Le jeu vidéo pousse-t-il les composants PC vers de nouveaux sommets ?

9 juin 2022

Accueil » High-tech » Le jeu vidéo pousse-t-il les composants PC vers de nouveaux sommets ?
Sommaire de l'article

En France comme dans le monde, l’industrie du jeu devient de plus en plus dynamique. Alors que les studios de jeux vidéo multiplient les nouveaux titres, les producteurs de PC se lancent dans une course à l’innovation. Quels sont les composants PC mis en évidence dans un PC gamer ? En quoi le jeu pousse-t-il les composants PC vers de nouveaux sommets ? Nous en parlons.

 

Les producteurs de composants PC réagissent à la montée en flèche des jeux vidéo

En 2020, les recettes relatives aux jeux vidéo s’élevaient à 155 milliards de dollars. Ce chiffre n’est pas prêt à chuter, puisque cette année seulement, on estime à ce qu’il y ait plus de 1,8 milliard de joueurs répartis de part et d’autre de la planète. Cet essor considérable s’explique par une montée en flèche du nombre de plateformes, mais aussi d’une diversification plus poussée de l’offre. A ce jour, de nouveaux secteurs comme l’e-sport ou le jeu en streaming émergent, touchant davantage de consommateurs.

L’augmentation de cette demande en jeu en ligne multijoueur a forcément une incidence positive sur le marché des composants PC qui sont, notons-le, des produits complémentaires. En même temps, on observe une certaine tension au sein des principaux acteurs comme Samsung, AMD ou Nvidia. Ces derniers cherchent alors à adopter de nouvelles stratégies et se lancent dans une course à l’innovation. C’est dans cette perspective que les GPU Quadro RTX 6000 (Nvidia) et GPU AMD Radeon Pro Vega II (AMD) ont pu émerger en 2019.

Le matériel de jeu en constante évolution

Le bond réalisé dans l’univers du jeu vidéo a occasionné un dynamisme apparent chez les fabricants de PC. Outre les vieilles machines que l’on utilisait dans les salles de jeu ou les bars, ces derniers ont pu concevoir des appareils à domicile. On citera, par exemple, les micro-PC ou encore les consoles de jeu ultramodernes.

Ces évolutions sont aussi observées dans les toutes nouvelles cartes graphiques. Si vous aviez l’habitude d’en acheter au prix de 350 ou 500 dollars, les produits de cette gamme ne sont plus les mêmes qu’auparavant. Les opérateurs ont du adapter leurs offres aux jeux 1440p. Chez Nvidia, le concepteur a décidé de garder le RTX 2060 et de se défaire des 2070 et 2080. En guise de remplacement, il a déployé les RTX 2060 SUPER, RTX 2070 SUPER et enfin, le RTX 2080 SUPER.

L’entreprise ne s’arrête pas là. Elle cherche à prodiguer des offres personnalisées pour chaque joueur, ce qui demande une technologie supérieure. Ce qui l’amène à déployer Titan RTX, un GPU performant qui sollicite l’architecture Turing de Nvidia. Pour information, cette solution propose 11 GigaRays de performances de ray-tracing, auxquelles viendront s’ajouter 130 téraflops de performances d’apprentissage en profondeur. La société a même prévu de modifier son port d’affichage en ce qui concerne le GPU. Le nouvel équipement est taillé pour les casques VR qui n’utilisent qu’un fil unique pour leur connexion PC.

L’apparition de la réalité augmentée ou virtuelle a amplifié le mouvement. A ce titre, de nouveaux jeux comme Pokemon Go, une œuvre AR de Niantic Lab se sert désormais de Google Maps. Ceux qui veulent y jouer sont alors invités à découvrir de nouveaux emplacements que ce soit à travers leurs écrans ou dans le monde réel. Dans tous les cas, il arrive que ces individus fassent des kilomètres de marche. Pour être à la hauteur des exigences de l’industrie du jeu, les fabricants de composants PC se doivent de redoubler de créativité. Autrement, ils ne pourront pas rester dans la course.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 8 =