Conseils pour obtenir son crédit immobilier à Toulouse

20 avril 2018

Accueil » Immobilier » Conseils pour obtenir son crédit immobilier à Toulouse
Sommaire de l'article

Si vous n’avez pas hérité de vos parents une grosse somme d’argent, la meilleure option qui s’offre à vous pour devenir propriétaire serait de souscrire un crédit immobilier auprès d’une banque ou d’un courtier en crédit. Plutôt que de recueillir les avis et conseils de vos proches sur comment réussir à obtenir un crédit immo à Toulouse, lire cet article dans son intégralité vous aidera certainement.

 

Bien choisir le montant de votre apport

Il vous sera difficile d’obtenir d’une société de courtage en crédit immobilier à Toulouse qu’il vous prête de l’argent correspondant à 100% du montant dont vous avez besoin pour acheter votre maison. Le montant minimum que vous devez apporter pour que la banque accepte de vous suivre dans votre projet d’achat de maison doit correspondre à 10% de son prix d’achat voire 20% pour multiplier vos chances par deux.

 

Avoir une bonne situation professionnelle

Pour mettre toutes les chances de votre côté et ainsi obtenir un crédit, vous devez avoir une situation professionnelle stable. Avoir un contrat de travail à durée indéterminée et une certaine ancienneté dans votre boîte est un plus non négligeable très apprécié des organismes de crédit.

 

Ne pas être très endetté

Lorsqu’un individu souhaite contracter un crédit auprès d’un établissement financier, sa situation financière actuelle est minutieusement scrutée. Avant de prendre une décision, l’organisme prêteur se doit de mesurer le niveau de risque associé à chaque emprunteur. Pour ce faire, la majorité des établissements exigent la présentation d’un relevé bancaire couvrant une période récente, généralement sur deux ou trois ans. Cette démarche leur permet de dresser un portrait fidèle de la santé financière du demandeur.

Une situation financière saine est synonyme de fiabilité pour les prêteurs. Dans ce contexte, l’absence d’endettement joue en faveur de l’emprunteur. En effet, un historique sans dette ou avec des dettes maîtrisées démontre une gestion financière responsable et réfléchie. Cela rassure l’organisme prêteur quant à la capacité du demandeur à rembourser le crédit dans les délais convenus.

À l’inverse, un relevé bancaire ponctué de découverts réguliers peut éveiller des inquiétudes. Les découverts, même s’ils sont occasionnels, peuvent être perçus comme le signe d’une gestion financière précaire ou d’une incapacité à respecter son budget. Dans une telle situation, le risque pour l’établissement financier est que l’emprunteur se trouve dans l’incapacité de respecter ses échéances de remboursement. Par conséquent, cela peut constituer un obstacle majeur à l’octroi d’un prêt.

 

Evaluation de votre capacité d’endettement

Si vous avez au moins une fois dans votre vie fait la demande et obtenu un crédit, vous connaissez certainement la règle des « 33% ». D’une manière générale, l’organisme qui octroie un crédit ne peut se faire rembourser qu’à hauteur de 33% du revenu mensuel de l’emprunteur. Vous ne pouvez donc pas obtenir un crédit dont le remboursement mensuel serait d’un montant supérieur à 33% de votre revenu.

 

Obtenir un crédit immobilier à Toulouse requiert une préparation minutieuse, une bonne connaissance du marché local et une gestion saine de ses finances. En se renseignant correctement, en mettant en avant sa solvabilité et en sollicitant les conseils des professionnels locaux, tout aspirant à la propriété peut maximiser ses chances d’obtenir l’accord des banques pour réaliser son projet immobilier dans la Ville Rose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 11 =