Le classement des meilleures Tech School en France

15 septembre 2023

Accueil » High-tech » Le classement des meilleures Tech School en France
Sommaire de l'article

Le secteur de la Tech évolue à une vitesse fulgurante, créant ainsi une demande croissante de développeurs web et mobile qualifiés. Dans ce contexte, les coding bootcamps ont gagné en popularité, moyen efficace d’acquérir des compétences en développement web et de lancer une carrière dans le domaine. Cependant, le choix de la meilleure formation peut s’avérer complexe compte tenu de la multitude d’options disponibles.

 

Qu’est-ce qu’un coding bootcamp et à qui peut-il correspondre ?

Avant de parcourir notre classement des meilleures formations développeurs web, il est important de comprendre ce qu’est un coding bootcamp et à qui il peut correspondre.
Un coding bootcamp est une formation accélérée qui vise à enseigner les compétences nécessaires pour devenir un développeur web qualifié en un laps de temps court.
Ces programmes sont conçus spécifiquement pour les personnes désireuses de changer de carrière, de monter en compétences rapidement ou de se lancer dans le monde de la technologie sans avoir à suivre un cursus universitaire traditionnel.

 

Les critères pour choisir la meilleure Tech School

Pour réaliser notre classement formations de développeur web, nous nous sommes intéressés au choix des langages utilisés, à la pédagogie adoptée ainsi qu’au taux d’employabilité des élèves après la formation.

N°1: La Capsule

Parmi les meilleures écoles de développement web en France, La Capsule occupe une place de choix. Avec des programmes tels que Développeur Web et Mobile Fullstack, Cloud & DevOps Engineer ou encore Code Essentials qui durent entre 8 et 10 semaines, la Tech School se distingue par sa recette gagnante.

Ce qui distingue La Capsule, c’est sa capacité à s’adapter rapidement aux besoins du marché. Le choix des technologies enseignées (JavaScript et sa stack technique) est constamment mis à jour pour refléter les tendances actuelles de l’industrie, garantissant ainsi que les diplômés soient prêts à relever les défis du monde réel. Utile de rappeler que le recrutement de développeurs web et mobile qualifiés constitue un défi majeur en 2023. Cela s’inscrit en résonance avec l’enquête réalisée en 2022 par CodinGame, qui révèle que près d’un recruteur sur deux peine à trouver des développeurs full stack compétents.

De plus, La Capsule va bien au-delà du simple « learning by doing » qui, ce dernier, se concentre principalement sur des exercices isolés, sans véritable contexte.
Bien plus, les étudiants travaillent sur pas moins de 10 projets concrets basés sur des use case d’entreprises réels. Cette immersion dans le métier permet aux apprenants de se familiariser avec les situations auxquelles ils seront confrontés une fois en poste. Cela crée une transition en douceur entre la salle de classe et le lieu de travail, ce qui est un atout précieux pour ceux qui aspirent à exceller en tant que développeurs web.

Le résultat ? Un taux de retour à l’emploi de 94% qui fait de La Capsule la meilleure formation développeur web pour quiconque souhaite se lancer dans une carrière réussie de développeur web.

Laurent, ancien élève du batch 88, témoigne: « Le programme est complètement adapté à la demande professionnelle car nous découvrons non seulement Javascript mais aussi son framework NodeJS pour la partie backend, React pour le front, ainsi que React Native pour les applications mobiles ».
Il ajoute: « Les cours à La Capsule étaient très intéressants et intenses. La pédagogie utilisée est un vrai atout. On voyait les notions de cours le matin et on mettait en pratique la théorie l’après-midi. Sans se rendre compte, on passe rapidement d’une étape à une autre ! »

N°2: Le Wagon

Créé en 2014, Le Wagon est particulièrement réputé pour son programme de data science, qui répond aux besoins croissants du marché en matière d’analyse de données. Le bootcamp forme également au développement web en 9 semaines. Cependant, le choix du langage Ruby pour devenir développeur web peut être considéré comme un risque, car il n’est pas aussi largement utilisé que d’autres langages, notamment JavaScript. Selon CodinGame, moins de 5% des recruteurs cherchent des professionnels en Ruby.

Pour former ses élèves, le Wagon axe sa pédagogie autour de la réalisation de challenges pratiques. En fin de formation, les étudiants développement une application de A à Z qu’ils présentent lors de l’événement de fin de bootcamp, le Demoday.

Concernant son taux d’employabilité, l’école atteint les 86% en France, tout programme confondu, ce qui place le bootcamp en seconde position de ce classement.

N°3: IronHack

Cette école de formation développeur web et web mobile se donne comme mission de rendre accessibles les métiers de la tech au plus grand nombre.

Fondée en 2013, ce bootcamp madrilène s’est exporté en France pour proposer ses formations aux métiers de la Tech au plus grand nombre. Ironhack propose des formations en développement web mais ne s’arrête pas là. Le bootcamp a élargi ses compétences à l’UX/UI Design, la Data Analyse et la Cybersécurité.

Toutefois, il est important de noter que les programmes d’Ironhack sont généralement dispensés en anglais, élément important à prendre en compte si vous n’êtes pas à l’aise dans cette langue.

En termes de langage, Ironhack enseigne la même stack technique que le n°1 de ce classement, sans la partie mobile avec React Native. Concernant la pédagogie, l’école a opté pour le Learning by Doing. Les étudiants sont régulièrement amenés à résoudre des exercices pour mettre en application les notions qui leur auront été enseignées. La journée s’articule autour de plusieurs moments théoriques et la réalisation de Travaux Pratiques en fin de journée.

En 2021, Ironhack se targuait d’avoir un taux de réinsertion de 88 %, mais l’école n’a pas publié de mise à jour depuis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 16 =