Comment investir son épargne de manière responsable ?

8 décembre 2021

Accueil » Finance » Comment investir son épargne de manière responsable ?
Sommaire de l'article

De plus en plus d’investisseurs, tant individuels qu’institutionnels, s’intéressent à l’investissement responsable. En effet, de nombreux fonds d’investissement contribuent à la dégradation de l’environnement et aux inégalités sociales. Certains investisseurs souhaitent investir de façon à avoir un impact positif sur la nature et la société. Cependant, beaucoup d’entre eux ne voient pas vraiment les contours de cette forme d’investissement. Qu’est-ce que l’investissement responsable ? Comment s’y retrouver dans ces types de placements ? La suite de cet article a pour but de vous éclairer sur ces notions.

Investissement responsable : qu’est-ce que c’est ?

L’investissement responsable sert à sélectionner des titres en fonction de critères financiers et extra-financiers tels que définis par le Fonds d’Intervention Régional (FIR) et l’Association Française de Gestion Financière (AFG). Il comprend des investissements qui recherchent un équilibre entre la performance économique et les impacts sociaux et environnementaux. Cela se fait à travers le financement des entreprises et des organismes publics qui contribuent au développement durable, quel que soit le secteur dans lequel ils opèrent.

En influençant le comportement des parties prenantes, épargner responsable favorise une économie responsable. L’intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans le processus d’investissement constitue la base commune de toutes les approches d’investissements responsables.

Les différentes formes d’épargnes responsables

Il existe de nombreuses solutions offrant aux investisseurs la possibilité d’épargner de manière responsable.

Investissement Socialement Responsable (ISR)

Le principe de l’investissement socialement responsable (ISR) intègre des objectifs de développement durable dans la gestion financière. Les fonds ISR sont des investissements sélectionnés sur la base de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) non seulement financiers, mais aussi extra-financiers.

Ces fonds peuvent investir dans un large éventail de titres financiers. Il s’agit par exemple de fonds d’actions, de fonds d’investissement diversifiés, de fonds d’obligations et de fonds du marché monétaire. Ils peuvent également être détenus dans des contrats d’assurance-vie ou des PEA.

Finance solidaire

La finance solidaire fait partie des fonds thématiques qui constituent le secteur du financement responsable. Elle comprend tous les investissements destinés à des activités qui sont typiquement réalisées dans l’économie dite sociale et solidaire. Dans ce secteur, l’impact social est plus important que les critères de viabilité économique et les projets financés ont une très grande pertinence sociale. Il s’agit, entre autres, de logements sociaux, de lutte contre la précarité, d’agriculture responsable et d’entrepreneuriat dans les pays en développement.

Financement participatif, crowdfunding

Le crowdfunding, qui est né du développement de l’économie participative en ligne, suscite également une attention croissante dans le domaine de la finance responsable. En effet, il permet aux investisseurs de soutenir directement des projets socialement et écologiquement responsables. Il existe trois façons d’investir de l’argent dans des projets de financement participatif : le don, le prêt et l’investissement.

Quels labels pour s’y retrouver ?

Mais comment savoir quels fonds tiennent leurs engagements ? Pour aider les investisseurs à y voir plus clair, le gouvernement a introduit deux labels pour identifier les fonds ayant une approche durable :

Le label ISR

Le label ISR a été développé et est soutenu par les autorités afin de rendre les produits ISR facilement compréhensibles pour les investisseurs. Ces derniers peuvent être soit français, soit européens. Pour obtenir ce label, les investisseurs doivent respecter un cahier des charges fixant diverses règles opérationnelles. Deux organismes sont chargés de délivrer ce label : Ey France et AFNOR Certification.

Label Greenfin

Le label Greenfin reconnaît les fonds d’investissement qui financent l’économie verte avec l’objectif d’allouer une partie de leur épargne à la transition écologique et énergétique. Pour bénéficier de ce label, les fonds doivent répondre à un cahier de charges établi par Ey France et Novethic.

Comment bien choisir son fonds ISR ?

De nombreux critères sont à prendre en compte pour bien choisir son fonds ISR.

Décidez en fonction de ce en quoi vous croyez

Avant de commencer à investir, l’investisseur doit décider ldes questions sociales ou environnementales qu’il souhaite soutenir. Si vous voulez investir dans la lutte contre le réchauffement climatique, votre choix sera différent de celui d’un autre qui est plus intéressé par la promotion de l’inclusion sociale. Vos convictions personnelles sont le meilleur moyen de choisir les fonds dans lesquels investir.

Analysez votre stratégie d’investissement

Avant d’investir dans un fonds ISR, il faut comprendre que les stratégies d’investissement diffèrent d’un fonds à l’autre. Pour faire le bon choix, il est essentiel d’analyser la stratégie d’investissement du fonds qui vous intéresse. Certaines des principales stratégies d’ISR sont :
– l’approche « best in class », c’est-à-dire la sélection des meilleures entreprises de chaque secteur sans les distinguer. Les fonds utilisant cette approche comprennent des entreprises du secteur du pétrole et du gaz. Ce sont les entreprises ayant pris les meilleures mesures pour lutter contre les problèmes environnementaux.
– l’« exclusion ». Elle consiste à exclure de l’univers des investissements, les entreprises qui ne respectent pas les normes sociales et environnementales minimales. Cela inclut les exclusions sectorielles (par exemple, les armes et l’énergie nucléaire) et les exclusions normatives.

– l’approche thématique : investir dans des entreprises liées aux secteurs du développement durable. Par exemple, elles doivent être liées au changement climatique, aux énergies renouvelables, à l’eau, etc.

Pour ce qui est des fonds ISR, il faut comprendre leur fonctionnement et s’assurer que leurs critères et leurs politiques d’investissement sont conformes à vos valeurs.

Prenez en compte les aspects financiers

Mais même avec toutes ces considérations, nous ne devons pas oublier que votre épargne est la plus importante. Comme pour tout autre investissement, votre choix doit tenir compte des aspects financiers et les mettre en relation avec vos objectifs d’investissement. Pour prendre la bonne décision, il est important de comprendre les risques, le rendement attendu et l’horizon d’investissement.

Où trouver des investissements responsables ?

De nombreuses banques, notamment les banques mutualistes, proposent à leurs clients un livret d’épargne solidaire et responsable. Une partie du produit de l’épargne est versée à l’association affiliée à la banque. Les banques proposent souvent à leurs clients un certain nombre d’associations parmi lesquelles ils peuvent choisir.
La façon la plus courante d’investir dans la finance responsable est d’investir dans des fonds professionnels qui peuvent porter les labels mentionnés ci-dessus. La quasi-totalité des banques, des compagnies d’assurance et des courtiers propose désormais ce type de fonds disponibles directement sur les comptes titres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 2 =