Les Français en difficulté financière à cause de la crise sanitaire ?

1 mars 2021

Accueil » Finance » Les Français en difficulté financière à cause de la crise sanitaire ?
Sommaire de l'article

La pandémie du coronavirus a frappé de nombreux États à travers le monde. Dans de nombreux pays comme la France, l’économie est gravement affaiblie. Ces perturbations affectent aussi bien les entreprises que les ménages de diverses manières, mais avec une convergence de difficultés financières palpables. Mais malgré un net recul de l’économie, des mesures de soutien mises en place par le gouvernement ainsi que les solutions de financement parallèles peuvent aider à la relance.

Un pays frappé de plein fouet par la pandémie

Pour contenir la pandémie, les gouvernements à l’échelle mondiale ont pris des mesures extraordinaires, notamment des restrictions générales de sortie avec pour corollaire l’arrêt massif des activités économiques. Durant l’année 2020, le PIB français s’est contracté de 13,8 % au moins au deuxième trimestre. Sur l’année complète, on a enregistré une récession de -8,2 %, signe d’une érosion de la situation financière. Ce recul est principalement dû à la forte baisse des dépenses de consommation des ménages et à la contraction des investissements. La baisse des dépenses de consommation témoigne parfaitement des difficultés financières qui ont marqué l’année.

En effet, de nombreux cas d’insolvabilité des particuliers, des consommateurs ou des PME ont été enregistrés. De nombreux propriétaires se sont vus dans l’incapacité d’honorer leur dette immobilière. Des jeunes actifs, des étudiants et des chômeurs ont été obligés de faire face à une dégradation de leur situation financière. C’est ce qui a notamment justifié la suspension des loyers et des charges locatives au second semestre de l’année 2020. Par ailleurs, de nombreux foyers parmi les plus fragiles se sont retrouvés dans une situation de surendettement. D’autres ont vu leur pouvoir d’achat se dégrader très nettement sans réelle perspective financière reluisante. L’année a été largement marquée par un pessimisme et une morosité ambiante.

Après que les couvre-feux et les fermetures de magasins, commerces et autres centres économiques dans tout le pays ont paralysé une grande partie de la vie économique et professionnelle, les conséquences pour les personnes touchées ont été au cœur de toutes les préoccupations politiques. Depuis, de nombreuses solutions sont expérimentées avec des succès divers.

Quelles solutions en vue pour soulager les ménages et les entreprises ?

La Commission Européenne a annoncé de nombreux programmes d’aide à l’attention des particuliers et entreprises touchés par la pandémie. Ces programmes élargissent les contours des règles relatives aux aides d’État aux entreprises qui ont rencontré des difficultés économiques. Ils visent à offrir aux États membres plus de prérogatives pour aider les entreprises, les indépendants et les banques à relancer leur situation financière. Le gouvernement français a déjà pris des mesures de grande envergure pour soutenir les ménages et les entreprises en France affectés par la crise économique et le blocage causés par la COVID-19. Par exemple, si votre entreprise n’a pas payé ses impôts en totalité ou dans les délais, elle peut introduire une demande de règlement de paiement auprès de l’administration fiscale française. Les difficultés financières doivent être exceptionnelles et imprévisibles dans un court laps de temps. La demande doit également inclure une garantie de sécurité.

Mais à elles seules, ces mesures ne peuvent combler l’envergure des dégâts économiques et financiers qui ont cours depuis plusieurs mois. C’est pourquoi le recours à des initiatives privées comme les prêts à court terme ou le rachat de crédit (comme ceux proposé par Partners Finances) connaissent un regain d’intérêt auprès de nombreux ménages. Ainsi, que ce soit à l’endroit des propriétaires de logement ou des locataires impactés par la crise sanitaire, des salariés, des commerçants ou des indépendants, il existe des solutions financières adaptées et personnalisables. Certaines solutions sont particulièrement conçues pour les particuliers et professionnels qui se retrouvent en situation de surendettement du fait de l’arrêt ou du ralentissement de leurs activités. Il existe sur le marché de nombreux organismes de financement spécialisés et de confiance capable d’accompagner les foyers et les entreprises vers une meilleure situation financière.

D’autres solutions, comme Meelo, permettent de limiter la fraude et ainsi ne pas accentuer les effets de la crise.

Relancer le secteur économique par de grands plans de stimulation

Pour redresser l’économie française dans la durée, le gouvernement a adopté un plan de relance de 100 milliards d’euros centré autour de 3 volets principaux : l’écologie, la compétitivité et la cohésion. Il inclut notamment une baisse des impôts de production de 10 milliards sur 2021 et 2022 à l’endroit des entreprises. Afin que les entreprises et les ménages ne souffrent pas d’un manque de liquidités, des garanties et un rééchelonnement des prêts sont envisagés au niveau de nombreuses institutions financières. En outre, les petites et moyennes entreprises doivent bénéficier d’un fonds de 385 millions d’euros destiné à leur transition numérique.

Le gouvernement a outre prévu un fond de 3 milliards d’euros de soutien pour doper les fonds propres des entreprises. À cet effet, il est prévu que les banques soient protégées par un fonds spécial de protection des prêts. D’autres mesures d’amélioration de la situation financière sont prévues pour les compagnies aériennes et les entreprises des industries du divertissement et de l’événementiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 7 =