La location accession, une alternative pour les acheteurs face aux taux immobiliers élevés

17 janvier 2023

Accueil » immobilier » La location accession, une alternative pour les acheteurs face aux taux immobiliers élevés
Sommaire de l'article

Le Covid-19 et plus particulièrement le confinement ont été des électrochocs pour les français : contraints à rester chez eux 24h/24, beaucoup ont pris conscience que leur logement ne convenait pas à leurs besoins.

L’envie de déménager et d’acheter est toujours aussi présente, mais avec beaucoup d’obstacles, comme la remontée des taux d’intérêts pratiqués par les établissements bancaires. Faut-il se résigner à rester dans un logement qui ne correspond plus à ses envies ou continuer à payer en vain un loyer sans être propriétaire ? Non, car il existe une alternative encore peu connue : la location accession.

C’est quoi la location accession ?

Il est dommage que la location accession soit aussi mal connue, car elle pourrait permettre à de nombreuses personnes ou ménages de devenir propriétaires, enfin, de leur futur appartement ou maison, sans se soucier des réponses négatives apportées quasiment systématiquement par les banques (60% des dossiers actuellement sont ainsi refusés).

Après avoir été longtemps très bas, les taux d’intérêts demandés par les banques pour prêter de l’argent ont remonté pour dépasser les 2% sur 20 ans (moyenne de remboursement en France). On s’attend même, pour 2023, à des taux atteignant, voire dépassant les 3%. Comme le prix demandé pour les biens est également plus élevé et que les français subissent de plein fouet l’inflation, aucun signal n’est au vert pour acheter, à moins de passer par la location accession.

Le principe est pourtant simple : un bien a une valeur donnée qui est déterminée entre l’acheteur et le vendeur. Pendant une période (qui est là encore décidée par les deux parties), les futurs acquéreurs vont payer un loyer, comme ils le feraient en location, ce qui leur permet d’économiser, pour payer la part restante en passant en banque afin de devenir propriétaires du bien qu’ils occupent.

Location accession : faut-il le faire seul ?

La LOA (Location avec Option d’Achat) ne se restreint donc pas au domaine automobile et il est possible d’acheter sa maison, comme on le fait désormais couramment avec sa voiture. Pourtant, l’investissement total est ici plus important et il y a un acte notarié, ce qui suppose de faire plus attention à sa décision.

Chaque partie a ses obligations envers l’autre. Pourtant, pour que tout se passe au mieux, il est toujours préférable de se faire accompagner, ce qui est toujours possible, puisque des entreprises se spécialisent dans ce domaine ou que cela fait partie, entre autres, de leur champ d’expertise.

Les avantages sont pluriels au fait de ne pas être seuls : en premier lieu, les personnes souhaitant être propriétaires, mais ne passant pas en banque (pas d’apport, pas de CDI) trouvent des interlocuteurs qui vont étudier leur demande et s’assurer de sa faisabilité.

A cause d’emploi du temps parfois surchargés, sans compter les enfants à gérer, il peut être difficile de savoir ce dont on a vraiment envie, en sachant qu’il faut que cela soit compatible avec la situation financière. Déterminer les contours de son rêve d’accéder à la propriété est plus facile avec des personnes dont c’est le métier.

Ce sont en outre ces mêmes entreprises qui se chargent d’acheter le bien en vente, pour être les futurs bailleurs (ou propriétaires) des personnes qui sont déjà leurs clients : pas besoin de multiplier les contacts, les intermédiaires, tout se fait avec les mêmes interlocuteurs, pour pouvoir commencer le processus dans les meilleures conditions.

La location accession, contrairement à la location classique permet de jouir du bien que l’on habite comme on l’entend, en y faisant des travaux de rénovation ou de décoration : un vrai bonheur pour les personnes qui espèrent avoir un meilleur confort de vie, sans avoir à demander la permission.

Pour résumer : la location accession, c’est payer un loyer pendant un certain nombre de mois pour se constituer un apport et ensuite devenir propriétaire, en pouvant enfin passer en banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 6 =