Quelles sont les plateformes de Financement Participatif en France ?

10 octobre 2023

Accueil » Finance » Quelles sont les plateformes de Financement Participatif en France ?
Sommaire de l'article

Le financement participatif, également connu sous le nom de crowdfunding en anglais, est devenu une méthode de financement de plus en plus populaire en France au cours de la dernière décennie. Cette approche permet aux entrepreneurs, aux artistes, aux associations et aux particuliers de collecter des fonds auprès d’un grand nombre de personnes, généralement via des plateformes en ligne.

Voici les aspects légaux du crowdfunding en France, les quatre types de financement participatif, la manière de lancer une campagne de crowdfunding dans le pays, ainsi que les principales plateformes de financement participatif en France et en Europe.

 

La Légalité du Crowdfunding en France

Le crowdfunding est tout à fait légal en France, et le cadre réglementaire a été établi pour encadrer cette pratique. La réglementation applicable au crowdfunding en France est principalement définie par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). Ces organismes veillent à ce que les plateformes de financement participatif respectent les règles en matière de protection des investisseurs, de transparence et de sécurité.

 

Les Quatre Types de Crowdfunding

En France, comme dans de nombreux pays, le crowdfunding se décline en quatre principaux types, chacun ayant ses caractéristiques distinctes et adapté à des objectifs spécifiques. Ces quatre types de crowdfunding sont :

  • Le Crowdfunding Donatif : Aussi appelé « crowdfunding par don », cette forme de financement participatif repose sur la générosité des contributeurs. Les personnes intéressées par un projet ou une cause donnent de l’argent sans attendre de retour financier en échange. Le crowdfunding donatif est souvent utilisé pour soutenir des causes humanitaires, des projets sociaux, des campagnes de charité, des événements communautaires ou des projets artistiques. Les contributeurs participent principalement par altruisme et pour contribuer à une cause qui leur tient à cœur. Ils ne reçoivent généralement pas de récompense matérielle, mais peuvent bénéficier d’une satisfaction personnelle en aidant une initiative qui leur tient à cœur.
  • Le Crowdfunding Récompense : Cette forme de crowdfunding permet aux porteurs de projet de proposer des récompenses ou des avantages symboliques en échange du soutien financier des contributeurs. Les récompenses peuvent varier en fonction du montant de la contribution. Par exemple, dans le cas d’un projet artistique, les contributeurs peuvent recevoir une copie dédicacée d’une œuvre, un accès anticipé à un produit ou à un service, ou même une mention spéciale dans les crédits. Le crowdfunding récompense est fréquemment utilisé par les créatifs, les artistes, les inventeurs et les entrepreneurs qui souhaitent récompenser leurs supporters tout en finançant leur projet.
  • Le Crowdfunding Prêt : Également connu sous le nom de « crowdlending » ou « peer-to-peer lending », le crowdfunding prêt permet aux emprunteurs de collecter des fonds sous forme de prêts auprès de multiples investisseurs. Contrairement aux deux premiers types de crowdfunding, les contributeurs de ce modèle s’attendent à être remboursés avec intérêts. Les entreprises, les entrepreneurs individuels ou même les particuliers peuvent utiliser le crowdfunding prêt pour obtenir des financements, souvent à des taux d’intérêt plus compétitifs que ceux proposés par les institutions financières traditionnelles. Cette méthode est de plus en plus courante pour les prêts aux petites entreprises.
  • Le Crowdfunding en Capital : Également appelé « crowdequity », ce type de crowdfunding permet aux investisseurs d’acquérir des parts ou des actions d’une entreprise en échange de leur investissement. Contrairement aux autres formes de crowdfunding, les contributeurs de ce modèle deviennent effectivement propriétaires d’une partie de l’entreprise. Ils participent ainsi aux bénéfices potentiels de l’entreprise et ont un intérêt financier direct dans son succès. Le crowdfunding en capital est principalement utilisé par les startups et les petites entreprises à la recherche de capitaux pour se développer, mais il est soumis à des réglementations plus strictes en matière de protection des investisseurs en France et dans de nombreux autres pays.

 

Comment Lancer une Campagne de Crowdfunding en France

Lancer une campagne de crowdfunding en France implique plusieurs étapes clés :

  • Définir Votre Projet : Vous devez avoir une idée claire de votre projet, de son objectif financier, et des récompenses ou avantages que vous offrirez aux contributeurs.
  • Choisir une Plateforme : Sélectionnez une plateforme de crowdfunding en France qui correspond à la nature de votre projet et à vos besoins en financement. Il existe de nombreuses plateformes, telles que KissKissBankBank, Ulule, et Lendix.
  • Préparer Votre Campagne : Créez une page de campagne attrayante qui explique clairement votre projet, son objectif financier, et les avantages pour les contributeurs. Utilisez des images, des vidéos et des descriptions convaincantes.
  • Lancer Votre Campagne : Une fois que votre page de campagne est prête, lancez votre campagne en partageant le lien sur les réseaux sociaux, par e-mail et en sollicitant le soutien de votre réseau personnel.
  • Gérer et Communiquer : Restez en contact avec vos contributeurs, fournissez des mises à jour sur l’avancement de votre projet et honorez les récompenses promises.

 

Les Plateformes de Financement Participatif en France

La France abrite plusieurs plateformes de financement participatif, chacune se spécialisant dans différents types de crowdfunding. Voici quelques-unes des principales plateformes en France :

  • KissKissBankBank : L’une des plateformes les plus populaires en France, KissKissBankBank se concentre principalement sur le crowdfunding donatif et récompense. Elle a financé une grande variété de projets, des projets artistiques aux projets sociaux.
  • Ulule : Ulule est une plateforme de crowdfunding réputée en France qui soutient les projets créatifs, artistiques et entrepreneuriaux. Elle offre également des services de financement participatif à l’international.
  • Lendix (devenue October) : Lendix est spécialisée dans le crowdfunding en prêt pour les entreprises. Elle permet aux investisseurs de prêter de l’argent à des PME en échange d’un rendement.

 

La Plus Grande Plateforme de Crowdfunding en Europe

Bien que ne soit pas basée en France, Seedrs est l’une des plus grandes plateformes de crowdfunding en Europe. Elle opère dans plusieurs pays européens, offrant aux investisseurs l’opportunité de financer des startups et des entreprises en échange d’actions.

Le crowdfunding en France est une méthode de financement viable et légale pour les entrepreneurs, les artistes, et les associations. Avec un cadre réglementaire solide, une variété de plateformes de financement participatif, et des investisseurs intéressés, le crowdfunding continue de croître en popularité en France, offrant de nouvelles opportunités pour le financement de projets innovants et créatifs. Que vous soyez à la recherche de dons, de prêts, ou de capitaux, il existe une solution de financement participatif adaptée à vos besoins en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 2 =