Collectivité : comment préserver l’environnement ?

11 mai 2022

Accueil » Environnement » Collectivité : comment préserver l’environnement ?
Sommaire de l'article

Actuellement, les collectivités territoriales sont des acteurs majeurs du développement durable. Les lois Grenelle ont conféré aux collectivités un champ de compétences plus large afin de mener différentes actions pour préserver l’environnement. Découvrez des solutions pour les collectivités afin de développer des actions écoresponsables.

Collectivité : la toiture photovoltaïque pour préserver l’environnement

L’autoconsommation collective est un concept qui se développe de plus en plus en France. Grâce à un cadre réglementaire bien établi et le développement de solutions dédiées, les collectivités peuvent maintenant mener diverses actions pour arriver à une autosuffisance énergétique. Grâce à des acteurs comme arkolia-energies.com, les collectivités peuvent mener des actions efficientes pour produire de l’électricité verte et ainsi participer à la préservation de l’environnement. C’est une action écoresponsable qui permet de couvrir les besoins énergétiques des différentes infrastructures. Elle peut même couvrir la consommation collective.

Parmi les solutions possibles, la collectivité peut équiper tout son patrimoine immobilier de panneaux solaires. La toiture photovoltaïque va permettre de produire de l’électricité afin de couvrir tout ou partie de la consommation électrique. C’est une action indispensable vu l’importance des consommations énergétiques des agents des collectivités. En cas de surplus, la collectivité peut l’injecter dans le réseau électrique et en percevoir le prix. Les installations photovoltaïques peuvent aussi être utilisées pour alimenter les espaces urbains, notamment les parkings. En installant des ombrières photovoltaïques, vous allez pouvoir assurer la protection des véhicules des usagers, tout en limitant la consommation en énergie.

Collectivité, optez pour la valorisation des déchets

Pour préserver l’environnement et être un véritable acteur dans le développement durable, les collectivités doivent sensibiliser les habitants à la réduction des déchets et à la lutte contre le gaspillage. Agir au niveau local est indispensable, même si des actions sont menées au niveau national. Les sensibilisations locales seront en effet adaptées aux données propres à la région, au département ou à la commune (mode de vie de la population locale par exemple).

Ces derniers temps, les collectivités sont appelées à effectuer une collecte des biodéchets afin d’anticiper la démarche vers le zéro déchet. Pour ce faire, il faut inclure les gros producteurs du territoire, les marchés, les écoles ou encore les entreprises locales. La collecte des déchets alimentaires en vue de les transformer est un exemple concret, qui mène vers une meilleure gestion des déchets.

Outre la collecte des déchets, la question de leur transformation est aussi cruciale. Les collectivités sont amenées à chercher des solutions pérennes et efficaces pour les exploiter. Certaines communes ont par exemple transformé des tonnes de biodéchets en source d’énergie.

collectivité écoresponsable

La centrale photovoltaïque au sol pour développer les collectivités

Une centrale photovoltaïque au sol est une autre solution efficace pour préserver l’environnement. Outre le fait de couvrir sa consommation en énergie, cette solution permet à la commune d’avoir des revenus supplémentaires pour développer la collectivité. Les recettes perçues grâce à la vente d’électricité aux foyers peuvent par exemple être investies dans la construction d’infrastructures pour assurer le confort des administrés.

Il faut pour cela se tourner vers les prestataires qui peuvent valoriser les terrains inexploités appartenant à la commune. La centrale photovoltaïque au sol peut être aménagée sur un terrain d’une surface de 2 ha. Carrières, décharges, friches industrielles et sites pollués peuvent être exploités à travers la construction d’une centrale photovoltaïque produisant plusieurs mégawatts. Il est également possible d’exploiter cette installation en faisant du débroussaillage écologique. Il est ainsi conseillé de faire de l’agropastoralisme. Cela consiste à faire paître les bêtes des éleveurs locaux sous la centrale photovoltaïque pour dynamiser l’activité locale, tout en exploitant les terrains qui étaient jusque-là abandonnés.

L’économie circulaire en collectivité pour préserver l’environnement

Pour être un acteur majeur en termes de protection de l’environnement, la commune doit aussi favoriser l’économie circulaire. Cette dernière constitue un tremplin qui permet de renforcer l’économie locale. Elle implique une autosuffisance ainsi qu’une capacité à exploiter et à valoriser les ressources locales. Chaque collectivité a forcément différentes richesses locales qui peuvent être mieux exploitées dans le cadre d’une stratégie d’économie circulaire.

Il peut s’agir, par exemple, d’une mise en valeur de la richesse historique de la commune. La commune doit ainsi mettre en place des infrastructures et tout le matériel nécessaire pour en faire une source de revenus pérenne. De même, il peut s’agir de l’instauration d’un événement qui permet de mettre en lumière le savoir-faire des artisans locaux. Les collectivités sont aussi appelées à exploiter le potentiel de la bioéconomie (sylviculture, aquaculture, apiculture…).

Les collectivités doivent s’interroger sur le potentiel qui leur est propre afin de mieux exploiter les filières locales durables. Cette perspective leur permettra de limiter à court et long terme leur dépendance aux ressources non-renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =