Investissement locatif en SCI : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Tout le monde ou presque connaît les trois lettres “SCI”. Mais peu de gens savent ce qu’est une SCI, son utilité, comment en créer ? Ses avantages ? Toutes ces questions à propos des Sociétés Civiles Immobilières ou SCI ont des réponses simples. Détails.

À propos des objectifs

Souvent ce sont les personnes qui veulent acquérir d’autres biens qui créent des SCI pour effectuer ces achats via ces sociétés. Le but final étant d’augmenter le volume du patrimoine. Pour un couple non marié acheter en SCI permet à chacun de conserver une part de propriété proportionnelle à son investissement initial. Ces parts peuvent être léguées aux descendants.

Définition d’une SCI 

Avant de réussir son investissement locatif en sci, il faut savoir que ces trois lettres qui désignent une Société Civile Immobilière est une entreprise créée pour une durée maximale de 99 ans. Il faut au moins deux personnes physiques ou morales pour mettre en place une SCI. Ces associés vont mutualiser des biens immobiliers ou de l’argent. Si les deux types de ressources sont apportées, on parlera d’une constitution mixte. La SCI devra faire fructifier le patrimoine ainsi constitué. Mais, s’il y a des pertes, les associés les supporteront également en commun. L’objet social d’une SCI est le plus souvent l’immobilier, mais il peut être relatif à la construction.

Quelques formes de SCI

La SCI classique est aussi appelée SCI à capital fixe : le capital de cette entreprise est fixé dès le début. Cette somme est inscrite dans les statuts de la SCI. Il peut augmenter, mais dans ce cas, les associés devront tenir une assemblée générale pour fixer le nouveau capital et faire les démarches administratives qui y relatives.

Une SCI peut avoir un capital variable : dans ce cas, la valeur du capital oscille entre un montant minimum et un montant maximum. Si le capital est modifié, il ne sera pas nécessaire de l’écrire dans les statuts, car cette fluctuation du capital est prévue dès la création de la SCI.

La SCI familiale : pour les membres d’une même famille, mais les contrats de bail qu’elle fera signer auront une durée maximale de 3 ans, ce qui est la moitié de la durée de validité des contrats de bail pouvant être conclus par les autres types de SCI.

La SCI construction vente et la SCI d’attribution sont deux autres formes de Société Civile Immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 30 =