Comment investir quand on est jeune ?

14 octobre 2020

Accueil » Finance » Comment investir quand on est jeune ?
Sommaire de l'article

Quand on est jeune, on a peu d’argent mais on a du temps. Et quand on investit, le temps devient de l’argent.

 

1 L’investissement n’est qu’une fraction de l’épargne (elle-même petite fraction du revenu)

Vous êtes jeune et à la fin du mois, il vous reste encore de l’argent. Que faire de cette épargne ?

Cette épargne a plusieurs objectifs :

  • Faire face à une dépense imprévue : c’est l’épargne de précaution.
  • Financer un projet (un voyage, l’acquisition d’un véhicule, d’une résidence principale) : c’est l’épargne projet.
  • Préparer votre retraite ou vous constituer un patrimoine qui vous procurera des revenus complémentaires : c’est l’épargne patrimoniale.

L’épargne de précaution et l’épargne projet ont un horizon temporel relativement court et il est totalement exclu de prendre des risques avec. Vous ne devez pas chercher du rendement avec l’épargne projet et encore moins avec l’épargne patrimoniale. Pourquoi ? Parce que vous risqueriez de perdre une partie de votre capital : rendement et risques sont positivement liés et si vous voulez du rendement, vous devez prendre des risques.

Or, si vous prenez des risques avec votre épargne de précaution, vous pourriez ne plus en avoir suffisamment lorsque vous en aurez besoin. Il en est de même pour l’épargne projet. En conséquence, évitez toute prise de risque avec ces deux types d’épargne.

L’épargne avec laquelle vous pouvez chercher du rendement, l’épargne que vous investirez, c’est l’épargne patrimoniale. C’est une fraction de votre épargne, elle-même fraction de votre revenu. C’est certainement une somme limitée, mais si elle est placée pendant de nombreuses années, elle finira par vous rapporter.

L’épargne patrimoniale, c’est une épargne de long terme que vous chercherez à faire fructifier. C’est la seule partie de votre épargne que vous investirez.

 

2 Les intérêts composés, arme secrète des placements à long terme

Vous êtes jeune, vos revenus sont limités, et votre épargne patrimoniale est donc faible. Cela vaut-il vraiment la peine de l’investir ?

Oui.

Pourquoi ?

Parce que vous avez du temps. Et le temps, c’est de l’argent.

Lorsque vous investissez une somme sur une période, celle-ci vous procure des intérêts. Votre capital se trouve donc augmenté de ces intérêts.

À l’issue de la période suivante, vous percevrez également des intérêts. Mais ils ne seront pas calculés sur le capital initial mais sur le capital augmenté des intérêts de la première période. Les intérêts produisent des intérêts.

Par exemple, si vous placez 1 000 € à 5 % par an, pendant 3 ans :

Année 1 : 1 000,00 € à 5 % soit 1 050,00 € (50,00 € d’intérêts).

Année 2 : 1 050,00 € à 5 % soit 1 102,50 € (52,50 € d’intérêts).

Année 3 : 1 102,50 € à 5 % soit 1 157,62 € (55,10 € d’intérêts).

Les intérêts produisent des intérêts. Et plus vous placez longtemps, plus ils en produiront. Sur le long terme, ces intérêts composés peuvent ainsi atteindre des montants importants. C’est tout leur intérêt des intérêts composés.

Plus vous commencerez à épargner tôt et plus vous bénéficierez de la puissance des intérêts composés. C’est l’effet boule de neige : plus la pente est longue et plus la boule de neige grandit.

 

3 Où investir ?

investir quand on est jeuneVous avez deux grands choix pour votre épargne patrimoniale : L’immobilier et les produits financiers.

Avec l’immobilier, vous bénéficiez de la possibilité de vous endetter pour acquérir un bien, puis d’utiliser les loyers pour rembourser votre crédit. L’effort d’épargne peut donc être relativement limité. Cependant, n’oubliez pas que votre capacité d’emprunt n’est pas extensible à l’infini et que si vous empruntez pour financer un investissement locatif, vous ne pourrez plus le faire pour votre résidence principale. Par ailleurs, l’immobilier est bien plus compliqué qu’il n’y paraît. Enfin, si votre investissement est mal calibré et vous coûte plus cher que prévu, vous serez obligé de piocher dans votre épargne projet ou de précaution. Vous fragiliserez alors votre situation financière.

Avec les produits financiers, vous ne pouvez pas vous endetter pour disposer d’un capital plus important. En revanche, vous pouvez choisir vos produits de manière à calibrer le rendement en fonction de votre profil de risque, de vos objectifs et de votre horizon temporel. C’est une flexibilité que ne peut vous offrir l’immobilier. En revanche, plus que pour l’immobilier, vous aurez besoin d’être accompagné.

Il n’existe pas de solution meilleure qu’une autre dès lors qu’elle est mise en œuvre correctement. Or si vous êtes jeune, il est probable que vous n’ayez que peu d’expérience.

Faire appel à un professionnel pour vous accompagner dans vos investissements est fortement recommandé. Ce pourrait même être votre premier investissement rentable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 23 =