part, le professionnel doit être prêt à remplir ses missions n’importe quand. Il ne dispose généralement pas d’horaires de travail stables. Le fleuriste doit se lever par exemple à l’aube pour faire le choix des fleurs auprès du grossiste auprès de qui il s’approvisionne. De même, il finit sa journée généralement après la fermeture de la boutique, soit au-delà de 19 heures. En devenant fleuriste, vous devez être en mesure de travailler les jours fériés et les week-ends, surtout si vous vous lancez à votre propre compte.

La créativité

Le fleuriste doit faire preuve de créativité pour intéresser davantage sa clientèle et ne pas tomber dans la monotonie. Il doit être capable de jouer avec les tendances pour inventer des compositions florales originales. Pour ce faire, un bon fleuriste doit cultiver son sens artistique, pour marier les différentes formes et couleurs des fleurs.

La minutie

Pour manier convenablement les outils et les fleurs, le fleuriste doit être minutieux dans ses gestes. Le professionnel doit également maîtriser certaines techniques comme le dressage, le piquage, le liage, le montage, la fixation des fleurs, etc.

Le sens de l’écoute

Rien ne vaut un fleuriste à l’écoute de ses clients et qui reproduit exactement ce que ceux-ci lui demandent. Pour devenir un bon fleuriste, vous devez nécessairement cultiver votre sens de l’écoute. Cette qualité va de pair avec le sens du contact, du commerce et du relationnel pour fidéliser votre clientèle.

Les fonctions d’un fleuriste et certains défis courants auxquels il est confronté

En tant que fleuriste, vous êtes amené à remplir plusieurs tâches au quotidien. Celles-ci sont techniques, artistiques, commerciales, managériales, etc. Tout d’abord, le fleuriste réceptionne, prépare et stocke les fleurs. Il participe au rangement et à la mise en valeur des fleurs dans le magasin ou la boutique. Ce spécialiste est également chargé d’accueillir la clientèle et de prendre en compte ses besoins. Le fleuriste gère aussi l’aspect administratif d’une boutique de fleurs en produisant ou en mettant de l’ordre dans les factures, les bons de livraison, les bons de caisse, etc. En tant que fleuriste, vous pouvez aussi faire la livraison des produits.

De plus, certaines tâches sont inévitables au quotidien. Il s’agit notamment de l’arrosage, de l’entretien, du nettoyage, de la découpe des fleurs, de la réalisation de bouquets, etc. Cependant, dans l’exercice de ses fonctions, le fleuriste fait face à une concurrence particulièrement rude, notamment venant des grandes surfaces et boutiques en ligne. Celles-ci, en raison de leur production à grande échelle, écrasent généralement les prix proposés par les petits commerces. Une autre contrainte du métier de fleuriste est qu’en travaillant en tant que salarié, le professionnel n’a pas toujours la liberté de décision. Ceci peut dans certains cas entraver la qualité de ses services.

boutique fleuriste

Comment trouver un apprentissage ou un stage en fleuristerie ?

Pour trouver un apprentissage en fleuristerie, internet est sans doute la meilleure adresse. Vous pouvez en effet obtenir en quelques clics plusieurs résultats parmi lesquels vous aurez à choisir celui qui vous convient le plus. Il existe à cet effet, des plateformes entièrement dédiées à la recherche de centres d’apprentissage et de lieux de stage. Cibler ces plateformes vous permet d’optimiser les résultats.

De plus, il est également bénéfique de faire une recherche physique en vous renseignant auprès des instituts et centres de formation à proximité de votre domicile, ou dans votre région, pour dégoter une bonne formation. En ce qui concerne les stages, les boutiques de fleurs, les commerces, les pépinières ou encore les fleuristes indépendants dans votre localité sont de potentiels recruteurs. Ne négligez aucune piste pour optimiser vos chances de trouver la formation ou le stage qui vous conviendra le plus.

Vous l’aurez donc compris, si vous envisagez de devenir fleuriste, vous devez impérativement vous former et obtenir un diplôme comme le CAP fleuriste qui vous ouvrira les portes du métier. Pour vous préparer à cette profession, vous devez également détenir les qualités ci-dessus présentées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =