Travailler avec l’international, comment reussir ?

26 octobre 2021

Accueil » Entreprise » Travailler avec l’international, comment reussir ?
Sommaire de l'article

Quand on a une petite société en France, les démarches peuvent être assez simples à effectuer pour la mettre en place. Il suffit de s’enregistrer au bon endroit, en fonction de l’activité que nous souhaitons faire et nous pourrons donc, facilement, travailler à notre compte en tant qu’indépendant ou bien commerçant, par exemple.

Cependant, lorsque nous avons une entreprise avec nous souhaitons travailler à l’international, il y a quelques petites choses auxquelles il peut être important de penser avant de se lancer durant les démarches administratives. Nous allons voir ça ensemble, dans cet article.

Avoir un Identifiant d’entité juridique.

C’est ce que l’on appelle, plus communément le lei france. Il s’agit d’un code qui vous permettra de vous reconnaître mondialement. Vous allez donc être plus facilement traçable. Cela va donc servir pour les transactions financières, en autre. Ce code est visible publiquement et permet d’avoir un véritable contrôle sur les achats que vous allez faire avec votre entreprise. Cela montre également au grand public que vous êtes ouvert mondialement et que vous êtes en moyen de procéder à des échanges financiers dans le monde entier. Cela peut être utile pour trouver des fournisseurs ou des investisseurs pour votre entreprise.

Obtenir un code lei se fait assez facilement sur internet. N’hésitez donc pas à vous renseigner si vous souhaitez faire des transactions financières dans le monde afin de sécuriser et de faciliter vos échanges internationaux.

Savoir parler anglais.

Cela peut paraître idiot, dit comme cela, mais c’est réellement le cas. Il vous sera obligatoire de pouvoir parler la langue de Shakespeare pour pouvoir réussir à entreprendre dans le monde entier. Il s’agit de la langue internationale et donc celle utilisée dans le business. Si ce n’est pas votre cas, n’hésitez donc pas à prendre des cours avant de vous lancer dans le business mondial. Vous aurez plus de chance de réussir et de montrer que vous êtes un véritable professionnel.

Il est possible de trouver des cours en ligne, assez facilement et qui sera concluante, bien évidemment. Il faut avoir en tête que l’anglais de base ne vous suffira pas. Ce n’est pas un petit peu de tourisme que vous allez faire, mais bien essayer de travailler et d’être présent dans le monde entier. Il vous faudra donc le vocabulaire adapté, ce qui n’est pas forcément simple à avoir quand on n’a que les bases scolaires, par exemple.

Dans tous les cas, travailler à l’international, lorsque nous avons une entreprise, ça se prépare. Vous ne pourrez pas faire ça de manière débutante. Avoir fait les démarches administratives et avoir les bases professionnelles seront des bagages qui ne sont pas négligeables. Vous pourrez, bien évidemment, prendre un traducteur s’il ne s’agit que d’une seule transaction, mais si vous souhaitez réellement rester dans une démarche internationale, le mieux est de pouvoir apprendre réellement. Ce sera beaucoup plus rentable pour vous également !

Alors, si vous souhaitez avoir une entreprise ouverte sur le monde, n’hésitez donc pas à vous renseigner sur les différentes choses importantes qu’il vous faudra, en fonction de votre activité, pour réussir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 21 =