Investissement financier : qui peut vous accompagner ?

22 avril 2022

Accueil » Finance » Investissement financier : qui peut vous accompagner ?
Sommaire de l'article

Si vous avez un projet d’investissement financier ou si vous avez besoin des lumières d’un professionnel pour choisir votre prochain placement, consulter un conseiller est une idée judicieuse. Ce spécialiste du placement financier peut jouer plusieurs rôles : conseil, accompagnement, exécution de services d’investissement, réalisation d’opérations… Il est ainsi important de bien choisir son conseiller financier pour mener à bien son projet d’investissement. Alors, pour quels types de placements faut-il opter ? Pourquoi engager un conseiller financier et vers qui se tourner ?

Pourquoi engager un conseiller financier ?

Réaliser un placement financier n’est pas une mince affaire. Il vous faudra donc être accompagné pour un investissement financier fructueux, car un conseiller a des connaissances plus larges dans ce domaine. Ce professionnel saura ainsi vous conseiller et vous aider à prendre une décision, surtout par rapport à la gestion de votre portefeuille. Il vous permet ainsi de gagner du temps et de vous faciliter la tâche face à la complexité des démarches administratives.

Faites appel à un conseiller en investissement financier agréé pour être sûr de profiter de prestations de qualité. Il peut vous accompagner dans la planification de votre stratégie d’investissement. Il a également les compétences nécessaires pour vous offrir une vision professionnelle de vos finances et vous aider à choisir vos placements. Si besoin, il vous donnera aussi son avis quant aux options de régime de retraite qui s’offrent à vous.

conseiller investissement financier

Quel type de conseiller financier choisir ?

Tout comme les types de placements, les conseillers financiers sont nombreux. Selon leurs spécialités, ils peuvent vous aider de diverses manières.

Les banques de détail

Les banques de détail proposent des produits et des services financiers classiques, allant de la tenue de compte au financement d’un projet. Vous parlerez à un seul interlocuteur qui connaîtra votre situation et votre dossier sur le bout des doigts. Toutefois, les opportunités d’investissement dans ce genre d’institution sont souvent limitées aux produits de l’établissement lui-même. Les chargés de clientèle sont aussi formés uniquement sur ces produits, et n’ont pas forcément la main sur d’autres classes d’actifs. Par exemple, les offres non cotées n’existent pas dans leur formule dans la plupart des cas.

Les conseillers en gestion de patrimoine (pour indépendants)

Les CGP ou CGPI sont des petites structures dédiées à des investisseurs au patrimoine intermédiaire. Parfois, ces entités ne comportent qu’un seul membre. Elles mettent à votre disposition des professionnels spécialisés dans différents domaines, en l’occurrence d’anciens comptables, d’anciens conseillers bancaires ou encore d’anciens employés de charge notariale. Leurs champs d’application sont vastes : ingénierie patrimoniale et sociale, prévoyance et retraite, immobilier, etc.

Les banques privées

Les banques privées sont généralement réservées aux patrimoines estimés à une valeur comprise entre 3 et 5 millions d’euros. Leurs services sont personnalisés en fonction des besoins et des attentes du client. Parfois, il vous est possible d’investir dans un produit externe à la banque. Les conseillers qui vous accompagnent sont également pluridisciplinaires et peuvent vous aider sur plusieurs sujets. Toutefois, les offres de produits financiers non cotés sont peu nombreuses ou conditionnées à des montants très élevés dans ce genre d’institution. Les frais de gestion sont également assez conséquents.

Les offices familiaux

Les offices familiaux sont des structures destinées à gérer le patrimoine d’une famille qui est généralement actionnaire dans un groupe industriel (automobile, dans la grande distribution…). Plus connus sous le nom de Family offices, ils se transforment souvent en fonds d’investissement classiques. Ils diversifient également leurs actifs et permettent à des investisseurs non membres de la famille d’y participer. Toutefois, ces entités ne sont pas accessibles à tout le monde, car le patrimoine financier de chacun de leurs clients doit dépasser les 10 millions d’euros.

Les spécialistes sectoriels

Ces professionnels sont des personnes ayant décidé de se spécialiser dans un domaine particulier. On retrouve des acteurs traditionnels (conseillers en immobilier, experts en art…), des fonds spécialisés et des fintechs.

Quels sont les types de placements à privilégier ?

Il est primordial de bien définir le type d’investissement financier adapté à vos aspirations, car chaque placement a ses propres risques et son taux de rentabilité. Si vous faites partie de ceux qui économisent régulièrement, épargner est une chose. Faire fructifier l’épargne en est une autre.

Le contrat d’assurance-vie

L’assurance-vie demeure l’investissement financier préféré des Français. Ce type de contrat vous permet d’épargner sur le moyen ou le long terme. Plus vous investissez en capital, plus vos intérêts augmentent. Différents supports d’investissement sont proposés dans les contrats d’assurance-vie, dont les fonds en euros qui offrent une garantie sur le capital. Le cas échéant, l’assureur subit seul la perte en cas de chute des marchés boursiers. En tant qu’assuré, vous récupérez ainsi votre argent. On cite également les unités de compte souvent investies en SCI (Société civile immobilière), en SCPI (Société civile en placement immobilier) et en FCP (Fonds commun de placement).

Le premier atout du contrat d’assurance-vie est le fait qu’il dispose d’une faible fiscalité. Bien que l’imposition sur votre produit d’épargne varie en fonction de votre situation fiscale, vous bénéficierez d’un régime spécifique sur les plus-values effectuées après huit ans. En cas de décès du titulaire du contrat, les droits de succession revenant aux bénéficiaires sont également exonérés d’impôt si la somme ne dépasse pas 152 500 €. Par ailleurs, ce type de contrat est aussi flexible. Vous avez la possibilité de choisir les bénéficiaires et la période de retrait de l’argent. Vous pouvez également souscrire plusieurs contrats d’assurance-vie si vous le souhaitez. Toutefois, les frais de gestion risquent d’être élevés.

Le livret d’épargne

Le livret A constitue un autre support d’investissement intéressant pour les personnes physiques. Suggéré par toutes les banques, ce produit d’épargne vous donne la chance d’économiser, de financer vos projets ou encore d’affronter les aléas de la vie. Bien qu’il existe un dépôt minimal de 10 €, vous êtes libre de verser de l’argent à tout moment. Vous pouvez également retirer la somme que vous souhaitez quand vous voulez, et ce, gratuitement. Par ailleurs, notez que les intérêts d’un livret A sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Cependant, vous ne pouvez avoir qu’un seul livret d’épargne.

investissement financier

L’investissement dans la pierre

L’immobilier est également l’un des placements les plus sûrs. Il constitue un excellent moyen pour réaliser des compléments de revenus sur le long terme et assurer sa retraite. L’investissement locatif dans un bien meublé est le placement le plus rentable, car les loyers sont plus élevés. Vous avez également le droit de demander deux mois de loyer en guise de dépôt de garantie. Le seul problème reste le fait que les locataires peuvent changer régulièrement, ce qui vous soumet à certaines obligations.

Les fonds structurés

Les produits structurés ou fonds structurés constituent des titres de créance fournis par un établissement bancaire. Négociés en parts de fonds ou en titres de dettes, ils forment une classe d’actifs à part entière tels que les obligations et les actions. Non cotés, ils suivent leurs propres règles de fonctionnement et ont leurs caractéristiques spécifiques par rapport aux paramètres du marché.

En effet, ils combinent plusieurs actifs financiers dont la performance dépend d’un sous-jacent. Ce dernier peut être des indices boursiers, des actions, des taux d’intérêt ou la combinaison des trois. Les fonds structurés proposent ainsi un potentiel de gain important, mais aussi un risque élevé de perte partielle ou totale en capital.

Les investissements socialement responsables

Les ISR sont très avantageux, dans le sens où ils vous permettent de tirer profit de votre placement tout en préservant la planète. Par exemple, vous pouvez soutenir financièrement le projet de développement durable d’une entreprise. De cette manière, vous profiterez d’un retour sur investissement tout en générant un réel impact environnemental et social.

En définitive, il est de plus en plus difficile de se faire accompagner par le bon conseiller en matière d’investissement financier et de gestion de patrimoine. Quel que soit le type de placement choisi, votre futur conseiller financier doit maîtriser la réglementation en vigueur. Assurez-vous également qu’il connaisse les évolutions dans les domaines fiscaux et immobiliers. Ce professionnel doit aussi vous proposer des solutions d’assurance adaptées à vos envies par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 2 =