Quels sont les métiers d’avenir dans l’environnement ?

16 septembre 2022

Accueil » Environnement » Quels sont les métiers d’avenir dans l’environnement ?
Sommaire de l'article

Dans un contexte de crise énergétique et environnementale, les métiers d’avenir dans l’environnement sont de plus en plus promus. La transition énergétique et le développement des énergies renouvelables sont devenus des priorités surtout pour les entreprises qui doivent s’adapter à cette nouvelle donne. Pour ce faire, elles ont besoin de certaines compétences spécifiques. Cela ouvre la porte à de nombreuses opportunités d’emploi pour tous les professionnels formés dans l’un ou l’autre des métiers du développement durable. Nous vous proposons ici de mieux découvrir ces métiers d’avenir dans l’environnement et les enjeux qui y sont liés.

L’avenir est dans les énergies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est un enjeu majeur pour la planète. L’avenir est dans les énergies renouvelables, car elles peuvent être utilisées à l’infini et sans polluer l’environnement. Avec la crise énergétique qui touche le monde entier, les cours de l’électricité sont devenus trop chers pour les entreprises ainsi que pour les particuliers. Ces derniers se tournent vers les énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse) afin de faire des économies sur leur facture d’électricité tout en étant plus près de la nature. En France, on estime que la moitié de nos besoins en énergie seraient couverts par les énergies vertes d’ici 2050.

Toujours d’ici 2050, l’objectif du gouvernement est de produire 100 % d’énergie renouvelable. Pour répondre à cette demande croissante, il y a un besoin urgent d’employés compétents. Selon une étude publiée par Shift Project en 2021, 300 000 emplois devraient être créés d’ici 2050 dans le secteur des énergies renouvelables. Ces dernières sont donc en plein développement et font partie des filières en croissance. Au-delà de leurs impacts environnementaux positifs, ils offrent de nombreuses perspectives d’emploi.

Vous pouvez donc profiter de toutes ces opportunités en suivant une formation professionnelle intégrant une dimension environnementale. Devenez par exemple un cadre engagé avec le master en environnement de l’ESI, en intégrant une école proposant des formations axées sur le développement durable. Ce type de cursus vous permet d’embrasser des métiers dans l’environnement notamment les secteurs des énergies renouvelables et de la transition écologique. Vous pouvez suivre ce programme de formation en cursus initial ou en alternance.

métiers d'avenir environnement

Le défi du traitement des déchets dans l’avenir

L’explosion démographique ainsi que les progrès technologiques ont engendré une augmentation des déchets produits par les particuliers et les entreprises. Dans l’avenir, il faudra trouver des solutions plus efficaces pour le traitement des déchets. Les pays industrialisés sont déjà en train de se pencher sur la question du recyclage des déchets. La quantité de déchets produits par les Français par exemple ne cesse d’augmenter et les infrastructures actuelles ne suffisent pas à gérer cette hausse exponentielle. Les problématiques environnementales ne font qu’augmenter et certaines villes risquent de manquer de place pour accueillir les déchets dans les sites de valorisation.

Le défi du traitement des déchets à l’avenir est donc très important, avec la nécessité de valoriser et de recycler les déchets toujours plus nombreux. Parallèlement, le développement des filières de recyclage permet de valoriser certaines matières premières issues des déchets. Cela sans oublier le traitement des déchets radioactifs qui nécessite des compétences particulières. Pour répondre à ces besoins, il faut des professionnels du recyclage formés dans le cadre d’un cursus spécialisé afin de pouvoir intervenir à différents postes, et ce, tout en ayant une vision globale du cycle de vie des déchets. À l’avenir, le traitement des déchets va être un problème majeur.

Les entreprises et les collectivités locales ont besoin de professionnels capables de concevoir et d’exploiter des systèmes de valorisation des déchets sous toutes leurs formes. Il s’agit ici des métiers de l’environnement qui requièrent une formation spécifique, notamment la conception, la planification et la gestion du traitement des ordures ménagères. Ainsi, il est primordial de se tourner vers les métiers liés au secteur du recyclage pour répondre à ce besoin.

Le traitement des eaux, un vivier d’offres d’emploi

L’eau est une ressource précieuse qui doit être protégée et préservée. On aura donc toujours besoin de personnes compétentes pour répondre à la problématique du traitement des eaux usées. Le secteur de l’eau et de l’assainissement est à la fois très diversifié et en phase de croissance. Les professionnels du traitement des eaux sont des acteurs majeurs du secteur de l’environnement. Ils font partie d’une équipe pluridisciplinaire (biodiversité, environnement, urbanisme) et interviennent dans différents champs.

Les emplois dans le domaine du traitement de l’eau sont nombreux, car ils constituent une priorité aussi bien pour les organismes publics que privés. C’est un domaine qui regroupe plusieurs métiers : ingénieur en eau, technicien en assainissement, ingénieur géologue, etc. Les entreprises du secteur de la gestion de l’eau sont prêtes à embaucher des personnes ayant suivi un cursus en sciences de la nature et de l’environnement, en chimie ou en biologie.

Les recruteurs sont cependant souvent attentifs aux formations universitaires. Ainsi, suivre un programme de formation débouchant sur un Master en Développement durable, RSE ou écologie est le gage d’une meilleure employabilité au terme de votre cursus.

Les risques environnementaux : les métiers de la prévention

L’environnement est un domaine très porteur, car il touche à la santé et à la vie de tous les jours. Les métiers de la prévention sont aussi à prendre en compte pour garantir la protection et la préservation de l’environnement. Les risques environnementaux sont nombreux : pollution de l’air, pollution des eaux, état sanitaire des sols. La préservation de l’environnement est une priorité pour les gouvernements nationaux et internationaux.

master développement durable

Ce sont autant d’opportunités pour les diplômés qui souhaitent se lancer dans ce secteur. Il est donc important de se former dans le domaine de l’environnement pour y apporter des solutions innovantes. En effet, le bien-être des citoyens passe par la protection de l’environnement. La pollution des sols, l’urbanisation incontrôlée et la surexploitation de ressources naturelles fragilisent l’équilibre écologique qui permet à l’humanité d’exister. La pollution au CO2 est un exemple emblématique de ces phénomènes qui menacent notre planète. Sensibiliser la population sur les enjeux liés à la préservation de l’environnement et proposer des solutions aux décideurs est une mission importante.

Le premier objectif du management de la prévention est de réduire les impacts négatifs sur l’environnement, en développant des méthodes d’amélioration continue pour limiter les pollutions et optimiser la performance économique. L’objectif principal est d’améliorer la qualité de vie, ainsi que la productivité et la rentabilité des entreprises. Parmi les métiers de la prévention, encore appelés métiers verts, on peut citer les rudologues, les hydrogéologues, les ingénieurs analystes de l’air, les biotechnologues ou encore les techniciens de mesure de la pollution.

La préservation de l’environnement et des espaces naturels

Les risques environnementaux sont une réalité pour les collectivités et les entreprises. La prévention des actes illicites et le respect des normes environnementales sont des obligations légales et réglementaires qui doivent être respectées par toutes les sociétés. Par ailleurs, la préservation de l’environnement et des espaces naturels n’est pas qu’une question écologique. C’est aussi une question économique, ce qui demande des cadres formés à la gestion pour des entreprises responsables. Les métiers du secteur de l’environnement étant en perpétuelle mutation, il reste difficile d’anticiper leurs évolutions.

Ce qui est certain, c’est qu’il existe un besoin important de spécialistes formés pour répondre aux enjeux de l’avenir : à savoir les énergies renouvelables, la gestion des déchets et le traitement des eaux. Il ne faut pas oublier les risques environnementaux qui représentent un défi majeur pour la santé publique et l’environnement : pollution des sols et des eaux, contamination des aliments par les pesticides ou encore impact sur la biodiversité.

Les entreprises et les collectivités locales ont plus que jamais besoin de professionnels capables de proposer, concevoir et de mettre en œuvre des projets de développement durable. Comme nous pouvons le constater, face aux nouveaux défis, elles sont incitées à se montrer responsables envers leur environnement et leur futur.

Cela signifie qu’elles devront recruter massivement dans les années à venir pour pouvoir gérer et s’adapter aux exigences des nouvelles politiques énergétiques. Vous avez envie de vous lancer dans l’un des métiers de l’environnement ? N’hésitez pas à suivre une formation universitaire pour décrocher un Master en Management RSE et Gestion Durable ou un Master QHSE et énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 5 =